Pauline Couet

Doctorante EPHE-PSL (2016-2019)

Encadrement : Aurélien Besnard (CEFE) et François Gally (Groupe d’Etude des Cétacés du Cotentin)

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Suivi des populations de petits cétacés sédentaires : optimisation des méthodes de suivi des grands dauphins (Tursiops truncatus) en mer de la Manche. Du protocole de terrain aux analyses des indicateurs.

Monitoring of small cetacean settled populations: optimizing methods for monitoring bottlenose dolphins (Tursiops truncatus) population inhabiting the English Channel. From field work to index analyses.

Ce projet de recherche a pour premier objectif de développer et valider des méthodes de suivi pour les populations de petits cétacés sédentaires. Une fois ces méthodes identifiées et validées, le second objectif est de les inclure dans des outils utilisables par les gestionnaires dans le cadre de leurs suivis à long terme. Dans le cadre de cette étude, le développement méthodologique s’appuie sur un cas concret à savoir le suivi démographique de la population de grands dauphins (Tursiops truncatus) résidant autour de la pointe du Cotentin. Cette population est suivie depuis 2007 par le Groupe d’Étude des Cétacés du Cotentin (GECC), dont la mission est l’étude et la préservation des mammifères marins en mer de la Manche.

La thèse se déroule autour de deux axes principaux :

  • Etude des paramètres démographiques

Les suivis des populations par les gestionnaires se font essentiellement via l’estimation de la taille des populations. Or, celle-ci résulte de différents processus démographiques sous-jacents (survie, recrutement, reproduction, migration) qu’il convient de caractériser pour comprendre le fonctionnement des populations, détecter plus facilement d’éventuels changements et mettre en place des mesures de protection/gestion si nécessaire. L’étude de ces paramètres démographiques s’appuie en général sur des méthodes de suivis individuels dont les données produites sont analysées par des modèles spécifiques nommés Capture-Marquage-Recapture (CMR).

Dans cet axe nous cherchons à déterminer quelles sont les méthodes CMR les plus adaptées dans le cadre d’un suivi de population sur le long terme et dans quelle mesure les méthodes statistiques développées récemment permettent d’affiner les estimations de la taille de la population et des paramètres démographiques chez les cétacés.

Une deuxième source d’information n’est pas suffisamment exploitée dans le cadre des suivis de cétacés en général, à savoir les données spatiales. Celles-ci sont disponibles pour les trajets du bateau utilisés pour la recherche des individus mais aussi pour la localisation des animaux lors d’une observation sur le terrain. Ces informations sont précieuses puisqu’elles renseignent sur l’effort de recherche (effort qui n’est pas constant sur l’ensemble de la zone d’étude ni même homogène spatialement au cours du temps) et la distribution des animaux. Nous utilisons cette source supplémentaire d’informations pour affiner les estimations des paramètres démographiques et de la taille de la population, toujours avec des modèles CMR.

  • Optimisation du protocole de suivi

Le deuxième axe vise à optimiser le protocole de suivi depuis le travail de terrain jusqu’aux outils utilisés pour les analyses. Cet axe reposera sur des simulations permettant de tester différents scénarios sur le coût / bénéfice des sorties en mer, le nombre minimum de sorties nécessaires pour ne pas perdre trop d’informations, la localisation de ces sorties, etc. Le deuxième objectif concerne le développement d’outils d’analyses et vise spécifiquement à les rendre faciles d’utilisation afin que l’ensemble des procédures testées durant la thèse soit réutilisable par les gestionnaires sur le long-terme. Le protocole ainsi développé devra s’adapter aux besoins et aux moyens des gestionnaires. Ils pourront ainsi être autonomes dans les phases de calcul et d'analyse des indicateurs et assurer le suivi à long terme des populations en estimant les indicateurs au fur et à mesure des sessions de terrain.

Publication :

Couet, P., Gally, F., Canonne, C., & Besnard, A. (2019). Joint estimation of survival and breeding probability in female dolphins and calves with uncertainty in state assignment. Ecology and Evolution, 9(23), 13043-13055.