DSSE

L’équipe dynamique des Systèmes Socio-Ecologiques conduit des recherches interdisciplinaires sur les dynamiques de la biodiversité et les enjeux de sa conservation et de sa restauration. Trois thèmes principaux en émergent :

1. L’étude des dynamiques, de l’écologie et des adaptations des plantes en fonction de la variabilité et de la fragmentation des paysages méditerranéens, et la création de méthodes pour établir des priorités de conservation pour les espèces rares ou en déclin en relation avec la gestion des aires protégées (Parcs Nationaux, Réserves Naturelles, Natura 2000...).

2. L’analyse (a) de la complémentarité et de la cohérence des politiques publiques, (b) des dispositifs / outils de concertation (plans de gestion intégrée, contrats agri-environnementaux, mesures compensatoires, transferts fiscaux) et (c) de l’articulation entre les objectifs nationaux et régionaux de conservation de la biodiversité.

3. Le développement et l’analyse de nouveaux concepts interdisciplinaires de conservation de la biodiversité incluant la restauration des écosystèmes, la solidarité écologique, le capital naturel et social, la résilience des systèmes socio-écologiques et les services écosystémiques. Dans ce cadre, le fondement philosophique de ces idées est un thème major.

Dans le cadre de partenariats avec (a) d’autres laboratoires de recherche et (b) les gestionnaires des aires protégées, les ONG et les administrations (Ministères, administrations locales et régionales), notre équipe conduit des analyses interdisciplinaires des problématiques contemporaines de conservation de la biodiversité. Notre équipe s’intéresse aux modalités d’intégration entre écologie scientifique et sciences humaines (géographie, sociologie, science politique, économie, droit éthique environnementale et philosophie). Nous menons aussi une réflexion épistémologique sur les sciences de la conservation et de la restauration. Une recherche menée conjointement dans les aires protégées et non-protégées sur les aspects associés à la conservation de la biodiversité est au cœur de notre approche.

Enfin, plusieurs d’entre nous s’impliquent dans divers conseils scientifiques d’aires protégées, de services de l’état et d’organismes régionaux et internationaux (Parcs Nationaux, Parcs Régionaux et Réserves Naturelles...). Certains d’entre nous enseignent dans des grandes écoles et Universités, en France et à l’étranger. Ces derniers s’investissent dans l’organisation et le développement de plusieurs Masters et spécialisations en gestion de la biodiversité et aménagement du territoire.

  P1000737web