• Amélie Fargevieille

     

     

     

    ChickMorpho

    Ph.D student 2013-2016 (thesis defended on December, 13th 2016)

    Campus du CNRS

    1919, route de Mende
    34293 Montpellier cedex 5
    Tel: +33(0)4 67 61 33 27

    Email: afargevieille[at]gmail.com

     

    Research interests:

    Evolution of communication signals

    Evolution of life-history traits

    Comparative methods

     


    Ph.D project:

    Sexual selection and the evolution of female ornaments:A study of female plumage colouration using comparative analyses and long-term data sets from blue tit populationDSC 6152 069s

    Supervisors:  Claire Doutrelant and Arnaud Grégoire

    Topic: My thesis focused on understanding the contribution of sexual selection in the evolution and maintenance of conspicuous colourations in female birds. 

    A first part tested how paternal care and female reproductive costs drove the evolution of female plumage colouration in songbirds, by the mean of a comparative study using spectrometry, avian visual models and life-history traits (Fargevieille et al. In prep).

     

    In a second part, a long-term project data set onblue tits (Cyanistes caeruleus) was used to test hypotheses related to the evolution of female ornamentation. Ten years of plumage colouration, from four populations were used to assess the evopairbluetitslution of female ornaments. Genetic correlation (Charmantier et al. 2017), relationships between colouration and survival rate or reproductive success (unpublished) were tested by the means of quantitative genetics, CMR analyses and within-study meta-analyses. Quantification of the degree of assortative mating at the population level - considering spatio-temporal variation - was also tested (Fargevieilleet al. 2017). It led to a more thorough study at the individual level trying to understand factors underlying assortative mating in ourpopulations (Fargevieille et al. In prep.). 


    • Publications:
      • Fargevieille, A., A. Grégoire, A. Charmantier, Maria del Rey Granado, and C. Doutrelant. 2017. Assortative mating by colored ornaments in blue tits: space and time matter. Ecology and Evolution 7:2069-2078.(doi:10.1002/ece3.2822)
      • Charmantier, A., M. E. Wolak, A. Gregoire, A. Fargevieille, and C. Doutrelant. 2017. Colour ornamentation in the blue tit: quantitative genetic (co)variances across sexes. Heredity 118:125-134. (doi:10.1038/hdy.2016.70)
      • Charmantier, A., C. Doutrelant, G. Dubuc-Messier, A. Fargevieille, and M. Szulkin. 2016. Mediterranean blue tits as a case study of local adaptation. Evolutionary Applications 9:135-152. (doi:10.1111/eva.12282)
      • Lambrechts, M. M., J. Blondel, C. Bernard, S. P. Caro, A. Charmantier, V. Demeyrier, C. Doutrelant, G. Dubuc-Messier, A. Fargevieille, C. de Franceschi, P. Giovannini, A. Grégoire, S. Hurtrez-Boussès, A. Lucas, M. C. Mainwaring, P. Marrot, A. Mennerat, S. Perret, and P. Perret. 2016. Exploring Biotic and Abiotic Determinants of Nest Size in Mediterranean Great Tits (Parus major) and Blue Tits (Cyanistes caeruleus). Ethology 122:492:501. (doi:10.111/eth.12494)
      • Lambrechts, M. M., P. Marrot, A. Fargevieille, P. Giovannini, A. Lucas, V. Demeyrier, A. Midamegbe, P. Perret, A. Grégoire, A. Charmantier, and C. Doutrelant. 2016. Nest size is not closely related to breeding success in Blue Tits: A long-term nest-box study in a Mediterranean oak habitat. The Auk 133:198-204. (doi:10.1642/auk-15-214.1)
      • Lambrechts, M. M., V. Demeyrier, A. Fargevieille, P. Giovannini, A. Lucas, P. Marrot, A. Midamegbe, P. Perret, A. Charmantier, C. Doutrelant, and A. Grégoire. 2014. Great Tits build shallower nests than Blue Tits. Avian Biology Research 7:251-254 (doi:10.3184/175815514X14162394225987)
      • Fincke, O.M., A. Fargevieille, and T.D. Schultz. 2007. Lack of innate preference for morph and species identity in mate-searching Enallagma damselflies. Behavioral Ecology and Sociobiology 61:1121-1131.(doi:10.1007/s00265-006-0345-3)

    •  Oral communications in international congresses/conferences:
      • Paternal care and reproductive costs drive the evolution of female ornamentation: comparative analyses in songbirds. XVIth Congress of the European Society of Evolutionary Biology, Groningen (The Netherlands); August 20th-25th 2017
      • Evolution of female ornaments: a role of male mate choice?16th Congress of the International Society of Behavioral Ecology, Exeter (United Kingdom); July 28th- August 2nd 2016
      • Temporal and spatial variation in assortative mating: an example in Blue Tit Mediterranean populations.11th Conference of Ecology & Behaviour, Toulouse (France); May 18th-21st 2015.

    • Poster communications in international congresses/conferences:
      • Spatio-temporal variation in assortative mating: an example in Blue Tit Mediterranean populations. XVth Congress of the European Society of Evolutionary Biology, Lausanne (Switzerland); August 10th-14th 2015.
      • Assessing the role of sexual selection in the evolution and maintenance of female ornamentation: comparative approaches in birds. 1st Congress on Modern Phylogenetic Comparative Methods in Evolution, Sevilla (Spain); November 12th-14th 2014.

      (Pictures courtesy of Marie Danielsen, David Grémillet and Stéphan Tillo)

  • Anne Charmantier

    altDirectrice de recherche (DR2)

    CEFE/CNRS
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier 5

    E-mail : anne.charmantier[at]cefe.cnrs.fr

    Thèmes de recherche: Evolution et génétique quantitative dans les populations naturelles; sénescence; sélection sexuelle.

  • Arnaud Grégoire

    Maître de Conférences à l'Université de MontpellierArnaud GREGOIRE
    Faculté des Sciences, département d'enseignement Biologie Ecologie

    &

    CEFE/CNRS
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier cedex 5
    Tél : +33/0 4 67 61 32 58
    Fax : +33/0 4 67 61 33 36

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Mots clés

    Discipline :Ecologie

    Thématiques : Ecologie évolutive et comportementale, Interactions durables
    Organismes biologiques : Oiseaux, Arthropodes
    Milieu : Terrestre, Marin
    Techniques : Analyse de données, Expérimentation et suivis sur le terrain, Analyses au laboratoire (immunologie), Capture-Marquage-Recapture, Spectrophotométrie
    Autres mots clés : Ecologie Urbaine, Sélection sexuelle, Interactions hôte-parasite, Effets maternels,


    alt

  • Aurélie COULON

    Aurelie.Coulon

    Associate Professor in spatial ecology at the Muséum national d'Histoire naturelle                                                                                                                                                        

    My research focuses on movement ecology: I study the factors influencing animal movements (especially dispersal) and gene flow, with a particular emphasis on landscape composition and structure. I also study how human-triggered landscape modifications like fragmentation affect animal movements; and the consequences on population functioning and structure. My research is hence tightly linked to the management/conservation of populations, and to landscape management (e.g. connectivity restoration, french Trame Verte et Bleue policy).

  • Aurélien BESNARD

    altLecturer / Maître de Conférences

    HDR depuis le 04/09/2013mémoire à télécharger ici

    CEFE/CNRS
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier 5
    France 


    Tél. :     +33 (0)4 67 61 32 94
    Fax      :+33 (0)4 67 41 21 38

     Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  

    Keywords:Biostatistics; Conservation biology; Amphibians; Birds, Reptiles, Quantitative ecology; Population Dynamics and Demography, Sampling designs.

     

  • Bertrand SCHATZ

     

    B Schatz

    Directeur de recherche au CNRS, CID 52

     

    Je m’intéresse à l’écologie de la pollinisation, à l’évolution des interactions plantes-insectes et à la conservation de ces communautés. Mes travaux concernent surtout les figuiers en milieu tropical et les orchidées en milieu méditerranéen et ils portent sur la compréhension fondamentale de ces interactions et l’opérationnalité de leur conservation.

     

    I am interested in pollination ecology, in the evolution of plant-insect interactions and in the conservation of these communities. My studies concern tropical figs and Mediterranean orchids and they are focused on the fundamental understanding of these interactions and using fundamental insights for operational conservation.  

     

    Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

     

  • Céline TEPLITSKY

    Chargée de Recherche

    My research interests include mechanisms that promote phenotypic variation as well as potential for and constraints on adaptation, framing those questions at the edge between evolutionary and conservation biology. 

     

  • CHUINE Isabelle

    Research Director at CNRScrédit photo: Gonzague Nanda

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    CEFE, 1919 route de Mende
    F-34293 Montpellier cedex 05

    Phone: +33 (0)4 67 61 32 79
    Fax: +33 (0)4 67 61 33 36

     

     

    My research focuses on the developmental cycle and the ecological niche of extra-tropical forest trees, both of which are currently challenged by climate change. Identifying the key traits that allow a particular species adapting to its environment and the identifying the constraints on their genetic evolution are the key motivating forces behind my research, which lies at the interface between functional ecology and evolutionary ecology.

    I have initiated pioneering work on process-based species distribution models for plants, which I use to study the evolvability of the ecological niche of tree species. My work is deeply concerned by climate change and the models I develop are also used to provide accurate forecast of trees’ distribution for the upcoming centuries.

    I am using a combination of modelling (PMP, PHENOFIT), experimental work in both field and controlled conditions, as well as long term monitoring of natural populations to feed my research. I have also founded a national research group on phenology whose main achievements are an open database, a national observatory and the Citizen Science program Observatoire Des Saisons.

    Research interests

    Adaptation – Citizen Science – Climate change – Process-based modeling – Phenology – Species distribution

  • Claire Doutrelant

     ClaireDoutrelantcd

    Tenure CNRS research scientist

    CEFE CNRS 1919 Rte de Mende, 34293 Montpellier

    Tél : +33/0 4 67 61 32 60 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  • Coline Canonne

    Canonne ColineColine nid Guenille 170627

    Doctorante EPHE-PSL 2016-2019

    CEFE/ ONCFS Unité Faune de Montagne

    Encadrement : Aurélien Besnard (CEFE/EPHE) et l’équipe Galliformes de Montagne ONCFS.

    +33 6 84 46 93 57 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Sujet de thèse : Réponses des populations de galliformes de montagne aux changements globaux

  • Cyrille VIOLLE

    altDirecteur de recherche CNRS

    CEFE/CNRS
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier 5

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    A l’interface entre écologie fonctionnelle et écologie des communautés, je cherche à comprendre les causes de variation de la biodiversité, aussi bien à l’échelle locale que continentale, et l’effet de changements de la biodiversité sur la dynamique et le fonctionnement des écosystèmes.

  • Edmond DOUNIAS

    edmond dounias

    Directeur de recherche à l'IRD

    Logo ird new

    Recherches axées sur les interactions bioculturelles entre les peuples forestiers et les forêts tropicales humides en situation de changement radical, en utilisant les systèmes alimentaires comme des révélateurs des stratégies adaptatives élaborées localement en réponse aux changements.

     

    Research activities focusing on the biocultural interactions between forest dwellers and tropical forests in a context of drastic change, using food systems as key revealers of the adaptive strategies elaborated locally in response to the changing environment.

     

    Actuellement Représentant de l'IRD pour l'Indonésie et Timor oriental

     

    Courriel: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

  • Eric GARNIER

    altDirecteur de Recherche (CNRS)

     CEFE/CNRS
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier Cedex 5

    tél : +33 4 67 61 32 42
    fax : +33 4 67 61 33 36

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Thèmes de recherche

    Mes travaux portent sur la caractérisation de la diversité fonctionnelle des végétaux, abordée essentiellement par l’étude de leurs traits fonctionnels.

  • Franck RICHARD

    F Richard

    Professeur des Universités, Université de Montpellier

     

    Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

  • Interactions Humains Animaux

    Notre équipe travaille sur les interactions entre humains et animaux selon une approche interdisciplinaire qui tient explicitement compte de leurs caractéristiques biologiques, comportementales, sociales et culturelles. Nous nous intéressons en particuliers aux questions de gestion de la faune sauvage et des animaux domestiques en interaction avec les activités humaines. Nous évoluons le long d’un gradient qui va de la conception et de la mise en place de protocoles d’échantillonnage, l’étude de la dynamique et de la distribution des populations, l'étude des savoirs écologiques, des perceptions et des pratiques des acteurs impliqués dans la gestion, jusqu’aux recommandations de gestion et la contribution aux processus de prise de décision et d’élaboration ou d’évaluation de politiques publiques de gestion et de conservation de la nature.

    Afin d’étudier la dynamique des populations sauvages nous développons des méthodes et outils statistiques. La plupart de nos travaux s’inscrivent en biologie et géographie de la conservation. Ceux-ci cherchent à développer des interfaces entre spécialistes en statistiques et gestionnaires d’aires protégées ou conservationnistes pour mieux étudier l’évolution des paramètres démographiques et populationnels des espèces et ainsi définir des politiques de protection, de prélèvement et de gestion plus adaptées.

    Nos travaux mobilisent également des approches et méthodes sociologiques, ethnologiques et de géographie humaine afin de mieux comprendre les relations entre humains et animaux. Nous étudions les savoirs écologiques et éthologiques des populations locales et les rétroactions entre dynamiques de population, écologie spatiale et géographie animale selon les perceptions et pratiques des chasseurs, éleveurs, bergers, agriculteurs, gestionnaires d’aires protégées et environnementalistes.

    A partir de l’analyse des controverses sociopolitiques ou dans le cadre de projets de recherche-action relatifs à la gestion de populations gibiers, des dégâts liés au gibier ou aux grands prédateurs, de populations d’espèces menacées, nous explorons dans différents contextes socio-écologiques, comment l’écologie et les comportements des animaux domestiques et sauvages façonnent les relations des humains avec ces animaux et les réseaux de relations complexes et dynamiques entre acteurs humains ; et comment en retour ces relations façonnent l’écologie et les comportements animaux dans le temps et l’espace.

    Notre équipe a ainsi une activité fortement interdisciplinaire, croisant l’écologie, la géographie, l’ethnologie, la statistique et la modélisation mathématique et multi-agents spatialisée ou non. Nous réalisons une approche critique de nos approches interdisciplinaires et conduisons une réflexion spécifique de longue haleine sur l’interface science/gestion et l’efficacité des politiques publiques. Nous nous impliquons dans de nombreuses missions de conseil scientifiques auprès des services de l’Etat, des gestionnaires d’aires protégées, des organismes locaux, régionaux et internationaux en liens avec la gestion, l’exploitation et la conservation de la faune sauvage. Nous enseignons dans des masters et spécialisations de plusieurs Grandes Ecoles et Universités, en France principalement. Enfin, nous organisons régulièrement des formations spécifiques pour le milieu socio-professionnel des gestionnaires de la nature, les étudiants et les chercheurs.

    Nous entretenons de solides partenariats de long terme avec des acteurs publics (OFB, ex. AFB et ONCFS, Parcs Nationaux), para-publics (CBN, ONF, Réserves naturelles de France, Fédération des Parcs naturels régionaux) et privés (bureaux d’étude, zoos, associations). Partant du constat que nos doctorant.e.s et post-doctorant.e.s ne trouveront pas tou.te.s un poste académique, nous entretenons des liens étroits avec le milieu non-académique dans le souci de leur intégration professionnelle.

    Les trois axes qui structurent l’équipe sont :

    Axe 1 : gestion des populations animales exploitées

    Modèles d’étude : ongulés (sangliers) et oiseaux.

    Partenariat fort avec OFB (ex. ONCFS/AFB) et Fédérations départementales de chasseurs   

     

    Axe 2 : gestion des populations de grands mammifères

    Grands carnivores (ours, loup, lynx) et cétacés (grands dauphins)

    Partenariat avec fort ONCFS, FDC, associations

     

    Axe 3 : formation

    Outre l’enseignement académique classique dans lequel nous sommes investis, notre équipe a une activité conséquente dans la formation sous forme d’ateliers pour l’OFB, les bureaux d’étude, la formation continue et les collègues universitaires. Ces formations ont clairement une forte composante de transfert soit des méthodes de modélisation mathématique et d’analyses statistiques de données de sciences écologiques ou humaines, soit des méthodes d’intégration des sciences humaines et sociales avec l’écologie dans des dispositifs interdisciplinaires de recherche ou de recherche-action dans le contexte des interactions humains/animaux ou aires protégées/non protégées.

  • Jean-Louis MARTIN

     

    Directeur de Recherche au CNRS / Senior Scientist at CNRS

     

    J’étudie les réponses des communautés animales et végétales aux changements d’origine humaine (espèces introduites, usage des sols), en milieu tempéré et méditerranéen.

     

    I study plant and animal community response to human induced change (introduced  species, land use) in temperate and méditerranean systems.

     

    Courriel: jean-louis.martin [at] cefe.cnrs.fr

     JLete2014 petit


     

     

  • Jean-Pierre LUMARET (Émérite)

    altDocteur ès Sciences, Professeur émérite

     

    Tél :  +33 (0)4 67 14 23 16
    Fax : +33 (0)4 67 14 24 59

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


    Université Paul-Valéry Montpellier 3, Bâtiment Jean-Henri Fabre, route de Mende, 34199 Montpellier cedex 5

     

    Areas of Expertise:

    - Ecology and biogeography of dung beetles (Coleoptera: Scarabaeidae & Geotrupidae) in Mediterranean, tropical and mountain ecosystems. Structure of assemblages, effect of landscape structure on the spatial distribution of Mediterranean dung beetle diversity. Studies on the degradation of animal dung under various anthropogenic constraints.
    - Non-target effects to dung-dwelling insects of faecal residues in dung of cattle treated with endectocides. Development and standardization of test methods to evaluate the effects of veterinary medical products. Ecotoxicology. Conservation measures.
    - Forest management and control of white grubs (Coleoptera: Melolonthidae) in Morocco

    Current Projects:

    - Participation in the development of The IUCN Red List of Threatened Species (Mediterranean dung beetles).
    - Non-target effects of parasiticides in cattle dung
    - Biology and ecology of dung-breeding beetles (Scarabaeidae)

     


  • JOFFRE Richard

    Directeur de Recherche ( DR1)/Directeur du CEFE

    Mes travaux portent sur la compréhension de la régulation du fonctionnement des écosystèmes terrestres en terme de flux de matière (eau, carbone, nutriments…). Initialement centrées sur les écosystèmes méditerranéens, mes activités ont été élargies à d’autres écosystèmes subissant de très fortes contraintes (les hauts plateaux andins). 

    My research focuses on the understanding of terrestrial ecosystems functioning in terms of fluxes (water, carbon, nutrients...). Initially centered on Mediterranean ecosystems, my research activities have been extended to the Andean highlands).

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Mots-clés:Ecologie fonctionnelle-  Changements planetaires -   Méditerranée - Andes - Quercus -  Chenopodium quinoa - Spectroscopie proche infrarouge

    Key-words:Functional Ecology - Global Change - Mediterranean Basin - Andes -Quercus - Chenopodium quinoa - NIRS

     

  • John D. THOMPSON

    johnmini 2

    John D. Thompson

    Directeur de recherches, première classe

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Programme de recherche

    Depuis le début ma carrière de scientifique à Montpellier en 1989 mes recherches se placent toujours dans le cadre historique, bio-géographique et paysager particulièrement fascinant de la région Méditerranéenne et se focalisent sur l’écologie, l’évolution et la conservation de la flore.

    Dans cette région les changements historiques et contemporains pourraient avoir des conséquences profondes aussi bien pour la dynamique et la viabilité des populations et des communautés, que pour la capacité de réponse évolutive rapide des espèces, aspect scientifique trop souvent négligé. n élément clé dans mes recherches concerne mon investissement dans une recherche qui s'articule autour de collaborations interdisciplinaires très étroites (sciences humaines) et l'animation d'une interface fonctionnelle entre problématique scientifique et enjeux de conservation.

    Ces recherches s’articulent autour des thèmes suivants :

    • L’application de notre connaissance sur l’évolution de la flore à la conservation conservation du potentiel évolutif.
    • L’ évaluation de l’état de conservation des populations d’espèces rares, endémique où en limite d’aire.
    • La connaissance de la niche fine des espèces en tant que connaissance fondamentale pour la gestion de la flore.
    • L’analyse des interfaces entre connaissances écologique, perceptions culturelles et savoirs-faire locaux (notamment pour la cueillette) dans la conservation de la flore.

    Actuellement je mène des recherches dans le cadre du programme « Transitions écologiques et flore protégée : la gestion conservatoire à l’échelle de la niche (TRANECOL) financé par l’OFB et le CEMEB. Ce programme a pour but d’analyser la variabilité de la niche des espèces végétales protégées en situations de transitions écologiques où le fonctionnement des milieux est particulièrement contrasté en région méditerranéenne: en l’occurence la mosaïque de milieux côtiers où la micro-topographie et la salinité varie de manière très forte sur des espaces très restraints, les gradients d’altitude en arrière pays et sur les écotones entre grands types de substrat. L’objectif ici est d’informer les stratégies et actions des gestionnaires sur l’importance d’identifier la niche écologique des espèces à l’échelle très fine du fonctionnement des individus en milieu hétérogène.

    Notre travail se fait en étroite collaboration avec les gestionnaires dans trois contextes :

    • le territoire du Parc National du Mercantour,
    • la Réserve Naturelle Régionale de Sainte Lucie et d’autres sites sur le territoire du Parc Naturel Régional de la Narbonnaise en Méditerranée,
    • le site Natura 2000 de la Grande Maïre à Portiragnes dont la gestion est attribuée à la Communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée et d’autres espaces de près salés sur le pourtour Méditerranéen.

    Plant Evolution in the Mediterranean

    My first book - Plant Evolution in the Mediterranean - was published in 2005. It provided the first synthetic account of the majors processes of evolution in the Mediterranean flora in relation to the history and ecology of the region. It analyzed patterns of species’ distributions and traits in the evolution of the remarkable diversity and degree of endemism that characterize the Mediterranean flora.

    CoverfrontminiEver since 2005 here has been an immense amount of new and fascinating work on the history, ecology, and evolution of the Mediterranean flora. During this time, human impacts have continued to increase dramatically, significantly influencing both the ecology and evolution of the region’s biota.

    My second book, Plant Evolution in the Mediterranean - Insights for conservation, published in 2020 represents a comprehensive update on these issues.

    This is not a traditional book on plant evolution, but rather a novel integration of a diverse and scattered literature to produce a synthetic account of Mediterranean plant evolutionary ecology that maintains the accessible style of the previous version but in a new structural framework. History, ecology, biogeography, and evolution are all set in the context of a dramatically increasing footprint. I argue how an understanding of the evolutionary ecology of the region’s flora can be used to provide insights into its conservation and management.

     

    Conseils scientifiques

    Sur le thème de la protection de la nature en région Méditerranéenne et ces montagnes, j’ai établi les liens très forts avec les gestionnaires de sites et d’aires protégées. Cet engagement se concrétise par mon rôle en tant que président de deux conseils scientifiques et membre de deux autres.

    • Président

    Conseil scientifique du Parc National du Mercantour

    Conseil scientifique du Parc Naturel Régional de la Narbonnaise en Méditerranée

    • Membre

    Conseil scientifique du Conservatoire Botanique National Méditerranéen

    Conseil scientifique du Parc National des Calanques

     

     

    A lire

    Raevel, V., Munoz, F., Pons, V., Renaux, A., Martin, A. & Thompson, J.D. 2013. Changing assembly processes during a primary succession of plant communities on Mediterranean roadcuts. Journal of Plant Ecology, 6, 19-28.

    Thompson, J. D., Charpentier, A., Bouguet, G., Charmasson, F., Roset, S., Buatois, B., Vernet, P. & Gouyon, P.-H. 2013. Evolution of a genetic polymorphism with climate change in a Mediterranean landscape. Proceedings of the National Academy of Science (USA), 110, 2893-2897.

    Gauthier, P., Foulon, Y., Jupille, O. & Thompson, J.D. 2013. Quantifying vulnerability to assess priorities for conservation management. Biological Conservation,158, 321-325.

    Berjano R., Gauthier P., Fisogni A., Doblas, D., Pons V. & Thompson J.D. 2013. Mate limitation in populations of the endangered Convolvulus lineatus L.: a case for genetic rescue ? Journal for Nature Conservation, 21, 334-341.

    Schatz, B. Gauthier, P. Debussche, M. & Thompson, J.D. 2014. A decision tool for listing species for protection on different geographic scales and administrative levels. Journal for Nature Conservation, 22, 75-83

    Borie, M., Mathevet, R., Letourneau, A., Ring, I., Thompson,J.D. & Marty, P. 2014. Exploring the contribution of fiscal transfers to protected area policy. Ecology and Society, 19(1): 9. http://dx.doi.org/10.5751/ES-05716-190109

    Mathevet, R., Thompson, J.D., Folke, C. & Chapin III, F.S. 2016 Protected areas and their surrounding territory: socio-ecological systems in the context of ecological solidarity. Ecological Applications, 26, 5-16.

    Pironon, S. Papuga, G., Villellas, J., Angert, A.L., García, M.B. & Thompson, J.D. 2017. Geographic variation in genetic and demographic performance: new insights from the analysis of an old biogeographical paradigm. Biological Reviews, 92, 1877-1909.

    Bigard, C., Pioch, S. & Thompson, J.D. 2017. The inclusion of biodiversity in impact assessment for urban development projects: policy-related progress limited by gaps and blurred by semantic confusion. Journal of Environmental Management, 200, 35-45.

    Vimal, R., Fonderflick, J., Thompson, J.D., Pluvinet, P., Debussche, M., Cheylan, M., Géniez, P., Mathevet, R., Acquarone, A., & Lepart, J. 2018. Integrating habitat diversity into species conservation in the Mediterranean mosaic landscape. Basic and Applied Ecology, 22, 36–43. 

    Thompson, J.D., Gauthier, P., Papuga, G., Pons, V., Debussche, M. & Farris, E. 2018. The conservation significance of natural hybridisation in Mediterranean plants: from a case study on Cyclamen (Primulaceae) to a general perspective. Plant Biology, 20 (Suppl. 1), 128-138.

    Papuga, G. Gauthier, P., Pons, V., Farris, E. & Thompson, J.D. 2018. Eological niche differentiation in peripheral populations: a comparative analysis of eleven Mediterranean plant species, Ecography, 41, 1-15.

    Thompson, J.D., Amiot, J., Borron, C., Linhart, Y.B., Keefover-Ring, K. & Gauthier, P. 2019. Spatial heterogeneity of gall formation in relation to chemotype distribution in Thymus vulgaris.Plant

    Gauthier, P., Bernard, C. & Thompson, J.D. 2019. Assessing landscape vulnerability for populations of listed Mediterranean plants. Journal for Nature Conservation,51, Article 125736.

    Gauthier, P., Pons, V., Fisogni, A., Murru, V., Berjano, R., Dessena, S. Maccioni, A., Chelo, C., Doncieux., A., Papuga, G. & Thompson, J.D. 2019. Monitoring population dynamics in rare and endangered Mediterranean plants. Journal for Nature Conservation,52, Article 125758.

    Bigard, C., Thiriet, P., Pioch, S. & Thompson, J.D. 2020. Strategic landscape-scale planning to improve mitigation hierarchy implementation: an empirical case study in Mediterranean France. Land-Use Policy, 90, Article 104286.

    Thompson, J.D. & Mathevet, R. 2017. Solidarité écologique. Espaces Naturels, 58, 13.

    A regarder

    Fleurs sauvages de la Méditerranée, « Sous le soleil ». ARTE 2019 https://www.arte.tv/fr/videos/069769-001-A/les-secrets-des-fleurs-sauvages-sous-le-soleil/

     

  • Jules CHIFFARD

    Phd student - DoctorantChiffard Carricaburu 2014

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Research : Climatic and biotic drivers of species distributions in alpine landscapes -- Distribution des oiseaux dans les socio-écosystèmes montagnards

    Project : A long-term bird survey for mountain landscape birds -- Un suivi participatif national à long terme des oiseaux de montagne (!)