Bienvenue au CEFE

cefe facadeLe CEFE est l'un des plus importants laboratoires de recherche en Ecologie en France.

Le projet du CEFE vise à comprendre la dynamique, le fonctionnement et l’évolution du vivant, de «la bactérie à l’éléphant », et « du génome à la planète ».
Lire la suite

A la une

Motion adoptée à l’unanimité par le conseil de laboratoire du CEFE du 09/07/2020

Lire la suite...

Motion adoptée à l’unanimité par le conseil de laboratoire du CEFE du 27/02/2020

 cropped 5 mars bandeau profil fb

Lire la suite...

Texte lu lors de la visite au CEFE du Comité HCERES le 30/01/2020

Lire la suite...

Séminaires d'Ecologie et d'Evolution de Montpellier

  • Yvonne Willi

    4 décembre 2020, 11h30 (diffusion en visioconférence). Causes of range limits – an evolutionary perspective.

  • Marta Szulkin

    11 décembre 2020, 11h30 (diffusion en visioconférence). Life on our doorstep: Urban Ecology & Evolution.

Agenda

  • Soutenance de Thèse de Camille Vitet

    Ce mardi 1er décembre à 14h, Camille VITET soutiendra sa thèse intitulée "Effet de la taille de groupe sur le comportement, la démographie et la dynamique sociale du zèbre des plaines en contexte de...

  • Soutenance de Thèse de Charlène Gemard

    Ce jeudi 3 décembre à 9h30, Charlène GEMARD soutiendra sa thèse intitulée "Variation, utilisation et information contenue dans le chant des pétrels nichant en terrier aux îles Kerguelen" en...

  • Soutenance de Thèse de Thomas De Solan

    Ce vendredi 4 décembre à 9h30, Thomas DE SOLAN soutiendra sa thèse intitulée "Évolution de la coloration: une étude de la palette des vertébrés" en visioconférence. lien vers la diffusion publique :...

  • Soutenance de Thèse de Manon Clairbaux

    Ce vendredi 4 décembre à 14h, Manon CLAIRBAUX soutiendra sa thèse intitulée "Paysages énergétiques des oiseaux marins hivernant en Atlantique Nord dans le contexte des changements climatiques" en...

Livres et publications récentes

Une première cartographie globale de la diversité génétique des poissons pour mieux cibler les efforts de conservation

Le 10 février 2020

La distribution de la diversité génétique à l’échelle du globe reste méconnue, en particulier chez les poissons. Une équipe internationale impliquant des chercheurs de l’École Pratique des Hautes Études-PSL(EPHE-PSL), de l’Université de Montpellier, du CNRS, de l’Ifremer et de l’École polytechnique de Zurich a démontré que la diversité génétique n’était pas distribuée de façon homogène à l’échelle du globe, et que les facteurs environnementaux sous-jacents à cette distribution différaient entre les poissons marins et ceux d'eau douce. Ils ont également mis en évidence une faible concordance spatiale entre les points chauds de diversité génétique et les points chauds de la diversité des espèces, ce qui exige de renforcer les efforts de conservation. Communiqué de presse

 cp1cp2

Figure : à gauche poisson marin (© Nadia Faure) ; à droite poisson eau douce (© Vladimir Wrangel)

Référence de l’article: Global determinants of freshwater and marine fish genetic diversity. Nature Communications. 2020, 11:692 https://doi.org/10.1038/s41467-020-14409-7.

Auteurs: Stéphanie Manel1, Pierre-Edouard Guerin1, David Mouillot2,3, Simon Blanchet4, Laure Velez2, Camille Albouy 5, Loïc Pellissier6,7

1- CEFE Montpellier 2- MARBEC Montpellier 3- James Cook University, Townsville, 4- SETE, Moulis 5- IFREMER 6-WSL Birmensdorf 7-ETH Zurich,

Autres actualités

Exposition dans la Rotonde au RDC

exposition Sami

Au-delà du cercle polaire arctique, au nord de la Norvège, de la Suède, de la Finlande et sur la presqu'île de Kola en Russie vivent, environ 100 000 Sámi. L'ensemble de leurs territoires s’appelle SAPMI. Ils sont unis par une même langue finno-ougrienne à neuf dialectes et une même histoire vieille de plus de dix mille ans. Un peuple féru de chasse, de pêche, de cueillette et d'élevage transhumant de rennes. 10% d’entre eux pratiquent encore l’élevage de rennes aujourd’hui.

Lire la suite...