Doyle McKEY

Formé d’abord à l’étude des mutualismes entre plantes et animaux dans les écosystèmes tropicaux, j’applique maintenant l’écologie évolutive à des systèmes couplés humains/nature. J’étudie comment l’évolution des plantes sous la domestication est façonnée par les pratiques agricoles en interaction avec la sélection naturelle, utilisant le manioc et d’autres plantes propagées par voie clonale comme systèmes modèles. J’étudie aussi les interactions entre humains et écosystèmes dans les savanes tropicales saisonnièrement inondées, comparant des systèmes de subsistance convergents en Afrique (systèmes actuels) et en Amérique du Sud (vestiges de systèmes précolombiens) pour enrichir réciproquement l’archéologie et l’ethnoécologie.

Trained in the study of plant/animal mutualisms in tropical ecosystems, I now apply the evolutionary-ecological approach to coupled human and natural systems. I study how plant evolution under domestication is shaped by human agricultural practices and natural selection, using manioc and other clonally propagated crops as model systems. I also study interactions between humans and ecosystems in seasonal tropical wetlands, comparing convergent subsistence systems in Africa (present-day) and South America (pre-Columbian vesqtiges) to cross-fertilize both archaeology and ethnoecology.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Lire la suite : Doyle McKEY