Dynamique des Paysages et de la Biodiversité

Léo GRASSET

alt

Ancien membre de l'équipe DPB - cette page n'est plus maintenue
(date de dernière mise à jour: 26/02/2015)

Stagiaire

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

Encadrant : Simon CHAMAILLE-JAMMES

Projet : Relations entre la morphologie, le comportement antiprédation et la survie d'espèces soumises à une forte prédation.

La personnalité chez les animaux est un phénomène de mieux en mieux documenté. Elle décrit l’existence d’une consistance comportementale chez l’individu à travers différents contextes, et par extension, l’existence de différences comportementales persistantes entre individus d’une même population au sein d’un même contexte (Alison M Bell, 2007; Réale, Reader, Sol, McDougall, & Dingemanse, 2007). Ces «personnalités » ont été mises en évidence pour de nombreux comportements et dans de nombreux organismes (Alison M. Bell, Hankison, & Laskowski, 2009). Récemment, Ducrest, Keller, & Roulin, 2008 ont proposé que les effets pléiotropes de la mélanine sur le système nerveux devrait aboutir à des effets prédictibles sur la personnalité : les individus ayant des taux de mélanine plus élevés devraient en effet être plus immunorésistant, plus téméraire face aux prédateurs, plus agressifs et plus actifs sexuellement. D’autre part, chez les espèces sociales la mélanine peut servir de signal honnête sur la qualité de l’individu, particulièrement dans un système où il existe de la compétition pour la reproduction.


Nous nous intéresserons dans cette étude à quantifier un lien possible entre le taux de mélanine (mesuré pour chaque individu), le comportement (social, antiprédateur) et différents traits d’histoires de vie (mortalité, succès reproducteur), chez deux espèces : la marmotte alpine (Marmota marmota) et le zèbre des plaines (Equus quagga), toutes deux soumises à une forte pression de prédation.

 

Bibliographie

Bell, Alison M. (2007). Animal personalities. Nature, 447(May 1907), 30–31. 

Bell, Alison M., Hankison, S. J., & Laskowski, K. L. (2009). The repeatability of behaviour: a meta-analysis. Animal Behaviour, 77(4), 771–783. 2

Ducrest, A.-L., Keller, L., & Roulin, A. (2008). Pleiotropy in the melanocortin system, coloration and behavioural syndromes. Trends in ecology & evolution, 23(9), 502–10.

Réale, D., Reader, S. M., Sol, D., McDougall, P. T., & Dingemanse, N. J. (2007). Integrating animal temperament within ecology and evolution. Biological Reviews, 82(2), 291–318.