• Alan VERGNES

    Alan Vergnes trombiMaître de Conférences

     Université Paul-Valéry Montpellier 3

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

    Google Scholar

     

    Soil(s) Fictions : http://cargocollective.com/soilfictions/About

     

    Résumé :
    Diplômé d’un doctorat en écologie, le cherche à mieux comprendre les effets qu’induisent les modifications de l’environnement à différentes échelles – du paysage à la parcelle - sur les communautés, les populations et les traits des invertébrés du sol. J’analyse les effets des changements d’occupation du sol, comme l’urbanisation, sur les communautés et les interactions. Je m’intéresse fortement aux problématiques d’agroécologie, dans les paysages ruraux mais aussi urbains.J’ai des compétences fortes dans l’intégration de la dynamique spatiale des processus, dans la détermination d’invertébrés. je fais partie d’un collectif « art-science » qui vise à sensibiliser le public à la protection des sols.

     

    Mots-clés :
    Ecologie du paysage ; écologie des sols ; invertébrés des sols ; systèmes anthropisés ; dispersion ; agro-écologie ; régulation biologique

     


  • Bertrand SCHATZ

     

    B Schatz

    Directeur de recherche au CNRS, CID 52

     

    Je m’intéresse à l’écologie de la pollinisation, à l’évolution des interactions plantes-insectes et à la conservation de ces communautés. Mes travaux concernent surtout les figuiers en milieu tropical et les orchidées en milieu méditerranéen et ils portent sur la compréhension fondamentale de ces interactions et l’opérationnalité de leur conservation.

     

    I am interested in pollination ecology, in the evolution of plant-insect interactions and in the conservation of these communities. My studies concern tropical figs and Mediterranean orchids and they are focused on the fundamental understanding of these interactions and using fundamental insights for operational conservation.  

     

    Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

     

  • Cyrille VIOLLE

    altDirecteur de recherche CNRS

    CEFE/CNRS
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier 5

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    A l’interface entre écologie fonctionnelle et écologie des communautés, je cherche à comprendre les causes de variation de la biodiversité, aussi bien à l’échelle locale que continentale, et l’effet de changements de la biodiversité sur la dynamique et le fonctionnement des écosystèmes.

  • Doris Gomez

    CNRS Researcher

    dodoko petitetaille

    Address:

    CEFE/CNRS,Campus du CNRS
    1919, route de Mende,34293 Montpellier cedex 5

    Phone : +33/0 4 67 61 32 60

    E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    I study visual communication at various scales: color perception, role of coloration in communication/camouflage, informative content of signals, evolution of signal design at large evolutionary scale. At the frontier between biology and physics, I study complex optical phenomena in birds and butterflies.

  • Eric GARNIER

    altDirecteur de Recherche (CNRS)

     CEFE/CNRS
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier Cedex 5

    tél : +33 4 67 61 32 42
    fax : +33 4 67 61 33 36

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Thèmes de recherche

    Mes travaux portent sur la caractérisation de la diversité fonctionnelle des végétaux, abordée essentiellement par l’étude de leurs traits fonctionnels.

  • Franck RICHARD

    F Richard

    Professeur des Universités, Université de Montpellier

     

    Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

  • GAVINET Jordane

    Post-doctorante

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    +33 (4) 67 61 33 50
     
     
     
    Thèmes de recherche
     

    Je m'intéresse au fonctionnement et à la dynamique des écosystèmes forestiers, en cherchant à comprendre en particulier comment les interactions biotiques intra et interspécifiques influencent leur réponse à la sécheresse.

    Dans mon postodoctorat au sein de FORECAST, je travaille sur une expérimentation croisée de réduction des précipitations et d’éclaircie sur un taillis de chêne vert Méditerranéen suivie depuis 15 ans (http://puechabon.cefe.cnrs.fr/). J’analyse comment la compétition intraspécifique influence la productivité et l’utilisation d’eau du peuplement, la croissance et la mortalité des arbres ainsi que leur fonctionnement écophysiologique en réponse à la sécheresse.

    Mes travaux précédents ont porté sur la phase de régénération en forêt méditerranéenne. J’ai étudié comment les interactions avec la végétation environnante – arbres adultes, strate arbustive ou herbacée – influencent le succès d’installation de plantules à travers des mécanismes de compétition pour les ressources, de facilitation ou d’allélopathie.

    Ma recherche a des applications en termes de gestion pour l'adaptation des forêts au changement climatique, qui repose en grande partie sur le contrôle des interactions intra ou interspécifiques.

     

    Research interest

    In am interested in understanding how biotic interactions influence forest functioning and dynamics, in particular in response to drought.

    My current postdoctoral work relies on a long-term rainfall exclusion experiment combined with thinning on a Mediterranean holm oak stand (http://puechabon.cefe.cnrs.fr/). This experiment allow me to investigate how increased drought and intraspecific competition affect stand-level productivity, water use and their response to annual drought. I also study how these factors modify tree-level growth and mortality risk, trying to disentangle the influence of tree size and neighbour competition. Finally, I seek to understand the underlying ecophysiological mechanisms.

    My previous work focused on the seedling establishment phase in Mediterranean forests. I investigated how interactions with neighbouring overstory and understory species may affect seedling establishment success through resource competition, facilitation or allelopathic processes.

    My research has an important applied component as forest management mainly relies on controlling intra or interspecific interactions through thinning, vegetation control or species selection.

    https://www.researchgate.net/profile/Jordane_Gavinet
     

     

     


     

  • Hugo Gruson

    PhD in evolutionary biology on "Origin and functions of iridescent colours in hummingbirds"

  • Jean-Louis MARTIN

     

    Directeur de Recherche au CNRS / Senior Scientist at CNRS

     

    J’étudie les réponses des communautés animales et végétales aux changements d’origine humaine (espèces introduites, usage des sols), en milieu tempéré et méditerranéen.

     

    I study plant and animal community response to human induced change (introduced  species, land use) in temperate and méditerranean systems.

     

    Courriel: jean-louis.martin [at] cefe.cnrs.fr

     JLete2014 petit


     

     

  • Jean-Pierre LUMARET (Émérite)

    altDocteur ès Sciences, Professeur émérite

     

    Tél :  +33 (0)4 67 14 23 16
    Fax : +33 (0)4 67 14 24 59

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


    Université Paul-Valéry Montpellier 3, Bâtiment Jean-Henri Fabre, route de Mende, 34199 Montpellier cedex 5

     

    Areas of Expertise:

    - Ecology and biogeography of dung beetles (Coleoptera: Scarabaeidae & Geotrupidae) in Mediterranean, tropical and mountain ecosystems. Structure of assemblages, effect of landscape structure on the spatial distribution of Mediterranean dung beetle diversity. Studies on the degradation of animal dung under various anthropogenic constraints.
    - Non-target effects to dung-dwelling insects of faecal residues in dung of cattle treated with endectocides. Development and standardization of test methods to evaluate the effects of veterinary medical products. Ecotoxicology. Conservation measures.
    - Forest management and control of white grubs (Coleoptera: Melolonthidae) in Morocco

    Current Projects:

    - Participation in the development of The IUCN Red List of Threatened Species (Mediterranean dung beetles).
    - Non-target effects of parasiticides in cattle dung
    - Biology and ecology of dung-breeding beetles (Scarabaeidae)

     


  • Jean-Yves BARNAGAUD

    CEFE- RDC, Aile B, bureau 3

    33(0)467633265

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    For master students : your applications are very welcome. Note that I am trying to mentor a maximum of 2 students per year in order to warrant my implication in your projects. I am therefore unlikely to accept applications outside a project that I have advertised myself, without fundings, or without a clear match with one of my research interests. Therefore, please read cautiously the description of my research below before getting in touch, and join a letter explaining precisely which of my projects is of highest interest to you and why. In 2022, I will supervise two Msc students (M2), with projects on island bird biogeography and vertebrate road casualties. My preference will be directed towards students with good records in ecology and biodiversity management, with a strong interest for statistical data analysis. Projects will be released between july and october 2022.

    RESEARCH

    My research is focused on a comparative exploration of the role of multiple environmental drivers in shaping species distributions and diversity at multiple spatial and temporal scales. Most of my research is structured on the combined use of ecoinformatics methods (statistical analysis of large data sets) and naturalist expertise to understand empirical patterns of community composition in space and time.   

    - Composition and diversity of insular avifaunas. I use a framework based on ecological traits to understand the relative influences of landscape structure, habitat, and exotic species in shaping the current structure of bird communities on oceanic islands. 

    - Influence of landscape and habitat on the distributions of mediterranean reptiles. Relying on opportunistic data from the regional participative database Malpolon, maintained  by the Ecole Pratique des Hautes Etudes since the 1980's, I investigate the determinants of spatial patterns in reptile distributions and diversity along regional gradients of climate, land use and land abandonment.

    - Interacting imprints of climate change and land use on biodiversity. Using multiple taxa and scales, I investigate how species' responses to historical and present land use change interact with their responses to climate change. 

     

    COLLABORATIVE WORK WITH STAKEHOLDERS

     

    Most of my interactions with biodiversity stakeholders are focused on data analysis to answer questions relative to the monitoring of human impacts on biodiversity.

    - Influence of management practices on waterbirds. In collaboration with the natural reserve of Hyères saltpans, I investigate the impact of water management practices on the temporal dynamics of waterbird species. 

    - Faunistic road casualties. I work with the Ligue pour la Protection des Oiseaux and the CEREMA to explain and predict spatial patterns in road casualites. We exploit jointly multiple sources of protocoled, non-protocoled and citizen science data to identify mortality hotspots and explanatory factors, with the final aim to inform public policies on the mitigation of traffic impact on vertebrates. 

     

    TEACHING

    Most of my teaching activity is embedded within the program of the Ecole Pratique des Hautes Etudes.

    - Data analysis for ecologist : a three-weeks course dedicated to biodiversity stakeholders, framed on the practical use of statistical methods and the R software in ecological monitoring. 

    - Methods for ecological monitoring : a two-weeks course with Aurélien Besnard, mainly dedicated to master students and biodiversity stakeholders, to improve their skills and critical thinking in advanced numerical methods for ecology, including species distribution modeling, population dynamics, sampling design and analysis of diversity indices.

    - Environmental changes and ecological science :I contribute to several courses on global changes and environmental monitoring. My teaching is focused on the interactions between science and society through several lenses including epistemology and governance / spatial planning.

     


  • Jérôme CORTET

    Professeur(Université Paul-Valéry Montpellier III)

    Tél : +33 (0) 4 67 14 23 15

    Fax: +33 (0) 4 67 14 24 59

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

     

  • Johanne NAHMANI

    Chargée de recherche (CR1) 

    alt

    Responsable de l’équipe BIOFLUX

    Campus du CNRS

    1919, route de Mende
    34293 Montpellier 5
    tel:+33 (0)4 67 61 32 43
    fax:+33 (0)4 67 41 33 36

    e-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

     

    Mots clés : 

    Macroinvertébrés du sol, Diversité, Rôle fonctionnel (Structuration des sols, Décomposition des litières), Perturbations anthropiques et changements globaux, Traits biologiques, écologiques et fonctionnels

  • Lise ROY

    Roy Lise small

    Maître de Conférences, Université Paul Valéry Montpellier III

     

    Intéressée par les dynamiques de populations d’arthropodes en agroécosystèmes, j’étudie (1) les effets de l’interférence entre activités agricoles et deux grandes forces évolutives sur les arthropodes - la migration et la sélection naturelle –, (2) les interactions biotiques impliquant des arthropodes bioagresseurs et auxiliaires potentiels. Je dirige ces travaux suivant une approche transdisciplinaire à l'interface entre recherche fondamentale et recherche opérationnelle.

     

    I am interested in the dynamics of arthropod populations in agroecosystems and am studying (1) the effects of interference between farming activities and two major evolutionary forces on arthropods - migration and natural selection - and (2) biotic interactions involving arthropod pests and potential beneficials. I lead this work following a transdisciplinary approach at the interface between fundamental and operational research.

     

    Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

       
  • Lucie MAHAUT

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.PostDoc researcher

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Research questions

    How ecological processes and human activities affect biodiversity and ecosystem functioning?

    To address this question, I assemble approaches from community ecology, functional ecology and quantitative ecology. I mainly focus on cultivated ecosystems and their associated plant communities, including both cultivated and wild species (i.e. arable weeds). 

    My researches hinge on three particular thematics:

    1) Plant invasion: Which ecological processes drive plant invasion success? How invaded species affect local plant communities?

    2) Weed community ecology: How stochastic and deterministic ecological processes shape weed community assembly in arable fields? Are weeds ecological outliers?

    3) Biodiversity-ecosystem functioning: How the different facet of plant diversity (eg: species richness, functional diversity, species relative density) affect ecosystem functioning? How the diversity of cultivated species can be manipulated to increase yield stability?

     

    Publications

    Mahaut L., Fort F., Violle C., Freschet G., revision. Multiple facets of diversity effects on plant productivity: species richness, functional diversity, species identity and intraspecific competition. Journal of Functional Ecology

    Mahaut L., Gaba S., Fried G., 2019. A functional diversity approach of crop sequences reveals that weed diversity and abundance show different responses to environmental variability. Journal of Applied Ecology. 56 (6): 1400-1409. doi: 10.1111/1365-2664.13389

    Bourgeois B., Munoz, F., Fried, G., Mahaut, L., Armengot, L., Denelle, P., Storkey, J., Gaba, S., Violle, C., 2019. What makes a weed a weed? A large-scale evaluation of arable weeds through a functional lens. American Journal of Botany.106 (1): 90-100. doi: 10.1002/ajb2.1213

    Fried G., Carboni M., Mahaut L., Violle C., 2019. Functional traits modulate plant community responses to alien plant invasion. Perspectives in Plant Ecology Evolution and Systematics. 37: 53-63. doi: 10.1016/j.ppees.2019.02.003

    Fried G., Mahaut L., Pinston A., Carboni M., 2018.Abiotic constraints and biotic resistance control the establishment success and abundance of invasive Humulus japonicus in riparian habitats. Biological Invasions.20 (2): 315-331. doi: 10.1007/s10530-017-1533-y

    Mahaut L.,Fried G., Gaba S. 2018. Patch dynamics and temporal dispersal partly shape annual plant communities in ephemeral habitat patches. Oikos.127: 147-159. doi: 10.1111/oik.04415

     

  • Magali PROFFIT

    MagaliProffit

    Chargée de recherche au CNRS

     

    J'étudie le rôle de la médiation chimique dans le fonctionnement de différents types d´interactions plantes-arthropodes. J'ai pour objectif de caractériser l´impact de l’augmentation de polluants atmosphériques sur la rencontre entre espèces dans les interactions plantes-insectes et donc sur la résilience de ces interactions. J'étudie également les mécanismes évolutifs expliquant la nature des signaux chimiques ainsi que la détection de ces signaux dans les interactions plantes-pollinisateurs.

    I study the role of chemical mediation in the functioning of different types of plant-arthropod interactions. I aim at characterising the impact of increasing concentrations of atmospheric pollutants on the encounter between species in plant-insect interactions and hence on the resilience of these interactions. I also investigate the evolutionary processes explaining the nature of the chemical signals and how they are detected in plant-insect interactions.

    Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

     

  • Marc CHEYLAN

    altMaitre de conférence (EPHE)

    CEFE/CNRS
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier 5

    tél : +33 4 67 61 32 61
    fax: +33 4 67 41 21 38

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Mots clés : Conservation, Biogéographie, région méditerranéenne, Reptiles, Ecologie des populations, Phylogéographie.

  • Marie-Charlotte BOPP


    Doctorante Institut Agro (2019-2022)

    Contact

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Co-directrice et co-directeur de thèse

    Elena Kazakou (Institut Agro) et Guillaume Fried (ANSES)

     

    Sujet de thèse

    Dynamique spatio-temporelle des adventices en réponse aux pratiques de gestion des sols dans les vignobles et conséquences sur le fonctionnement du sol

    Dans le cadre de ma thèse, je cherche à comprendre comment les communautés d'adventices s'assemblent dans les milieux très antropisés (la vigne est l'objet d'étude dans mon cas). En milieu agricole, les pratiques culturales de gestion du sol constituent des perturbations qui impactent la composition des communautés d'adventices. Les différences de composition floristique entre un sol qui a été travaillé et un sol fauché peuvent se voir à l'oeil nu au sein d'une même parcelle :

    Tonte vs travail

    Photo prise par Guillaume Fried. A droite, sur l'inter-rang travaillé mécaniquement, la présence de fleurs blanches est visible (fausse roquette, Diplotaxis erucoides) tandis qu'elle est moins abondante dans le couvert tondu de l'inter-rang de gauche.

    Nous cherchons à répondre à la question suivante : est-ce que certains traits fonctionnels peuvent expliquer pourquoi certaines espèces s'adaptent à ces différentes perturbations et d'autres disparaissent (Question 1) ? Nous testons l'approche fonctionnelle à plusieurs échelles spatiales (nationale et régionale) et temporelles (2 ans jusqu'à 40 ans).

    De plus, au sein d'un réseau régional monté dans les années 80 dans le Montpellierais (photo ci-dessous), nous étudions le lien entre les propriétés fonctionnelles des communautés végétales et l'activité de décomposition de la matière organique issue de la tonte des communautés d'adventices. Peut-on établir une relation entre les activités microbiennes potentielles de nitrification, de dénitrification et de respiration et les traits des communautés qu'ils minéralisent (Question 2) ?

    Carte pratique

    Photographie aérienne du réseau de parcelles de vigne "Maillet" mis en place dans les années 80. Quarante ans après les premiers relevés de flore, nous avons à nouveau analysé la composition floristique des communautés en utilisant les mêmes méthodes de relevés. Les changements de composition floristique peuvent être expliqués par les changements de pratiques de gestion du sol (désherbage chimique prépondérant dans les années 80 et qui tend à diminuer de nos jours, remplacés par le travail du sol et les pratiques d'enherbement).

     Le schéma suivant résume les deux principaux axes de ma thèse:

    Schema these page web


     

  • Mathieu JORON

    Directeur de Recherche / Senior scientist

    I study the evolution of adaptive diversity, using colour patterns in butterflies as a model. In my group, we integrate many different approaches, including ecology, genetics, and modelling, to try and untangle how multiple factors influence the evolution and maintenance of diversity and polymorphisms.

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  • Matthias GRENIÉ

     

    Doctorant / PhD CandidatePortrait de Matthias GRENIÉ

    Email: <matthias.grenie at cefe.cnrs.fr>                    Talk to me on Twitter
    orcid 32x32 orcid.org/0000-0002-4659-7522

             personal website


    Mes intérêts portent sur la variation de la biodiversité à différentes échelles (locale, régionale, globale) : comment varie-t-elle en fonction des échelles ? Peut-on comprendre les causes de sa variation ? Je m'intéresse aussi à l'assemblage des communautés : comment se fait-il que l'on trouve telle espèce à tel endroit mais pas telle autre ?  Est-ce lié à l'environnement, à la présence d'autres espèces ?

    My scientific interests revolve around the variation of biodiversity at different scales (local, regional and global): how does diversity vary in function of the scale? Can we understand the causes of its variation? I am also interested in community assembly: why do we find a given species at a given place but not that other species? Is it because of the environment, of other species?