• Alan VERGNES

    Alan Vergnes trombiMaître de Conférences

     Université Paul-Valéry Montpellier 3

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

    Google Scholar

     

    Soil(s) Fictions : http://cargocollective.com/soilfictions/About

     

    Résumé :
    Diplômé d’un doctorat en écologie, le cherche à mieux comprendre les effets qu’induisent les modifications de l’environnement à différentes échelles – du paysage à la parcelle - sur les communautés, les populations et les traits des invertébrés du sol. J’analyse les effets des changements d’occupation du sol, comme l’urbanisation, sur les communautés et les interactions. Je m’intéresse fortement aux problématiques d’agroécologie, dans les paysages ruraux mais aussi urbains.J’ai des compétences fortes dans l’intégration de la dynamique spatiale des processus, dans la détermination d’invertébrés. je fais partie d’un collectif « art-science » qui vise à sensibiliser le public à la protection des sols.

     

    Mots-clés :
    Ecologie du paysage ; écologie des sols ; invertébrés des sols ; systèmes anthropisés ; dispersion ; agro-écologie ; régulation biologique

     


  • Ana RODRIGUES

    Ana 2021 small

    Senior Researcher (Directrice de recherche 1) CNRS

    I am interested in understanding how biodiversity is distributed in space and in time, on the effects of human activities on those spatial and temporal patterns, and on the implications for biodiversity conservation.

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    orcid.org/0000-0003-4775-0127 

  • Bertrand SCHATZ

     

    B Schatz

    Directeur de recherche au CNRS, CID 52

     

    Je m’intéresse à l’écologie de la pollinisation, à l’évolution des interactions plantes-insectes et à la conservation de ces communautés. Mes travaux concernent surtout les figuiers en milieu tropical et les orchidées en milieu méditerranéen et ils portent sur la compréhension fondamentale de ces interactions et l’opérationnalité de leur conservation.

     

    I am interested in pollination ecology, in the evolution of plant-insect interactions and in the conservation of these communities. My studies concern tropical figs and Mediterranean orchids and they are focused on the fundamental understanding of these interactions and using fundamental insights for operational conservation.  

     

    Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

     

  • Camila LEANDRO

    Camila Leandro trombiPost-doctorante

     

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    +33 (0)4 67 14 24 61
    Bat. J, Campus route de Mende
    Université Paul Valéry – Montpellier 3

    https://www.researchgate.net/profile/Camila_Leandro

    Résumé :

    Face au déclin de la biodiversité, nous devons nous armer d'outils et de méthodes pour étudier les communautés biologiques et sensibiliser le grand public, dont les décideurs. Ceci est d'autant plus vrai pour des groupes qui sont relativement peu connus et qui sont jugés comme "ordinaires". C'est le cas des insectes. Mes travaux portent donc sur les leviers techniques (nouvelles méthodes de détection, des modèles fiables de distribution à grande échelle), mais aussi sociétaux (humanités environnementales, outils de protection) qui mènent les acteurs à utiliser ces outils techniques et à pousser à la conservation des insectes. Pour cela, je m'appuie sur l'exemple des Coléoptères coprophages à l'échelle de la France.

    Mots-clés :

    Conservation - Entomologie - Scarabaeoidea - ADNe - Species Distribution Models - Parcipatory Action Research

     

    Projets actuels & Partenaires :

    Détection de l’entomofaune pastorale via des outils d’ADNe (2019-2021)

    En partenariat avec l’Agence Française de la Biodiversité, cinq parcs nationaux (PNM, PNE, PNV, PNC et PNP) et des entomologistes spécialistes, je travaille sur le développement d’outils d’inventaire de l’entomofaune pastorale (Scarabaeoidea, Carabidae, Staphylinidae (INSECTA) et Lycosidae (ARACHNIDA)) qui s’appuient sur les méthodes dites “ADN environnementale” ou “eDNA”.

    Ce travail consiste à (1) établir une base de référence moléculaire pour les taxons ciblés (séquençage des marqueur 16S), à (2) réaliser de tests sur le terrain sur l’attractivité et efficacité du dispositif et (3) à transférer les méthodes aux opérateurs de terrain. Chaque étape est validé par un comité pilotage, compose de chercheurs et de gestionnaires d’espaces naturels représentant chacun des parcs partenaires.

    ScaraB'Obs : Étude & Conservation des Scarabaeoidea Laparosticti de France (en cours)

    ScaraB'Obs est un projet de recherche conduit par l’équipe Écologie des Systèmes Anthropisés du CEFE (UPVM3 - CEFE) et en partenariat avec des agents de Conservatoires d'Espaces Naturels, Parcs Naturels et associations entomologiques. Il vise à lever les verrous scientifiques et sociétaux qui actuellement nous empêchent de préserver efficacement la biodiversité ordinaire et d’en évaluer objectivement l’état de conservation. Son principal objectif : de créer un observatoire dynamique sur la faune coprophage de France.
    Mais pourquoi protéger les insectes et particulièrement les bousiers ? Regardez le film «Hervé le bousier» pour comprendre ! Pour en savoir plus, allez sur www.scarab-obs.fr

    Résumé de Thèse (soutenue en 2018) :     
            "Conservation de la biodiversité ordinaire : enjeux scientifiques & sociétaux"

            "Challenges for the conservation of ordinary biodiversity: scientific & social stakes"

    En regardant de près les outils juridiques et autres leviers, pour la conservation de la biodiversité, il semblerait que les invertébrés, et notamment les insectes, soient minoritaires ou absents. Ce constat est d’autant plus paradoxal lorsque l’on sait que 2/3 de la diversité biologique est composée par des insectes. Comment cette diversité essentielle pour le fonctionnement des écosystèmes se retrouve-t-elle dans l’angle mort de la conservation ?

    La première réponse avancée est le manque d’outils techniques pour étudier ces organismes petits et relativement insaisissables. La rencontre avec les nouvelles méthodes techniques pour la détection et l’étude des insectes est plus que jamais nécessaire. En effet, ces leviers permettront de faciliter l’étude de ces organismes, d’augmenter les connaissances et ainsi de développer une conservation plus adéquate. Nous évoquerons deux approches en particulier : la détection avec des outils moléculaires et l’utilisation de modèles statistiques pour l’exploration de la distribution potentielle des espèces.

    Mais les connaissances sont également fondées sur la demande sociétale. Et les connaissances alimentent elles-mêmes les outils de protection et de conservation de la biodiversité. À l’échelle des invertébrés, des disparités existent, privilégiant les « grands papillons bleus » aux « petits diptères marrons ». De fait, l’enjeu le plus important pour déverrouiller la conservation des insectes réside dans l’humain et la perception qu’il a de cette biodiversité. À travers une approche de psychologie de la conservation, nous sonderons la perception du grand public sur les insectes. De même, avec une approche de recherche-action-participative, nous tenterons d’engager divers acteurs vers la conservation d’un groupe d’insectes ordinaires : les coléoptères coprophages. Notre volonté est de proposer des moyens pour sensibiliser, éduquer et engager la société dans cet enjeu majeur qu’est la conservation de l’entomofaune.

    Mots clés : Conservation des insectes ; Coléoptères coprophages ; perception ; ADN environnemental ; modèles de processus de points ; recherche-action

    Directeur de thèse : Pierre Jay-Robert (CEFE – UPVM3)
    ED 60 – contrat 2015-2018

  • CHUINE Isabelle

    Research Director at CNRScrédit photo: Gonzague Nanda

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    CEFE, 1919 route de Mende
    F-34293 Montpellier cedex 05

    Phone: +33 (0)4 67 61 32 79
    Fax: +33 (0)4 67 61 33 36

     

     

    My research focuses on the developmental cycle and the ecological niche of extra-tropical forest trees, both of which are currently challenged by climate change. Identifying the key traits that allow a particular species adapting to its environment and the identifying the constraints on their genetic evolution are the key motivating forces behind my research, which lies at the interface between functional ecology and evolutionary ecology.

    I have initiated pioneering work on process-based species distribution models for plants, which I use to study the evolvability of the ecological niche of tree species. My work is deeply concerned by climate change and the models I develop are also used to provide accurate forecast of trees’ distribution for the upcoming centuries.

    I am using a combination of modelling (PMP, PHENOFIT), experimental work in both field and controlled conditions, as well as long term monitoring of natural populations to feed my research. I have also founded a national research group on phenology whose main achievements are an open database, a national observatory and the Citizen Science program Observatoire Des Saisons.

    Research interests

    Adaptation – Citizen Science – Climate change – Process-based modeling – Phenology – Species distribution

  • Claudine MONTGELARD

    Maitre de Conférences (EPHE)

    CEFE/CNRS
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier 5

     tél : 33 (0)4 67 61 33 04
     fax: 33 (0)4 67 41 21 38

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     THEMES DE RECHERCHE

    Mes thèmes de recherche concernent la phylogénie, la phylogéographie et l'évolution moléculaire à partir de l'analyse des séquences de gènes mitochondriaux et nucléaires. L’objectif est de répondre, à l’aide de l’outil moléculaire, à des questions de biodiversité et systématique évolutive à l’échelle des vertébrés (mammifères, amphibiens et reptiles). Je m’intéresse aussi à l’échelle temporelle (datations moléculaires) des différents niveaux de diversifications ce qui permet de confronter les inférences moléculaires avec les données morphologiques, paléontologiques et biogéographiques.

  • Cyrille VIOLLE

    altDirecteur de recherche CNRS

    CEFE/CNRS
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier 5

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    A l’interface entre écologie fonctionnelle et écologie des communautés, je cherche à comprendre les causes de variation de la biodiversité, aussi bien à l’échelle locale que continentale, et l’effet de changements de la biodiversité sur la dynamique et le fonctionnement des écosystèmes.

  • Erwan DELRIEU-TROTTIN

    EDT2016 small

    Maitre de Conférences EPHE - PSL

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Google scholar ; ResearchGate ; ORCID

    Keywords:

    Research disciplines: Population genomics – Phylogeny – Biodiversity discovery

    Techniques used: Whole Genome resequencing – ddRAD  – eDNA metabarcoding – Barcoding

    Research interests

    Dr Erwan Delrieu-Trottin joined the CEFE in 2021 as an Associate Professor from Ecole Pratique des Hautes Etudes. His research focuses on the origin and dynamic of biodiversity, working at the scale of species and populations. He works on the spatial and temporal dynamics of biodiversity by relying on traditional and next generation sequencing technologies. In the context of an unprecedented biodiversity crisis, the use of the molecular tool makes it possible to identify essential areas of conservation and to assess populations connectivity and the determinants of species assemblages. (e.g. environment, connectivity). He is particularly interested in tropical freshwater and marine fishes, which led him to work on projects related to different biodiversity hotspots, in the South Pacific (French Polynesia, Easter Island), South America, Indonesia and Africa.

    Biography:

    since 2021       Associate Professor EPHE, CEFE, France

    2018-2021       Post-Doc, ISEM, Uni. Montpellier, France

    2016-2018       Post-Doc, Uni. Austral de Chile, Chile

    2015                Post-Doc, MNHN, France

    2014                Post-Doc, CRIOBE and Smithsonian Museum, USA

    2009-2013       PhD, CRIOBE, UPMC, France

    ----

    Mon travail de recherche porte sur la description de la biodiversité, sur la compréhension des mécanismes à l’origine de cette biodiversité et sur son maintien au cours du temps à l’échelle des espèces et des populations. Je travaille donc sur la dynamique spatiale et temporelle de la biodiversité en m’appuyant sur des technologies de séquençage traditionnel (génétique) et de nouvelle génération (génomique & ADN environnemental). Dans le cadre d’une crise sans précédent de la biodiversité, l’utilisation de l’outil moléculaire permet d’identifier des zones essentielles de conservation et d’évaluer la connectivité des populations et les déterminants des assemblages des espèces (e.g. environnement, connectivité). Je m’intéresse particulièrement aux poissons tropicaux, d’eau douce et marins, ce qui m’a amené à travailler sur des projets portant sur différents hotspots de biodiversité, du Pacifique Sud (Polynésie française, ile de Pâques), d’Amérique du Sud, d’Indonésie et d’Afrique.

    Mots clé : Biodiversité – Génomique des populations – Phylogénie – Conservation – Poissons

  • Finn KJELLBERG

    FINN Fujen Province3

    Directeur de recherche au CNRS

     

    Je m'intéresse à l'écologie et à l'évolution des interactions inter-spécifiques. Mes études portent plus particulièrement sur les processus de coévolution et de diversification dans le système Ficus-insectes des figues.

     

    I am interested in the ecology and evolution of inter-specific interactions. My studies are largely focused on coevolutionary processes and diversification in the fig-fig wasp system.

     

    Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  • Jean-Michel BELLANGER

    JMB1

     

    Chargé de recherche à l’INSERM

    Ma principale activité de recherche porte sur l’évolution et la diversité taxinomique des macromycètes, que j’aborde via l’analyse phylogénétique d’échantillons issus d’un large réseau de mycologues européens partenaires. Je constitue aussi une extractothèque fongique destinée à mettre en évidence et valoriser le potentiel bioactif de ces organismes dans le domaine de la santé humaine.

    My research is mainly focused on the evolution and the taxonomic diversity of higher fungi. I am adressing this issue through the phylogenetic analysis of samples originating from a broad network of European partner mycologists. I am also assembling a fungal extract library, aiming at revealing and promoting the bioactivities of these organisms in the field of human health.

     

    Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

  • Jean-Pierre LUMARET (Émérite)

    altDocteur ès Sciences, Professeur émérite

     

    Tél :  +33 (0)4 67 14 23 16
    Fax : +33 (0)4 67 14 24 59

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


    Université Paul-Valéry Montpellier 3, Bâtiment Jean-Henri Fabre, route de Mende, 34199 Montpellier cedex 5

     

    Areas of Expertise:

    - Ecology and biogeography of dung beetles (Coleoptera: Scarabaeidae & Geotrupidae) in Mediterranean, tropical and mountain ecosystems. Structure of assemblages, effect of landscape structure on the spatial distribution of Mediterranean dung beetle diversity. Studies on the degradation of animal dung under various anthropogenic constraints.
    - Non-target effects to dung-dwelling insects of faecal residues in dung of cattle treated with endectocides. Development and standardization of test methods to evaluate the effects of veterinary medical products. Ecotoxicology. Conservation measures.
    - Forest management and control of white grubs (Coleoptera: Melolonthidae) in Morocco

    Current Projects:

    - Participation in the development of The IUCN Red List of Threatened Species (Mediterranean dung beetles).
    - Non-target effects of parasiticides in cattle dung
    - Biology and ecology of dung-breeding beetles (Scarabaeidae)

     


  • Jean-Yves BARNAGAUD

    CEFE- RDC, Aile B, bureau 3

    33(0)467633265

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    RESEARCH

    My research is focused on a comparative exploration of the role of multiple environmental drivers in shaping species distributions and diversity at multiple spatial and temporal scales. Most of my research is structured on the combined use of ecoinformatics methods (statistical analysis of large data sets) and naturalist expertise to understand empirical patterns of community composition in space and time. My main active axes of research include :  

    - the influence of landscape and habitat on the distributions of birds and reptiles. Relying on opportunistic data from the regional participative database Malpolon, maintained  by the Ecole Pratique des Hautes Etudes since the 1980's, I investigate the determinants of spatial patterns in reptile distributions and diversity along regional gradients of climate, land use and land abandonment. See the MALPOLONdatabase.

    - Interacting imprints of climate change and land use on biodiversity. Using multiple taxa and scales, I investigate how species' responses to historical and present land use change interact with their responses to climate change. See the LANDBIOproject (2022 - 2023, OFB - french ministry of ecology)

    - Ecoacoustics and community ecology. I am currently starting projects on the relationship between bird community composition and the characteristics of acoustic landscapes at multiple spatial and temporal scales, in order to explore the acoustic environment in which species interact and its changes with current land-use and climatic dynamics. See the ACOUCENEproject (2022 - 2025, FRB/CESAB)

     

    COLLABORATIVE WORK WITH STAKEHOLDERS

     

    Most of my interactions with biodiversity stakeholders are focused on data analysis to answer questions relative to the monitoring of human impacts on biodiversity at a regional or landscape scale.

    - Influence of management practices on waterbirds. I investigate the impact of water management practices on the temporal dynamics of waterbird species (collaborations with the Ligue pour la Protection des Oiseaux). 

    - Faunistic road casualties. I work with the Ligue pour la Protection des Oiseaux and the CEREMA to explain and predict spatial patterns in road casualites. We exploit jointly multiple sources of protocoled, non-protocoled and citizen science data to identify mortality hotspots and explanatory factors, with the final aim to inform public policies on the mitigation of traffic impact on vertebrates. 

     

    TEACHING

    Most of my teaching activity is embedded within the program of the Ecole Pratique des Hautes Etudes.

    - Data analysis for ecologist : a three-weeks course dedicated to biodiversity stakeholders, framed on the practical use of statistical methods and the R software in ecological monitoring. 

    - Methods for ecological monitoring : a two-weeks course with Aurélien Besnard, mainly dedicated to master students and biodiversity stakeholders, to improve their skills and critical thinking in advanced numerical methods for ecology, including species distribution modeling, population dynamics, sampling design and analysis of diversity indices.

    - Environmental changes and ecological science :I contribute to several courses on global changes and environmental monitoring. My teaching is focused on the interactions between science and society through several lenses including epistemology and governance / spatial planning.

     


  • Marc CHEYLAN

    altMaitre de conférence (EPHE)

    CEFE/CNRS
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier 5

    tél : +33 4 67 61 32 61
    fax: +33 4 67 41 21 38

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Mots clés : Conservation, Biogéographie, région méditerranéenne, Reptiles, Ecologie des populations, Phylogéographie.

  • MORIN Xavier

    Directeur de Recherche (DR2)

    CNRS Researcher 

    PhotoXM2022b.jpg

     

    CEFE/CNRS
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier cedex 5

    Tél : +33 (0)4 67 61 32 89
    Fax : +33 (0)4 67 61 33 36

    xavier dot morin @ cefe dot cnrs dot fr

     

    HDR : Impact des changements globaux sur la biodiversité et le fonctionnement des écosystèmes forestiers - soutenue le 11/2/2021
    Lien : HDR Xavier Morin

     

    Thèmes de recherche

    (English follows)

    Mes travaux cherchent à parvenir à une meilleure compréhension du déterminisme de la diversité végétale aux différentes échelles spatiales et temporelles, sa réponse aux changements futurs, et son rôle dans le fonctionnement des écosystèmes forestiers. En particulier, je cherche donc à comprendre et prédire comment la biodiversité des écosystèmes forestiers s’organise selon différentes échelles spatiales, comment elle sera modifiée par les changements globaux, et quelles en seront les conséquences sur le fonctionnement de ces écosystèmes. Pour ce faire j’essaie de développer une approche intégratrice basée sur les processus. Mes travaux se focalisent principalement sur les espèces d'arbres et arbustes. Pour mener à bien ces objectifs, j’utilise aussi bien des résultats issus d’expérimentation, d’observations le long de gradients écologiques in situ, et de modélisation.

  • Roger PRODON

    altDirecteur d'Etude Emerite (EPHE)

    CEFE/CNRS
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier 5

    tél : +33 4 67 61 33 43

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
     
    Thématiques : Incendies ou brûlages,  dynamique du paysage, et faune : écologie des perturbations et conservation.

     

  • Thibaud DECAËNS


     

    Professeur des Universités

     

    Mes travaux portent sur l'écologie fonctionnelle et l'écologie des communautés d'invertébrés terrestres.

     

    In my studies I focuss on functional and community ecology of terrestrial invertebrates.

     

    Courriel: Thibaud.Decaens [at] cefe.cnrs.fr

    bureau 2-C-211

    tel : 04 67 61 33 29

    10253777 10152393494727147 8279684171122004306 n

  • VALLET Lilian

    LV

    Doctorant

    IRD - ADEME

    Équipe FORECAST

    CEFE/CNRS
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier cedex 5

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

    ORCID

    Twitter

     

    Risque incendie et Durabilité des stocks de carbone des agro- écosystèmes

  • Véronique ARNAL

    V Arnal

    Ingénieur d’Etude (EPHE - PSL)

    CEFE/CNRS
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier 5

     tél :33 (0)4 67 61 32 54



    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
     

    Référente données (UMR5175)

    Expertise en biologie moléculaire 

    • phylogénie,  phylogéographie, dynamique des populations, épidémiologie
    • détection ADN rares
    • mise au point de marqueurs moléculaires (gènes et locus microsatellites) 
    • outils bio-informatiques
  • Victor CAZALIS

    Doctorant

    VictorCAZALIS
    Université de Montpellier

    Thèse soutenue le 09/11/2020

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    CEFE/CNRS UMR5175
    Etage 3, aile C, bureau 306

    Project: How much difference are Protected Areas making to the conservation of biodiversity?

    Supervisor: Ana RODRIGUES

    My PhD aims to understand the effectiveness of protected areas in conserving biodiversity, using bird monitoring datasets. Comparing spatially biodiversity inside and outside protected areas, I wish to understand which biodiversity metrics (abundance, richness, specialisation, rarity index, endemism...) are affected by the presence of protected areas across the globe and how.

     

    *** This page has not been updated since November 2020.

    Please visit my personal webpage instead: https://victorcazalis.github.io ***