William PERRIN

DoctorantWilliam Perrin trombi

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Adresse personnelle : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

06.30.67.52.71

Bat. J, Campus route de Mende
Université Paul-Valéry Montpellier 3

 

Résumé


Mon projet de thèse, co-construit avec Pierre Jay-Robert, vise à mieux comprendre les interactions entre pratiques pastorales, peuplements de coléoptères coprophages et fonctionnement des écosystèmes pâturés. En Europe, les bousiers sont étroitement liés aux herbivores domestiques, qui fournissent dans les milieux ouverts les excréments dans lesquels ces insectes se nourrissent et se reproduisent. De fait, les bousiers sont particulièrement sensibles aux changements de pratiques (abandon du pastoralisme dans certaines régions, intensification de l’élevage dans d’autres). A l’échelle d’un alpage ou d’un parcours, le mode de conduite du troupeau est un facteur déterminant de la structure du milieu. Jusqu’ici, peu d’études se concentrent sur l’impact des pratiques de pâturage à cette échelle. C’est précisément l’objet de cette thèse, déclinée en deux volets principaux, prenant les coléoptères coprophages comme modèle biologique.
Le premier volet s’attache à comprendre quels sont les déterminismes locaux qui structurent les communautés de bousiers, et parmi ceux-ci l’intensité du pâturage à l’échelle de la parcelle. Ce volet s’articule en deux questions principales :

- Quel est l’impact de l’intensité du pâturage sur la structure et la composition (taxonomique) des communautés de coléoptères coprophages ?
- Quelle pression de sélection l’intensité du pâturage exerce-t-elle sur la structure fonctionnelle des communautés de coléoptères coprophages ? En caractérisant les espèces par un certain nombre de traits, cette seconde question vise à mettre en évidence les mécanismes écologiques et biologiques par lesquels les bousiers persistent sous différents niveaux de pression du pâturage.

Par leur mode de vie, les bousiers participent activement à la dégradation et au recyclage des excréments. Selon leurs traits, les différentes espèces d’un peuplement ne participent pas de la même façon à ces fonctions. Le second volet de ma thèse s’attache donc à évaluer : quelles sont les conséquences de l’intensité du pâturage sur les services écosystémiques fournis par les bousiers ?
En partenariat avec la Réserve Naturelle Nationale des Coussouls de Crau, le Parc National des Cévennes et le Parc National de la Vanoise, nous explorons ces questions dans trois zones très contrastées d’un point de vue bioclimatique. Ce travail se situe à l’interface entre une écologie fondamentale et appliquée, et vise à fournir des éléments pertinents pour la gestion des habitats pastoraux (ex. indicateurs).

 

Mots clés

Bousiers, Pastoralisme, Traits, Communautés, Conservation, Indicateurs

 

 

Publications (revues à comité de lecture)


- Perrin, W., Jay-Robert, P., Buatois, B., Tatin, T., 2019. A Comparative Analysis of Dung Beetle Assemblages (Coleoptera: Scarabaeidae: Scarabaeinae, Aphodiinae) Attracted to Sheep and Little Bustard Excrement in Southern France. The Coleopterists Bulletin 73(1), 1-8.

 

Articles de vulgarisation


- Perrin, W., 2018. Nemesia caementaria, une petite mygale bien de chez nous ! Insectes 191(4), 11-14.
- Jay-Robert, P., Leandro, C., Perrin, W., 2017. Les Scarabées, de Sacrés Coléoptères. Egypte Afrique & Orient 85, 3-10.

 

Rapports d’étude


- Perrin, W., Jay-Robert, P., 2019. Influence de la pression de pâturage sur les peuplements de coléoptères coprophages et conséquences sur le recyclage de la matière fécale. Université Paul-Valéry Montpellier 3, 47 p.
- Sonneville, H., Jay-Robert, P., Perrin, W., Fonderflick, J., 2017. Synthèse des connaissances concernant les coléoptères coprophages sur le territoire du Parc national des Cévennes. Stratégie scientifique 2014-2029 Volet biodiversité, Parc National des Cévennes, 82 p.

 

Posters


- Perrin, W., Tatin, L., Grosset, G.N., Jay-Robert, P., 2018. Intensité du pâturage ovin et coléoptères coprophages : quelles interactions ? Journée annuelle de l’UMT Pasto, 25/01/2018, Montpellier SupAgro, Montpellier (France).

 

Communications orales

- Perrin, W. (communicant), Vergnes, A., Borcard, D., Moretti, M., Jay-Robert, P., 2018. Influence of grazing intensity on dung beetle species assemblages in distinct bioclimatic contexts. International Conference on Ecological Sciences - Sfécologie2018, 23/10/2018, Centre des Congrès de Rennes Métropole, Rennes (France).
- Perrin, W. (communicant), Vergnes, A., Jay-Robert, P., 2018. Effets de la pression de pâturage sur les peuplements de coléoptères coprophages. 9ème Conférences Internationales Francophones d’Entomologie (CIFE), 03/07/2018, Montpellier SupAgro, Montpellier (France).
-Perrin, W. (communicant), Tatin, L., Grosset, G.N., Jay-Robert, P., 2018. Intensité du pâturage ovin et coléoptères coprophages : quelles interactions ? Journée annuelle de l’UMT Pasto, 25/01/2018, Montpellier SupAgro, Montpellier (France).
- Perrin, W. (communicant), Fonderflick, J., Tatin, L., Sonneville, H., Coq, S., Jay-Robert, P., 2017. Effets d’un filtre local sur la structure des peuplements de bousiers en contextes régionaux distincts. Journées Traits Ecologiques et Biologiques des organIsmes des Sols (TEBIS) VI, 03/10/2017, Université de Lorraine, Metz (France).

Julia CENTANNI

DoctoranteJulia Centanni trombi

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

+33 (0) 4 67 14 24 52
Bat. J, Campus route de Mende
Université Paul-Valéry Montpellier 3

 

 

Résumé :

Les activités humaines ont fait entrer le monde dans une période de changements globaux où l’on observe un déclin majeur des espèces. Les invasions biologiques sont un des facteurs responsable de ce déclin. En raison de leur rôle majeur dans le fonctionnement des écosystèmes, les impacts des fourmis envahissantes sont souvent très importants.
Malgré ce constat, les mécanismes déclenchant ce caractère envahissant et les répercussions sur le fonctionnement des sols restent mal connus.
Le complexe taxonomique Tapinoma nigerrimum est un ensemble d’espèces de fourmis vivant dans les sols. Une des "espèces" du complexe est située dans des habitats naturels ouverts dans la région méditerranéenne et construit des nids faiblement peuplés, les autres prospèrent dans les zones urbanisées du sud de l'Europe comme la ville de Montpellier et forment des supercolonies au caractère envahissant.
Les objectifs de mon projet de thèse sont donc :

(i) d’établir une cartographie de la répartition du complexe autour du grand Montpellier et d’identifier les paramètres qui contrôlent le caractère envahissant. Pour cela, l’influence des paramètres environnementaux sera étudiée par des approches corrélatives et expérimentales
(ii) d’évaluer les conséquences de l’invasion sur le fonctionnement des écosystèmes, tant au niveau des paramètres abiotiques que de la compétition interspécifique au sein des fourmis
(iii) de développer un modèle intégré prédictif et spatialement explicite visant à anticiper la dynamique d’invasion dans les années à venir.

 

Mots-clés :

Espèces invasives, fourmis, complexe Tapinoma nigerrimum, effet de l'urbanisation, territoire du « Grand Montpellier », causes et conséquences de l’invasion, cartographie.

 

Publications :

- Ribardière A., Centanni J., Dano A, Coudret J., Daguin-Thiébaut C., Houbin C., Kerdoncuff E., Jambut S., Cordaux R., Broquet T. (2018) Female-biased sex ratios unrelated to Wolbachia infection in European species of the Jaera albifrons complex (marine isopods). Journal of Experimental Marine Biology and Ecology 509: 91-98. https://doi.org/10.1016/j.jembe.2018.09.002

 

Jonathan BONFANTI

Doctorant Jonathan Bonfanti trombi

jonathan.bonfanti[at]univ-montp3.fr
jonathan.bonfanti[at]cefe.cnrs.fr

(+33)(0)4 67 14 24 24
Bat. J, Campus route de Mende
Université Paul-Valéry Montpellier 3

 

Social medias to keep in touch!
Twitter   Researchgate

 

Résumé : 

Les concepts d'écologie fonctionnelle sont actuellement appliqués dans les écosystèmes des sols de manière croissante. Ils permettent d'explorer la biodiversité au travers de la facette qui lie les organismes des sols aux fonctions écologiques et aux services écosystémiques fournis par ces écosystèmes. Dans un contexte de changements globaux, les sols sont des systèmes particulièrement menacés, notamment par les changements climatiques. Les collemboles sont des organismes considérés comme de bons bioindicateurs dans les sols. Les connaissances accumulées sur ces organismes, notamment concernant leurs traits, permettent aujourd'hui d'appréhender leurs relations avec des contraintes environnementales, en particulier climatiques, via une approche fonctionnelle. J'étudie avec des analyses basées sur les traits des collemboles, les liens entre la faune du sol et les contraintes climatiques à différentes échelles spatiales et temporelles, sur le continent européen. 
Axes de réflexion :
1) Les traits des collemboles permettent-ils de dégager des patrons de variabilité, notamment intraspécifique, à l'échelle du continent européen ?
2) Face à une pression climatique brutale, comment réagissent sur le terrain les communautés de collemboles - supposées stables et présentant des adaptations à long terme à leur milieu - notamment au travers de leur structure et de leur composition fonctionnelle ?
3) Peut-on décrire les liens traits des organismes <-> fonctions écologiques chez les collemboles, (i) en conditions climatiques contrôlées au laboratoire, (ii) au terrain dans une zone climatique d'intérêt ? 

 

Mots-clés : 

Faune du sol, Collemboles, communautés, traits, base de donnée, gradient climatique, décomposition, holobionte, variabilité intraspécifique

 

Encadrement de thèse (par odre alphabétique) : Jérôme CORTET, Mickaël HEDDE, Paul Henning KROGH

Membre actif du réseau TEBIS (Le réseau international francophone sur les Traits Écologiques et Biologiques des organIsmes du Sol) : http://www.reseau-tebis.fr/

Contributeur et utilisateur de la base de données BETSI : http://betsi.cesab.org/

 


 

Publications : 

Bonfanti J, Hedde M, Joimel S, Krogh PH, Violle C, Nahmani J, Cortet J. (2018) Intraspecific body size variability in soil organisms at a European scale: implications for functional biogeography. Functional Ecology 32: 2562-2570.
https://doi.org/10.1111/1365-2435.13194 

 

Communications orales : 

- Trait patterns of soil decomposers under climate manipulation field experiment: Collembola communities in the ‘CLIMAITE’ study. Auteurs : Bonfanti J, Krogh PH, Cortet J, Hedde M, Holmstrup M.
Congrès International Conference on Ecological Sciences, à Rennes (FR), 22-25 octobre 2018

- Dynamique des traits de décomposeurs au sein d’une simulation climatique expérimentale sur le terrain : les communautés de collemboles dans l’étude « CLIMAITE ». Auteurs : Bonfanti J, Krogh PH, Cortet J, Hedde M, Holmstrup M.
Congrès Journées TEBIS VII, à Avignon (FR), 1-3 octobre 2018

- Variabilité intraspécifique de la longueur du corps chez les collemboles au sein d’une base de données de traits : une comparaison multi-échelles (approches de biogéographie fonctionnelle, gradients environnementaux). Auteurs : Bonfanti J, Hedde M, Cortet J, Krogh PH, Violle C, Joimel S.
Congrès Journées TEBIS VI, à Metz (FR), 2-4 octobre 2017

- Le microbiote intestinal comme potentiel trait fonctionnel chez les Collemboles ? Auteurs : Bonfanti J, Ellegaard-Jensen L, Hansen LH, Cortet J, Hedde M, Vergnes A, Krogh PH.
Congrès Journées TEBIS VI, à Metz (FR), 2-4 octobre 2017

- Collembolan trait patterns with climate modifications along a European gradient: the VULCAN case study. Auteurs : Bonfanti J, Cortet J, Hedde M, Joimel S, Krogh PH, Petersen H.
Congrès Journées TEBIS V, à Toulouse (FR), 3-5 octobre 2016

Posters :

- Collembolan trait patterns with climate modifications along a European gradient: the VULCAN case study. Auteurs : Bonfanti J, Cortet J, Hedde M, Joimel S, Krogh PH, Petersen H.
Congrès International Conference on Ecological Sciences, à Marseille (FR), 24-28 octobre 2016

Ateliers, workshops, formations, animation scientifique :

- Présentation «Loi République Numérique (Art. 30)», Auteur : Bonfanti J.
Séminaire CEFE «Libérez-vos publications !», à Montpellier (FR), 15 octobre 2018, Organisation (par ordre alphabétique) : Bonfanti J, Gorgeon A, Grenié M, Gruson H, Quidoz M-C, Rodrigues A.

- Atelier «Traits fonctionnels à l’échelle du paysage et plus...». Co-animation : Vergnes A, Bonfanti J.
Congrès Journées TEBIS VI, à Metz (FR), 2-4 octobre 2017