• Alan Vergnes trombiAssistant Temporaire d’Enseignements et de Recherche

     

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Google Scholar

    Soil(s) Fictions : http://cargocollective.com/soilfictions/About

     

    Résumé :
    Diplômé d’un doctorat en écologie, le cherche à mieux comprendre les effets qu’induisent les modifications de l’environnement à différentes échelles – du paysage à la parcelle - sur les communautés, les populations et les traits des invertébrés du sol. J’analyse les effets des changements d’occupation du sol, comme l’urbanisation, sur les communautés et les interactions. Je m’intéresse fortement aux problématiques d’agroécologie, dans les paysages ruraux mais aussi urbains.J’ai des compétences fortes dans l’intégration de la dynamique spatiale des processus, dans la détermination d’invertébrés. je fais partie d’un collectif « art-science » qui vise à sensibiliser le public à la protection des sols.

     

    Mots-clés :
    Ecologie du paysage ; écologie des sols ; invertébrés des sols ; systèmes anthropisés ; dispersion ; agro-écologie ; régulation biologique

     


  • altDirectrice de recherche (DR2)

    CEFE/CNRS
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier 5

    Tél : +33/0 4 67 61 32 65
    Fax :  +33/0 4 67 61 33 36

    E-mail : anne.charmantier[at]cefe.cnrs.fr

    Thèmes de recherche: Evolution et génétique quantitative dans les populations naturelles; sénescence; sélection sexuelle.

  • AnneCharpentierMaître de conférences (Lecturer), Université de Montpellier

    HDR (Habilitée à diriger des recherches)

    I work at the interface between population dynamics and conservation biology.  My research encompasses the effects of anthropic factors on population dynamics and their implications for the conservation of biodiversity.  I have mainly worked in the Mediterranean region, focusing on environmental drivers such as climatic change, environmental variability and species introductions to explain ecological and evolutionary dynamics of plant populations.  Recently, I have developed a particular interest in historical ecology by studying ancient human impacts on whale populations. 

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    https://www.researchgate.net/profile/Anne_Charpentier

  • altLecturer / Maître de Conférences

    HDR depuis le 04/09/2013mémoire à télécharger ici

    CEFE/CNRS
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier 5
    France 


    Tél. :     +33 (0)4 67 61 32 94
    Fax      :+33 (0)4 67 41 21 38

     Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  

    Keywords:Biostatistics; Conservation biology; Amphibians; Birds, Reptiles, Quantitative ecology; Population Dynamics and Demography, Sampling designs.

     

  • photo web ben

     

    Assistant ingénieur au CNRS

     

    Mon domaine d’expertise principal est l’électrophysiologie. Je visualise la détection de composés organiques volatils (COVs) par les arthropodes en utilisant le dispositif expérimental de chromatographie en phase gazeuse couplé à l’électro-antennographie.

     

    My main field of expertise is electropysiology. I vusualise the detection of volatile organic compounds (VOCs) by arthropods using gas chromatography coupled with electro-antennography.

     

    Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  •  

    B Schatz

    Directeur de recherche au CNRS, CID 52

     

    Je m’intéresse à l’écologie de la pollinisation, à l’évolution des interactions plantes-insectes et à la conservation de ces communautés. Mes travaux concernent surtout les figuiers en milieu tropical et les orchidées en milieu méditerranéen et ils portent sur la compréhension fondamentale de ces interactions et l’opérationnalité de leur conservation.

     

    I am interested in pollination ecology, in the evolution of plant-insect interactions and in the conservation of these communities. My studies concern tropical figs and Mediterranean orchids and they are focused on the fundamental understanding of these interactions and using fundamental insights for operational conservation.  

     

    Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

     

     

     

     

  • Chargée de recherche ( CR1)Catherine Roumet

    Directrice de l'équipe Ecophysiologie Comparative du Système Plante-Sol

    CEFE/CNRS

    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier 5

    tél : 04 67 61 32 40
    fax : 04 67 61 33 36

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     Principaux thèmes de recherche

    Mes travaux de recherche portent sur l’étude de la diversité fonctionnelle des plantes herbacées, et plus particulièrement sur l’analyse comparative des systèmes racinaires. L’objectif est de comprendre la signification fonctionnelle des traits des systèmes racinaires et leur impact sur le fonctionnement des plantes et des écosystèmes.

  • Maitre de Conférence (EPHE)

    CEFE/CNRS
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier 5

     tél : 33 (0)4 67 61 33 04
     fax: 33 (0)4 67 41 21 38

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     THEMES DE RECHERCHE

    Mes thèmes de recherche concernent la phylogénie, la phylogéographie et l'évolution moléculaire à partir de l'analyse des séquences de gènes mitochondriaux et nucléaires. L’objectif est de répondre, à l’aide de l’outil moléculaire, à des questions de biodiversité et systématique évolutive à l’échelle des vertébrés (mammifères, amphibiens et reptiles). Je m’intéresse aussi à l’échelle temporelle (datations moléculaires) des différents niveaux de diversifications ce qui permet de confronter les inférences moléculaires avec les données morphologiques, paléontologiques et biogéographiques.

  • altChargé de recherche (CR1)

    CEFE/CNRS
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier 5

    Tél : +33/0 4 67 61
    Fax : +33/0 4 67 61 33 36

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    A l’interface entre écologie fonctionnelle et écologie des communautés, je cherche à comprendre les causes de variation de la biodiversité, aussi bien à l’échelle locale que continentale, et l’effet de changements de la biodiversité sur la dynamique et le fonctionnement des écosystèmes.

  • Directeur de recherche (DR1) au CNRSalt

    CEFE/CNRS
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier cedex 5

    Tél : +33/0 4 67 61 32 68
    Fax : +33/0 4 67 61 33 36
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

    ResearchGate Profile

     

    Google Scholar Researcher ID

  • Maître de conférences Montpellier SupAgro, HDR12509183 10153915175929224 2075459128754908783 n

    CEFE/CNRS
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier 5

    tél :  +33 4 67 61 33 34
    fax :  +33 4 67 61 33 36
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

  • DoctoranteSans titre
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Tel. +33 (0)4 67 61 32 63

    CEFE/CNRS UMR5175
    Etage 1, aile C, bureau 114

    Supervisor : Stéphanie Manel (CEFE)
    Co-supervisor : David Mouillot (MARBEC)

  •  Chargée de Recherche INRA - HDRalt

    CEFE/CNRS
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier 5

     tél :  +33 4 67 61 33 30
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Intérêts personnels
    Mes travaux portent sur les réponses adaptatives des plantes herbacées pérennes aux sécheresses estivales sévères de type méditerranéen. Avec des approches écophysiologiques et agronomiques (menées à l’INRA), ce travail se positionne en collaboration étroite avec l’écologie fonctionnelle (Ecopar - CNRS). L’objectif principal est d’analyser le fonctionnement des espèces et communautés herbacées sous contrainte hydrique forte dans le cadre du changement climatique. Un cadre conceptuel et terminologique unifié des stratégies adaptatives des plantes à la sécheresse a été proposé en 2018. Les études portent notamment sur la stratégie de dormance estivale et plus largement sur la généricité du compromis fonctionnel entre potentiel de croissance et survie au stress.

    Pascal Chapon (TRE INRA) est responsable des expérimentations de ce programme.

  • Chargé de recherche (CR1 IRD)
    Chef d'équipe FORECAST

    CEFE/CNRS
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier 5

    tél :  +33 (0)4 67 61 32 92
    fax : 33 (0)4 67 61 33 36

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Thèmes de recherche

    Mes travaux portent principalement sur la modélisation de la dynamique et du fonctionnement des écosystèmes végétaux naturels terrestres à différentes échelles.

  • F Richard

     

    Professeur des Universités, Université de Montpellier

     

     

     

    Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  • francoise

     

    Professeur des universités, Université de Montpellier

     

    Mes travaux de recherche concernent la biodiversité végétale et fongique source de substances naturelles (composés phénoliques, saponines, composés organiques volatils, peptides, exsudats racinaires) permettant les interactions de la plante ou du champignon avec son environnement (micro-organismes, microfaune, homme) et dont certaines présentent des activités biologiques valorisables par l’homme (dépollution, agro-alimentaire, pharmaceutique, industriel…) ou un impact négatif sur la santé humaine (toxines fongiques) .

     

    My research focuses on vegetal and fungal biodiversity source of natural substances (phenolic compounds, saponins, volatile organic compounds, peptides, root exudates) allowing interactions of the plant or the mushroom with its environment (microorganisms, microfauna, human) with biological activities valorizable by human (mycoremediation, agro-alimentary, pharmaceutical, industrial) or with a negative impact on human health (fungal toxin).

     

    Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  •  

    Doctorante

     

    CEFE/CNRS
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier 5

     

    iris.le-ronce[at]cefe.cnrs.fr

     

    Sujet de thèse :

    Déterminisme environnemental de la reproduction par masting des arbres et impacts du changement climatique :
    le cas du chêne vert

    Encadrement :

    Directrice : Isabelle CHUINE (CNRS – UMR CEFE - FORECAST)
    Co-encadrant : Jean-Marc LIMOUSIN (CNRS – UMR CEFE - FORECAST)
    Co-encadrant : Samuel VENNER (CNRS – UMR LBBE - Equipe Ecologie Quantitative et Evolutive des Communautés)

    Financement :

    Ingénieure des Ponts, des Eaux et des Forêts en formation doctorale (Ministère en charge de l’écologie)

    Résumé :

    Les forêts françaises sont aujourd’hui majoritairement gérées en régénération naturelle. Or, l'effet des changements climatiques à venir sur la fertilité des arbres et, en conséquence, sur le renouvellement des peuplements forestiers est encore très mal compris. L’enjeu est d’autant plus fort que l’échelle temporelle de la dynamique forestière est de plusieurs décennies, voire du siècle. Des modèles d'aire de répartition d’espèces existent, et prévoient d’ailleurs un recul vers le Nord et vers les sommets des espèces tempérées au profit d’espèces méditerranéennes telles que le chêne vert. Cependant, la plupart de ces modèles sont des modèles corrélatifs qui ne prennent pas en compte le fonctionnement biologique des arbres. Il est donc aujourd’hui essentiel d’acquérir une meilleure compréhension des mécanismes écophysiologiques de la reproduction pour améliorer les modèles de fonctionnement des arbres et les modèles d’aire de répartition des essences forestières. Ces deux aspects seront nécessaires pour pouvoir anticiper les conséquences du changement climatique sur la forêt.

    Ce projet de thèse propose d’identifier les déterminants environnementaux de la reproduction du chêne vert (Quercus ilex), une espèce qui se reproduit par masting (reproduction à la fois très synchronisée entre individus d’une population et très variable entre années) comme tous les chênes et de nombreuses autres espèces d’arbres, et sur laquelle un suivi rigoureux de la fécondité a été effectué pendant plus de 30 ans. Dans un premier temps, nous étudierons l’impact des conditions climatiques sur les processus potentiellement clés de la reproduction du chêne vert (pollinisation, acquisition des ressources puis allocation de ces ressources dans le stockage, la floraison (mâle et femelle) et la maturation des fruits). Dans un second temps, nous intégrerons ces nouveaux éléments de compréhension dans les modèles de fonctionnement des arbres forestiers pour proposer des scénarios du devenir du masting du chêne vert dans le contexte du changement climatique. Enfin, nous explorerons l’effet potentiellement compensatoire de pratiques sylviculturales sur la diminution de la fécondité du chêne vert engendrée par une augmentation du stress hydrique.

    Les données utilisées dans ce projet sont principalement issues du site expérimental de Puéchabon : http://puechabon.cefe.cnrs.fr/

     

    PhD Title:

    Environmental determinism of reproduction by masting in trees and impact of climate change:
    the case of the holm oak

    Abstract:

    French forests are mainly renewed through natural regeneration. However, how fertility of forest stands will be affected by climate change is still very poorly understood. It is thus essential that we gain a better understanding of ecophysiological mechanisms of reproduction in order to improve functional models of trees and species distribution models. Both aspects will be necessary to predict the consequences of climate change on temperate forests. This project will identify the environmental determinants of the reproduction of an evergreen mediterranean tree, the holm oak (Quercus ilex). This species reproduces with a masting pattern like other oaks and many trees, and has been monitored in South France for more than 30 years.

    Data analyzed in this project were mainly collected at the Puéchabon long-term monitoring site: http://puechabon.cefe.cnrs.fr/

  • Limousin 2015Jean-Marc LIMOUSIN
    Chargé de Recherche CNRS (CR2)
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    +33 (4) 67 61 32 93
     
     
    My main resarch interests are:
    The water and carbon fluxes in forest ecosystems facing water limitation
    The physiological responses of trees to water stress
    The mechanisms leading to acclimation or mortality of trees under global-change
    type drought

     

     

     

  • Ingénieur de Recherche (IR1)

    CEFE/CNRS
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier 5

    tél : +33 (0)4 67 61 32 93
    fax: +33 (0)4 67 61 33 36

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Visitez le site expérimental de Puechabon: http://puechabon.cefe.cnrs.fr/

     

  • JMB1

     

    Chargé de recherche à l’INSERM

    Ma principale activité de recherche porte sur l’évolution et la diversité taxinomique des macromycètes, que j’aborde via l’analyse phylogénétique d’échantillons issus d’un large réseau de mycologues européens partenaires. Je constitue aussi une extractothèque fongique destinée à mettre en évidence et valoriser le potentiel bioactif de ces organismes dans le domaine de la santé humaine.

    My research is mainly focused on the evolution and the taxonomic diversity of higher fungi. I am adressing this issue through the phylogenetic analysis of samples originating from a broad network of European partner mycologists. I am also assembling a fungal extract library, aiming at revealing and promoting the bioactivities of these organisms in the field of human health.

     

    Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.