• Benoit LAPEYRE

    photo web ben

     

    Assistant ingénieur au CNRS

     

    Mon domaine d’expertise principal est l’électrophysiologie. Je visualise la détection de composés organiques volatils (COVs) par les arthropodes en utilisant le dispositif expérimental de chromatographie en phase gazeuse couplé à l’électro-antennographie.

     

    My main field of expertise is electropysiology. I vusualise the detection of volatile organic compounds (VOCs) by arthropods using gas chromatography coupled with electro-antennography.

     

    Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  • Camila LEANDRO

    Camila Leandro trombiPost-doctorante

     

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    +33 (0)4 67 14 24 61
    Bat. J, Campus route de Mende
    Université Paul Valéry – Montpellier 3

    https://www.researchgate.net/profile/Camila_Leandro

    Résumé :

    Face au déclin de la biodiversité, nous devons nous armer d'outils et de méthodes pour étudier les communautés biologiques et sensibiliser le grand public, dont les décideurs. Ceci est d'autant plus vrai pour des groupes qui sont relativement peu connus et qui sont jugés comme "ordinaires". C'est le cas des insectes. Mes travaux portent donc sur les leviers techniques (nouvelles méthodes de détection, des modèles fiables de distribution à grande échelle), mais aussi sociétaux (humanités environnementales, outils de protection) qui mènent les acteurs à utiliser ces outils techniques et à pousser à la conservation des insectes. Pour cela, je m'appuie sur l'exemple des Coléoptères coprophages à l'échelle de la France.

    Mots-clés :

    Conservation - Entomologie - Scarabaeoidea - ADNe - Species Distribution Models - Parcipatory Action Research

     

    Projets actuels & Partenaires :

    Détection de l’entomofaune pastorale via des outils d’ADNe (2019-2021)

    En partenariat avec l’Agence Française de la Biodiversité, cinq parcs nationaux (PNM, PNE, PNV, PNC et PNP) et des entomologistes spécialistes, je travaille sur le développement d’outils d’inventaire de l’entomofaune pastorale (Scarabaeoidea, Carabidae, Staphylinidae (INSECTA) et Lycosidae (ARACHNIDA)) qui s’appuient sur les méthodes dites “ADN environnementale” ou “eDNA”.

    Ce travail consiste à (1) établir une base de référence moléculaire pour les taxons ciblés (séquençage des marqueur 16S), à (2) réaliser de tests sur le terrain sur l’attractivité et efficacité du dispositif et (3) à transférer les méthodes aux opérateurs de terrain. Chaque étape est validé par un comité pilotage, compose de chercheurs et de gestionnaires d’espaces naturels représentant chacun des parcs partenaires.

    ScaraB'Obs : Étude & Conservation des Scarabaeoidea Laparosticti de France (en cours)

    ScaraB'Obs est un projet de recherche conduit par l’équipe Écologie des Systèmes Anthropisés du CEFE (UPVM3 - CEFE) et en partenariat avec des agents de Conservatoires d'Espaces Naturels, Parcs Naturels et associations entomologiques. Il vise à lever les verrous scientifiques et sociétaux qui actuellement nous empêchent de préserver efficacement la biodiversité ordinaire et d’en évaluer objectivement l’état de conservation. Son principal objectif : de créer un observatoire dynamique sur la faune coprophage de France.
    Mais pourquoi protéger les insectes et particulièrement les bousiers ? Regardez le film «Hervé le bousier» pour comprendre ! Pour en savoir plus, allez sur www.scarab-obs.fr

    Résumé de Thèse (soutenue en 2018) :     
            "Conservation de la biodiversité ordinaire : enjeux scientifiques & sociétaux"

            "Challenges for the conservation of ordinary biodiversity: scientific & social stakes"

    En regardant de près les outils juridiques et autres leviers, pour la conservation de la biodiversité, il semblerait que les invertébrés, et notamment les insectes, soient minoritaires ou absents. Ce constat est d’autant plus paradoxal lorsque l’on sait que 2/3 de la diversité biologique est composée par des insectes. Comment cette diversité essentielle pour le fonctionnement des écosystèmes se retrouve-t-elle dans l’angle mort de la conservation ?

    La première réponse avancée est le manque d’outils techniques pour étudier ces organismes petits et relativement insaisissables. La rencontre avec les nouvelles méthodes techniques pour la détection et l’étude des insectes est plus que jamais nécessaire. En effet, ces leviers permettront de faciliter l’étude de ces organismes, d’augmenter les connaissances et ainsi de développer une conservation plus adéquate. Nous évoquerons deux approches en particulier : la détection avec des outils moléculaires et l’utilisation de modèles statistiques pour l’exploration de la distribution potentielle des espèces.

    Mais les connaissances sont également fondées sur la demande sociétale. Et les connaissances alimentent elles-mêmes les outils de protection et de conservation de la biodiversité. À l’échelle des invertébrés, des disparités existent, privilégiant les « grands papillons bleus » aux « petits diptères marrons ». De fait, l’enjeu le plus important pour déverrouiller la conservation des insectes réside dans l’humain et la perception qu’il a de cette biodiversité. À travers une approche de psychologie de la conservation, nous sonderons la perception du grand public sur les insectes. De même, avec une approche de recherche-action-participative, nous tenterons d’engager divers acteurs vers la conservation d’un groupe d’insectes ordinaires : les coléoptères coprophages. Notre volonté est de proposer des moyens pour sensibiliser, éduquer et engager la société dans cet enjeu majeur qu’est la conservation de l’entomofaune.

    Mots clés : Conservation des insectes ; Coléoptères coprophages ; perception ; ADN environnemental ; modèles de processus de points ; recherche-action

    Directeur de thèse : Pierre Jay-Robert (CEFE – UPVM3)
    ED 60 – contrat 2015-2018

  • Christoph HAAG

    Chargé de Recherche C Haag2

    Evolutionary genetics and genomics.

     

    My main current researchinterests include evolution in spatially structured populations, evolution of ageing, and evolution of reproductive modes. I combine experiments with the analysis of NGS data. My main empirical study systems are the small crustaceans Daphnia and Artemia.

     

    christoph.haag[at]cefe.cnrs.fr

  • Doris Gomez

    CNRS Researcher

    dodoko petitetaille

    Address:

    CEFE/CNRS,Campus du CNRS
    1919, route de Mende,34293 Montpellier cedex 5

    Phone : +33/0 4 67 61 32 60

    E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    I study visual communication at various scales: color perception, role of coloration in communication/camouflage, informative content of signals, evolution of signal design at large evolutionary scale. At the frontier between biology and physics, I study complex optical phenomena in birds and butterflies.

  • Finn KJELLBERG

    FINN Fujen Province3

    Directeur de recherche au CNRS

     

    Je m'intéresse à l'écologie et à l'évolution des interactions inter-spécifiques. Mes études portent plus particulièrement sur les processus de coévolution et de diversification dans le système Ficus-insectes des figues.

     

    I am interested in the ecology and evolution of inter-specific interactions. My studies are largely focused on coevolutionary processes and diversification in the fig-fig wasp system.

     

    Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  • Gérard DUVALLET (Émérite)

    Gerard Duvallet trombiProfesseur émérite

     

    UMR5175, Université Paul-Valéry Montpellier, Route de mende, 34199 Montpellier Cedex 5

    Tél : +33 (0)6 38 95 24 35

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

    https://www.researchgate.net/profile/Gerard_Duvallet

     

    Résumé :

    Étude de l’impact du changement des pratiques pastorales sur les populations de vecteurs et conséquences possibles : 1) évaluer en quoi l’activité d’élevage a un effet sur la biodiversité (entomofaune), 2) analyser et prévoir les conséquences pour les arthropodes hématophages (nuisances et transmission de pathogènes), 3) envisager toutes les possibilités de lutte non polluante (pièges chimiques attractifs, substances naturelles répulsives, lutte biologique).

    Travaux menés en France, en Thaïlande et en Afrique de l’Ouest principalement sur stomoxes et tabanides.

     

    Mots-clés :

    Arthropodes hématophages, Transmission vectorielle, Pratiques pastorales, Méthodes de lutte

     

     

     

     

     


  • Jérôme CORTET

    Professeur(Université Paul-Valéry Montpellier III)

    Tél : +33 (0) 4 67 14 23 15

    Fax: +33 (0) 4 67 14 24 59

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

     

  • Johanne NAHMANI

    Chargée de recherche (CR1) 

    alt

    Responsable de l’équipe BIOFLUX

    Campus du CNRS

    1919, route de Mende
    34293 Montpellier 5
    tel:+33 (0)4 67 61 32 43
    fax:+33 (0)4 67 41 33 36

    e-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

     

    Mots clés : 

    Macroinvertébrés du sol, Diversité, Rôle fonctionnel (Structuration des sols, Décomposition des litières), Perturbations anthropiques et changements globaux, Traits biologiques, écologiques et fonctionnels

  • Julien Renoult

    Chargé de Recherche CNRS - CNRS Research Scientist

    I am a  visual ecologist and evolutionary biologist interested in the evolution of organic communication systems. My main interest lies in the role of animal perception as a selective agent of communicative traits

    DSC 2100 B
  • Laurent DORMONT

    LD

     

    Maître de conférences, Université Paul-Valéry Montpellier III

     

    Mon objectif est de comprendre le rôle et l’importance des odeurs et des médiateurs chimiques dans le fonctionnement et l’évolution des relations plantes-insectes. Je m’intéresse particulièrement aux aspects suivants : quelles sont les caractéristiques des odeurs et des signaux chimiques disponibles pour les insectes ? Quelle est l’activité biologique de ces molécules (réponse comportementale des insectes) ? Dans quelle mesure et à quel(s) niveau(x) ces interactions chimiques jouent un rôle dans le fonctionnement et l’évolution des systèmes plantes-insectes ?

    Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

  • Lise ROY

    Roy Lise small

    Maître de Conférences, Université Paul Valéry Montpellier III

    Je m’intéresse aux effets de l’activité humaine sur les populations et communautés d’arthropodes en agrosystème (agriculture, élevage), avec un focus sur les associations parasitaires lâches. J’explore actuellement les effets des pratiques d’élevage sur les interactions au sein des écosystèmes des zones hors-sol (dédiées au repos et à la ponte) d’élevages au sol de volailles. Plus précisément, je cherche à mieux comprendre les interactions dans ce contexte entre un microprédateur hématophage obligatoire (a besoin de sang, mais ne vit pas sur et l’hôte et se développe dans les microhabitats typiques de ce type de milieu) et deux types d’organismes : son hôte (l’oiseau, avec lequel il n’entre en contact que très ponctuellement) et les autres organismes qu’il côtoie dans les microhabitats (principalement arthropodes détritivores et prédateurs). Je m’intéresse aussi aux effets des échanges commerciaux à large échelle (rupture de barrière géographiques par les transports longue distance) et de l’usage d’insecticides (pression de sélection) sur la structure des populations d’arthropodes bioagresseurs et non cibles.

    Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  • Magali PROFFIT

    MagaliProffit

    Chargée de recherche au CNRS

     

    J'étudie le rôle de la médiation chimique dans le fonctionnement de différents types d´interactions plantes-arthropodes. J'ai pour objectif de caractériser l´impact de l’augmentation de polluants atmosphériques sur la rencontre entre espèces dans les interactions plantes-insectes et donc sur la résilience de ces interactions. J'étudie également les mécanismes évolutifs expliquant la nature des signaux chimiques ainsi que la détection de ces signaux dans les interactions plantes-pollinisateurs.

    I study the role of chemical mediation in the functioning of different types of plant-arthropod interactions. I aim at characterising the impact of increasing concentrations of atmospheric pollutants on the encounter between species in plant-insect interactions and hence on the resilience of these interactions. I also investigate the evolutionary processes explaining the nature of the chemical signals and how they are detected in plant-insect interactions.

    Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

     

  • Marine EL ADOUZI

    MEA

    Doctorante de l'Université Paul-Valéry Montpellier 3

     

    Je m'intéresse à l'écologie des communautés et à l’écologie chimique. Mes travaux de thèse portent plus particulièrement sur les communautés d’acariens se développant dans les litières en agrosystèmes et les interactions chimiques entre un microprédateur hématophage et son hôte oiseau.

     


    I am interested in community and chemical ecology. My PhD studies are focused on mesostigmatid mites’ communities dwelling in agrosystem litters and chemical interactions between a hematophagous micropredator and its avian host.

     

    Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  • Mathieu JORON

    Directeur de Recherche / Senior scientist

    I study the evolution of adaptive diversity, using colour patterns in butterflies as a model. In my group, we integrate many different approaches, including ecology, genetics, and modelling, to try and untangle how multiple factors influence the evolution and maintenance of diversity and polymorphisms.

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  • Rumsais BLATRIX

    Chargé de recherche au CNRS

     

    Mon activité de recherche porte sur les aspects écologiques et évolutifs des interactions entre espèces. Les deux thèmes principaux que j'étudie sont les interactions symbiotiques entre plantes, fourmis et champignons, et les interactions entre ingénieurs d'écosystèmes dans la structuration du paysage.

     

    My research activity is focused on the ecological and evolutionary aspects of inter-specific interactions. My two main study topics are the symbiotic interactions among plants, ants and fungi, and the interaction among ecosystem engineers in landscape patterns.

     

    Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  • Stephan HATTENSCHWILER

    Photo de Stephan Hättenschwiler        Directeur de recherche CNRS
            
    Directeur du département "Ecologie Fonctionnelle"

            Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
            tél :+33 (0)4 67 61 33 49

     

     

     

    I am interested in how changes in biodiversity and environmental conditions (atmospheric carbon dioxide, temperature, precipitation) affect plant-soil interactions, with a particular focus on plant litter and decomposer organisms. The main research goal is a mechanistic understanding of the drivers of biogeochemical cycles using experimental approaches in the field (alpine, temperate, Mediterranean and tropical forest ecosystems) and the laboratory.

  • Sylvain COQ

    altMaître de conférence

     

    email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Je m'intéresse aux relations entre les plantes, les herbivores et les organismes du sol, en intégrant un couplage entre les compartiments aériens et souterrains des écosystèmes.

    J'enseigne la biologie des organismes animaux et végétaux et divers aspects d'écologie de terrain, notamment en botanique. Je suis particulièrement investi dans la formation des futurs enseignants.

  • Thibaud DECAËNS


     

    Professeur des Universités

     

    Mes travaux portent sur l'écologie fonctionnelle et l'écologie des communautés d'invertébrés terrestres.

     

    In my studies I focuss on functional and community ecology of terrestrial invertebrates.

     

    Courriel: Thibaud.Decaens [at] cefe.cnrs.fr

    bureau 2-C-211

    tel : 04 67 61 33 29

    10253777 10152393494727147 8279684171122004306 n

  • Thierry Boulinier

    altDirecteur de Recherche au CNRS (DR1)

    Directeur Adjoint de l'OSU OREME

    CEFE/CNRS
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier cedex 5

    tél : +33/0 4 67 61 32 67
    fax : +33/0 4 67 61 33 36

    thierry.boulinier(AT)cefe.cnrs.fr

     

    Page web personnelle

    Google Scholar ID

  • Thomas LENORMAND

    altDirecteur de Recherche CNRS

    CEFE
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier 5
    Tél : +33/0 4 67 61 32 91
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    @Th_Lenormand

    My principal area of research is Evolutionary genetics and evolutionary ecology. I have a broad expertise in evolutionary biology, genetics and ecology. I have been working on adaptation and mutation (15 publications), local adaptation (12), evolution of genetic systems (14), evolution of gene duplicates (5), speciation (8), genetic conflicts (4), dispersal (3), biotic interactions (8), statistics and fitness measures (4). I have been working with many empirical systems (vertebrates, insects, crustaceans, fungi, plants, helminths, bacteria), in the lab and in the field.

    Currently, my scientific activity rests on three axes: first I do theoretical work (theoretical population genetics, statistics, and bioinformatics development). I am particularly interested currently on the evolution of gene expression and on fitness landscape models. Second, I run a wet lab using the small crustacean Artemia as a model system. I’m particularly interested currently on asexuality and biotic interactions. Third, I run a wet lab in microbiology (mainly on Escherichia coli but also S. cerevisiae and some Artemia symbionts and parasites). I am particularly interested currently on testing fitness landscape models.