Nature, Conservation et Sociétés

Clara POIRIER

photo clara

Doctorante

CEFE/CNRS
Campus du CNRS
1919, route de Mende
34293 Montpellier cedex 5

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tél : +33 4 67 61 33 05

 

Thèse de philosophie de l’environnement

Direction : Virginie Maris et Anne Charpentier

Cette thèse s’inscrit dans le projet collectif ANTHRONAT : https://anthronat.cefe.cnrs.fr/

Altérité de la nature et conservation

Dans un contexte de changements globaux, la conservation de la nature voit son sens évoluer, notamment au contact du récit de l’Anthropocène. Ce projet de thèse explore des pistes de valorisation non anthropocentrées de la conservation, autour de l’altérité de la nature. Il se concentre notamment sur la notion de subjectivité (humaine et non-humaine), sur la diversité des façons d’être non-humaines et sur la connaissance de la nature par ses propres voix, par le silence et le son.

Ce projet s’appuie à la fois sur des ressources philosophiques, scientifiques et littéraires. Il comprendra un travail de terrain (entretiens, enregistrements sonores) dans un Parc National, entre les domaines de la science et de la gestion. Cela implique un travail de définition de la philosophie de terrain : de Simone Weil aux pragmatistes, le rapport entre réflexion, enquête et action est questionné, pour une philosophie engagée.

Mots clefs

Philosophie, éthique, écologie, conservation, nature, altérité, subjectivité, non-humain, silence, écologie sonore, terrain.