• Anne Charmantier

    altDirectrice de recherche (DR2)

    CEFE/CNRS
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier 5

    E-mail : anne.charmantier[at]cefe.cnrs.fr

    Thèmes de recherche: Evolution et génétique quantitative dans les populations naturelles; sénescence; sélection sexuelle.

  • Aude Caizergues

    Doctorante 2017-2020Aude terrain51

    PhD student 2017-2020

     

    Contact :

    CEFE CNRS

    1919 route de Mende

    34293 Montpellier

    +33(0)4 67 61 33 09 

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

    Potentiel adaptatif en milieu urbain : une étude chez la mésange charbonnière

    Adaptive potential in urban habitat : a case study in great tits

     

    Durant mon projet de thèse je m'intéresse à l'impact de l'urbanisation sur les espèces sauvage. Pour cela j'utilise la mésange charbonnière (Parus major) comme modèle biologique. Mes objectifs sont :

    • Comprendre comment les nouvelles conditions environnementales présentes dans les villes (pollution, dérangement humain, artificialisation...) affectent les mésanges urbaines.

    • Déterminer si la mésange parvient à s'adapter au milieu urbain suite à des pressions de sélection naturelles modifiées 

    • Comprendre l'impact de la vie en milieu urbain sur l'épigénomique

     

    My PhD project aim to understand the impact of urbanisation on wildlife. To do so I use the Great tit (Parus major) as biological model. My main objectives are :

    • Understand how great tit are affected by city's new environmental conditions (pollution, human disturbance, artificialisation...).

    • Determine if great tit is adapting to urban habitat in response to new selection pressures. 

    • Understand the impact of city life on epigenomic processes.  

     

    Website --> link

    Vous avez 3 minutes? --> Ma thèse en 180 secondes

     

    Publications

    Caizergues, A. E., Grégoire, A., & Charmantier, A. (2018). Urban versus forest ecotypes are not explained by divergent reproductive selection. Proceedings of the Royal Society B: Biological Sciences285(1882), 20180261.

     

  • Jean-Louis MARTIN

     

    Directeur de Recherche au CNRS / Senior Scientist at CNRS

     

    J’étudie les réponses des communautés animales et végétales aux changements d’origine humaine (espèces introduites, usage des sols), en milieu tempéré et méditerranéen.

     

    I study plant and animal community response to human induced change (introduced  species, land use) in temperate and méditerranean systems.

     

    Courriel: jean-louis.martin [at] cefe.cnrs.fr

     JLete2014 petit


     

     

  • Jérôme CORTET

    Professeur(Université Paul-Valéry Montpellier III)

    Tél : +33 (0) 4 67 14 23 15

    Fax: +33 (0) 4 67 14 24 59

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

     

  • Marcel Lambrechts

    Directeur de recherche au CNRS

    CEFE/CNRS
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier cedex 5

    Tél : +33/0 4 67 61 33 10
    Fax : +33/0 4 67 61 33 36
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Mots clés

    Discipline : Ecologie évolutive, Ecologie comportementale, Ecophysiologie
    Thématiques : Biologie des populations, Traits d’histoire de vie, Changements environnementaux, Hétérogénéité de l’habitat
    Organismes biologiques : Aves, Parus (Mésanges)
    Milieux : Région méditerranéenne, Milieux forestiers
    Techniques :  Suivi d’individus marqués dans le cadre d’un programme à long terme
    Autres mots clés : Interactions entre espèces, Ressources, Climat

  • Pierre-Olivier CHEPTOU

    Directeur de Recherche au CNRS (DR2)

    CEFE/CNRSalt
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier cedex 5

    tél : +33 4 67 61 33 07
    fax: +33 4 67 41 21 38

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

    Thématique de recherche

     

    alt

     

    Je développe un travail d’écologie évolutive qui vise à analyser les traits d'histoire de vie chez les plantes (systèmes de reproduction, traits floraux, dispersion). L’accent est mis l'accent sur l'importance de la dynamique écologique (dynamique des métapopulations, démographie) comme un processus de sélection dans l'évolution contemporaine. Mon approche combine (1) Analyse des patrons d’adaptation et méthodes d’inférence des traits d’histoires de vie dans les métapopulations de plantes, en milieu naturel (2) élaboration de modèles formels en écologie évolutive (3) expérimentations et tests d’hypothèses en conditions contrôlées.

     

    Most-clés :Métapopulation-traits d'histoire de vie-Ecologie évolutive théorique-dispersion-systèmes de reproduction-plasticité-Epigénétique

     

  • Vittoria MILANO

    Cotutelle PhD studentVittoria Milano trombi

     

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    UMR 5175 CEFE
    Université Paul-Valéry Montpellier III
    route de Mende
    34199 Montpellier cedex 5
    tel (+33)(0)4 67 14 23 15

     

     

    Research goals

    I revisited the environmental filtering metaphor in urban ecology context, in particular zooming on urban parks in Mediterranean Region (Naples and Montpellier cities).Even though urban parks are considered as biodiversity hot-spots within the cities, they are usually still far from reaching this status. Indeed, spatial and temporal landscape discontinuities, as well as the management disturbances may be exacerbated, causing decays of soil biodiversity.

    The main goals of the thesis are to understand whether the collembolan species and trait communities are shaped by: 1- factors which are indicators of management practices of urban parks; 2- the landscape and the temporal heterogeneity of the studied sites.