Interactions Bioculturelles

Jonathan LOCQUEVILLE

 

Doctorant
Université Montpellier 2

Department Interactions, Ecology and Society

Département Interactions, Ecologie et Sociétés

Team Biocultural Interactions and Adaptations
Equipe Interactions et Adaptations Bioculturelles

CEFE/CNRS
Campus du CNRS
1919, route de Mende
34293 Montpellier 5
France

 

Deuxième étage, aile C, bureau N°211A

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

                locqueville 

 


Sujet de thèse (2019-2022)

Pratiques de gestion de l'arnica (Arnica montana L.) entre cueillette et culture : apports croisés de l'ethnoécologie et de l'écologie fonctionnelle

Direction de la thèse

Sophie Caillon, Doyle Mckey et Sylvain Coq

Research

Trained in ecology and population genetics applied to crop plants, and to work at the interface between natural and social sciences, I seek to understand how farmers invent original ways of managing plants by taking advantage of their ecological characteristics. For this purpose, I use both ethnoecological tools, allowing to describe local ecological knowledge, and methods of plant ecology.

During my PhD, I have been interested in the diversity of semi-domesticated bean management in the Colombian Andes, at the landscape scale. Then I oriented my research on the management of a medicinal plant between harvesting and cultivation in France : the arnica (Arnica montana L.). The objective is to understand how the diversity of management practices not only of the arnica itself but also of interspecific interactions influences the ecology of this plant. To do this I conduct interviews with the different stakeholders involved in the harvesting and cultivation of arnica, and I conduct analyses in functional ecology in the field in different mountain regions in France.

 

Recherche 

Formé à l’écologie et la génétique des populations appliquées aux plantes cultivées, puis au travail à l’interface entre sciences de la nature et sciences de la société, je cherche à comprendre comment les agriculteurs inventent des modes de gestion originaux des végétaux en tirant parti des caractéristiques écologiques de ceux-ci. Je mobilise pour cela à la fois des outils d’ethnoécologie, permettant de décrire les savoirs écologiques locaux, et des méthodes d’écologie végétale.

Je me suis intéressé pendant mon doctorat à la diversité des formes de gestion des haricots semi-domestiques dans les Andes colombiennes, à l'échelle du paysage. Puis j'ai orienté mes recherches sur la gestion d'une plante médicinale entre la cueillette et la mise en culture, en France : l'arnica (Arnica montana L.). L'objectif est de comprendre comment la diversité des pratiques de gestion non seulement de l'arnica lui-même mais aussi des interactions interspécifiques influence l'écologie de cette plante. Pour cela je réalise des entretiens auprès des différents acteurs impliqués dans la cueillette et la culture d'arnica, et je mène des analyses en écologie fonctionnelle sur le terrain dans différents massifs de montagne.

Mots clefs

ethnoécologie, savoirs locaux, domestication, écologie fonctionnelle, écologie végétale, écologie évolutive, Arnica montana, cueillette, culture.

Formation 

Master of Science degree (2016-2018), Environnement, Dyamics of Territories and Societies, opt. Agroecology, AgroParisTech-MHNH, Paris, France

Bachelor Degree (2014), Biology, option Ecology, Ecole Normale Supérieure de Paris

Preparatory classes for the grandes écoles, Biology BCPST (2011-2013), Lycée Saint-Louis, Paris

Recherche passée

2019

-Prospective et construction du sens dans un collectif de sélection participative du maïs population. Mise en place d'ateliers d'élicitation des critères de sélection du maïs avec des éleveurs  (encadrant Laurent Hazard, Inra-SAD, UMR 1248 AGIR)

-Recherche en écologie végétale et ethnoécologie sur la gestion dynamique de la diversité cultivée dans les Andes colombiennes (encadrante Sophie Caillon, UMR 5175 CEFE)

2018

-Recherche couplée en génétique des populations et anthropologie sur la gestion paysanne de la diversité dans les mélanges de blé, en partenariat avec le Réseau Semences Paysannes  (encadrante Isabelle Goldringer, UMR GQE Le Moulon)

2016

-Recherche sur le pattern de déclin des pratiques d'abattis-brûlis sur l'île de Mindoro, Philippines, à partir d’enquêtes et de séries temporelles d'images satellite Landsat (encadrante MH Yap, Université des Philippines Los Baños)

2014

-Recherche sur les interactions génotype-environnement sur des essais multi-locaux de blé dans un dispositif de sélection participative (encadrante Isabelle Goldringer, UMR GQE Le Moulon)

-Mise en place d'essais de sélection participative du coton au Madhya Pradesh, Inde (encadrante Monika Messmer, FiBL Switzerland)

Publications et travaux

2020

Goldringer, I., van Frank, G., Bouvier d’Yvoire, C., Forst, E., Galic, N., Garnault, M., Locqueville, J., Pin, S., Bailly, J., Baltassat, R., 2020. Agronomic evaluation of bread wheat varieties from participatory breeding: A combination of performance and robustness. Sustainability 12, 128. https://doi.org/10/gghnt9

Conférences

« Cultiver le paysage : Savoirs locaux pour une gestion des populations domestiques et férales de haricot dans les Andes colombiennes ». Colloque d’Écologie du paysage de la Société Française d’Écologie et Évolution, 5-7 novembre 2019.