Ecologie spatiale des populations

Aloïs Robert

Doctorant 2015-2018
Campus du CNRS

1919, route de Mende                                                                                                                         
34293 Montpellier cedex 5
Tel: 04 67 61 33 27

Bureau 201-1 (Aile B 2ème étage)


Superviseurs: Claire Doutrelant & Doris Gomez

Mots clefs: compétition sensorielle, niche acoustique, coloration, chant, oiseaux.

Thématique

Ma thèse porte sur la communication dans le monde animal en prenant les oiseaux comme groupe modèle. Plus particulièrement, je m’intéresse a certaines forces susceptibles de modeler l’évolution des signaux acoustiques (chant) et visuels (couleur) utilisés par les individus pour communiquer entre différentes espèces ou encore au sein d'une même espèce. 

L'échange de signaux est vital pour les individus et il est donc crucial que leur efficacité soit préservée. Ils doivent offrir un maximum de détectabilité, ce qui facilite leur interprétation, et être spécifiques, ce qui minimise les risques d’hybridation. L’environnement, qui joue un rôle de filtre dans la communication détermine l’espace sensoriel limité des formes de signaux efficaces pour la communication. L’espace sensoriel associé à un mode de communication (ex : gamme de fréquence audible, espace des couleurs visibles) peut être ainsi considéré comme une ressource limitée pour laquelle les espèces entrent en compétition. Cette compétition sensorielle est susceptible d'être une force évolutive majeure sur les communautés, les structures produisant les signaux et les signaux eux-mêmes.

Mes travaux de thèse ont pour but de montrer comment cette compétition interspécifique pour l'espace sensorielle structure les communautés et leur réseaux de communication. Pour cela je me base sur deux approches complémentaires 1) l'analyse comparative de la structure des communautés d'oiseaux d'Amérique du Nord vis à vis de leurs signaux visuels et acoustiques 2) la comparaison sur le terrain des caractéristiques de chant d'espèces soumises dans un cas à une forte compétition interspécifique et dans l'autre cas à une compétition faible.

 

Présentations

Poster: « Beauty is not pain: sexual selection reduces negative edge-effect in a North American birds community ». A. Robert, T. Boulinier, M. Elias, J. E. Hines, J. E. Nichols, D. Gomez and C. Doutrelant. Young Natural History Scientist’s Meeting 2-6 Février 2016, Paris. Prix du meilleur poster de la session écologie et évolution.

Présentation: « Using stable isotopes analyses and GPS tracking to infer wintering ecology of Meditterranean Ospreys. » A. Robert, F. Monti, I. Bentaleb and O. Duriez. 5ème Journée des Jeunes Chercheurs de la Société Française des Isotopes Stables. 28, 29 et 30 Avril 2015, Montréal.

 

Publications

F. Monti, A. Robert, J-M Dominici, A. Sforzi, R. Triay Bagur, A. Muñoz Navarro, G. Guillou, I.Bentaleb and O. Duriez. Behavioural plasticity in wintering Mediterranean Ospreys revealed by stable isotopes analyses and GPS tracking. In prep.

F. Monti, O. Duriez, J-M Dominici, A. Sforzi, A. Robert, L. Fusani, and D. Grémillet. The price of success: negative impact of tourism upon an emblematic Mediterranean raptor in a marine protected area. Submitted, Journal of Applied Ecology.