Interactions Humains Animaux

Valentin Lauret

ValentinLauret photoPageCEFEValentin Lauret                                                        

Doctorant 2018-2021 avec Olivier Gimenez

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Research Gate :https://www.researchgate.net/profile/Valentin_Lauret

Twitter: @ValentinLauret   https://twitter.com/ValentinLauret

Ma thèse porte sur le suivi des cétacés par les Aires Marines Protégées (AMP) de Méditerranée française. La thèse lie écologie statistique et sciences humaines pour mieux comprendre l’apports des données écologiques collectées par les AMP sur les mammifères marins. Ce travail est réalisé en collaboration avec le GIS3M (Groupement d’Interêt Scientifique pour les Mammifères Marins de Méditerranée et leur environnement) et l’OFB (Office Français de la Biodiversité).

Dans un premier temps, nous développons des approches d’écologie statistique permettant de combiner différentes sources de données sur les cétacés de Méditerranée française (e.g. survol aérien, photo-identification, données opportunistes, observateurs embarqués). Nous utilisons des outils de modélisation vise à prendre en compte les spécificités des différents protocoles dans la même analyse de distribution d’espèce ou d’abondance. Ce travail se propose d’étudier les apports des différentes données de cétacés aux connaissances à l’échelle de la façade ; des suivis institutionnels à large échelle et faible fréquence, aux suivis plus fins réalisés à plus petite échelle par les AMP. Notre cas d’étude privilégié dans cette analyse est le grand dauphin (Tursiops truncatus).

En parallèle de ce travail, nous réalisons une étude de sciences humaines avec le soutien de la Société Française d’Ecologie et d’Evolution (SFEE) pour étudier la perception des suivis écologiques par les travailleurs des AMP de Méditerranée française. Étudier les dimensions humaines et sociales des suivis écologiques dans les AMP permet de contextualiser la mise en place de ces protocoles et de mieux comprendre l’information qui peut en être extrait.

Au croisement de ces deux approches, la thèse aboutirait à une compréhension plus fine des informations écologiques produites par les acteurs de la protection du milieu marin.

---

PhD student 2018-2021, with Olivier Gimenez as supervisor.

My PhD is about the monitoring of cetaceans by the Marine Protected Areas (MPA) of the French Mediterranean. We try to link statistical ecology and human dimensions to investigate the benefits and limitations of data collected by MPA about marine mammals.

First, we develop statistical approaches aiming at combining different data sources about cetacean in the French Mediterranean Sea. We used modelling tools to account for the differences among several monitoring programs into the same ecological analysis of species distribution or abundance. This work wants to the study the outcomes of the different monitoring programs of the French Mediterranean: from the large-scale institutional programs, to the fine scale MPA monitoring. Our case study in this analysis is the Bottlenose dolphins (Tursiops truncatus).

Simultaneously, we performed a social science study about the perception of ecological monitoring by MPA agents. Investigating human dimensions of monitoring could help to understand the ins and outs of ecological monitoring implementation and to have a clearer overview of what information could be obtained.