• Aurélien BESNARD

    altSenior Lecturer / Directeur d'Etudes de l'EPHE

    HDR depuis le 04/09/2013mémoire à télécharger ici

    CEFE/CNRS
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier 5
    France 


    Tél. :     +33 (0)4 67 61 32 94
    Fax      :+33 (0)4 67 41 21 38

     Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  

    Keywords:Biostatistics; Conservation biology; Amphibians; Birds, Reptiles, Quantitative ecology; Population Dynamics and Demography, Sampling designs.

     

  • Camila LEANDRO

    Camila Leandro trombiPost-doctorante

     

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    +33 (0)4 67 14 24 61
    Bat. J, Campus route de Mende
    Université Paul Valéry – Montpellier 3

    https://www.researchgate.net/profile/Camila_Leandro

    Résumé :

    Face au déclin de la biodiversité, nous devons nous armer d'outils et de méthodes pour étudier les communautés biologiques et sensibiliser le grand public, dont les décideurs. Ceci est d'autant plus vrai pour des groupes qui sont relativement peu connus et qui sont jugés comme "ordinaires". C'est le cas des insectes. Mes travaux portent donc sur les leviers techniques (nouvelles méthodes de détection, des modèles fiables de distribution à grande échelle), mais aussi sociétaux (humanités environnementales, outils de protection) qui mènent les acteurs à utiliser ces outils techniques et à pousser à la conservation des insectes. Pour cela, je m'appuie sur l'exemple des Coléoptères coprophages à l'échelle de la France.

    Mots-clés :

    Conservation - Entomologie - Scarabaeoidea - ADNe - Species Distribution Models - Parcipatory Action Research

     

    Projets actuels & Partenaires :

    Détection de l’entomofaune pastorale via des outils d’ADNe (2019-2021)

    En partenariat avec l’Agence Française de la Biodiversité, cinq parcs nationaux (PNM, PNE, PNV, PNC et PNP) et des entomologistes spécialistes, je travaille sur le développement d’outils d’inventaire de l’entomofaune pastorale (Scarabaeoidea, Carabidae, Staphylinidae (INSECTA) et Lycosidae (ARACHNIDA)) qui s’appuient sur les méthodes dites “ADN environnementale” ou “eDNA”.

    Ce travail consiste à (1) établir une base de référence moléculaire pour les taxons ciblés (séquençage des marqueur 16S), à (2) réaliser de tests sur le terrain sur l’attractivité et efficacité du dispositif et (3) à transférer les méthodes aux opérateurs de terrain. Chaque étape est validé par un comité pilotage, compose de chercheurs et de gestionnaires d’espaces naturels représentant chacun des parcs partenaires.

    ScaraB'Obs : Étude & Conservation des Scarabaeoidea Laparosticti de France (en cours)

    ScaraB'Obs est un projet de recherche conduit par l’équipe Écologie des Systèmes Anthropisés du CEFE (UPVM3 - CEFE) et en partenariat avec des agents de Conservatoires d'Espaces Naturels, Parcs Naturels et associations entomologiques. Il vise à lever les verrous scientifiques et sociétaux qui actuellement nous empêchent de préserver efficacement la biodiversité ordinaire et d’en évaluer objectivement l’état de conservation. Son principal objectif : de créer un observatoire dynamique sur la faune coprophage de France.
    Mais pourquoi protéger les insectes et particulièrement les bousiers ? Regardez le film «Hervé le bousier» pour comprendre ! Pour en savoir plus, allez sur www.scarab-obs.fr

    Résumé de Thèse (soutenue en 2018) :     
            "Conservation de la biodiversité ordinaire : enjeux scientifiques & sociétaux"

            "Challenges for the conservation of ordinary biodiversity: scientific & social stakes"

    En regardant de près les outils juridiques et autres leviers, pour la conservation de la biodiversité, il semblerait que les invertébrés, et notamment les insectes, soient minoritaires ou absents. Ce constat est d’autant plus paradoxal lorsque l’on sait que 2/3 de la diversité biologique est composée par des insectes. Comment cette diversité essentielle pour le fonctionnement des écosystèmes se retrouve-t-elle dans l’angle mort de la conservation ?

    La première réponse avancée est le manque d’outils techniques pour étudier ces organismes petits et relativement insaisissables. La rencontre avec les nouvelles méthodes techniques pour la détection et l’étude des insectes est plus que jamais nécessaire. En effet, ces leviers permettront de faciliter l’étude de ces organismes, d’augmenter les connaissances et ainsi de développer une conservation plus adéquate. Nous évoquerons deux approches en particulier : la détection avec des outils moléculaires et l’utilisation de modèles statistiques pour l’exploration de la distribution potentielle des espèces.

    Mais les connaissances sont également fondées sur la demande sociétale. Et les connaissances alimentent elles-mêmes les outils de protection et de conservation de la biodiversité. À l’échelle des invertébrés, des disparités existent, privilégiant les « grands papillons bleus » aux « petits diptères marrons ». De fait, l’enjeu le plus important pour déverrouiller la conservation des insectes réside dans l’humain et la perception qu’il a de cette biodiversité. À travers une approche de psychologie de la conservation, nous sonderons la perception du grand public sur les insectes. De même, avec une approche de recherche-action-participative, nous tenterons d’engager divers acteurs vers la conservation d’un groupe d’insectes ordinaires : les coléoptères coprophages. Notre volonté est de proposer des moyens pour sensibiliser, éduquer et engager la société dans cet enjeu majeur qu’est la conservation de l’entomofaune.

    Mots clés : Conservation des insectes ; Coléoptères coprophages ; perception ; ADN environnemental ; modèles de processus de points ; recherche-action

    Directeur de thèse : Pierre Jay-Robert (CEFE – UPVM3)
    ED 60 – contrat 2015-2018

  • Claire Doutrelant

     ClaireDoutrelantcd

    Tenure CNRS research scientist (DR)

    CEFE CNRS 1919 Rte de Mende, 34293 Montpellier

    Tél : +33/0 4 67 61 32 60 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    *******************************************************

    What news? : post doc position cefe open

    ********************************************************

  • Claudine MONTGELARD

    Maitre de Conférences (EPHE)

    CEFE/CNRS
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier 5

     tél : 33 (0)4 67 61 33 04
     fax: 33 (0)4 67 41 21 38

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     THEMES DE RECHERCHE

    Mes thèmes de recherche concernent la phylogénie, la phylogéographie et l'évolution moléculaire à partir de l'analyse des séquences de gènes mitochondriaux et nucléaires. L’objectif est de répondre, à l’aide de l’outil moléculaire, à des questions de biodiversité et systématique évolutive à l’échelle des vertébrés (mammifères, amphibiens et reptiles). Je m’intéresse aussi à l’échelle temporelle (datations moléculaires) des différents niveaux de diversifications ce qui permet de confronter les inférences moléculaires avec les données morphologiques, paléontologiques et biogéographiques.

  • Cyrille VIOLLE

    altDirecteur de recherche CNRS

    CEFE/CNRS
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier 5

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    A l’interface entre écologie fonctionnelle et écologie des communautés, je cherche à comprendre les causes de variation de la biodiversité, aussi bien à l’échelle locale que continentale, et l’effet de changements de la biodiversité sur la dynamique et le fonctionnement des écosystèmes.

  • Doris Gomez

    CNRS Researcher

    dodoko petitetaille

    Address:

    CEFE/CNRS,Campus du CNRS
    1919, route de Mende,34293 Montpellier cedex 5

    Phone : +33/0 4 67 61 32 60

    E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    I study visual communication at various scales: color perception, role of coloration in communication/camouflage, informative content of signals, evolution of signal design at large evolutionary scale. At the frontier between biology and physics, I study complex optical phenomena in birds and butterflies.

  • Franck RICHARD

    F Richard

    Professeur des Universités, Université de Montpellier

     

    Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

  • Gérard DUVALLET (Émérite)

    Gerard Duvallet trombiProfesseur émérite

     

    UMR5175, Université Paul-Valéry Montpellier, Route de mende, 34199 Montpellier Cedex 5

    Tél : +33 (0)6 38 95 24 35

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

    https://www.researchgate.net/profile/Gerard_Duvallet

     

    Résumé :

    Étude de l’impact du changement des pratiques pastorales sur les populations de vecteurs et conséquences possibles : 1) évaluer en quoi l’activité d’élevage a un effet sur la biodiversité (entomofaune), 2) analyser et prévoir les conséquences pour les arthropodes hématophages (nuisances et transmission de pathogènes), 3) envisager toutes les possibilités de lutte non polluante (pièges chimiques attractifs, substances naturelles répulsives, lutte biologique).

    Travaux menés en France, en Thaïlande et en Afrique de l’Ouest principalement sur stomoxes et tabanides.

     

    Mots-clés :

    Arthropodes hématophages, Transmission vectorielle, Pratiques pastorales, Méthodes de lutte

     

     

     

     

     


  • Jean-Louis MARTIN

     

    Directeur de Recherche Emerite au CNRS / Emeritus Senior Scientist at CNRS

     

    J’étudie les réponses des communautés animales et végétales aux changements d’origine humaine (espèces introduites, usage des sols), en milieu tempéré et méditerranéen.

     

    I study plant and animal community response to human induced change (introduced  species, land use) in temperate and méditerranean systems.

     

    Courriel: jean-louis.martin [at] cefe.cnrs.fr

     JLete2014 petit


     

     

  • Jean-Michel BELLANGER

    JMB1

     

    Chargé de recherche à l’INSERM

    Ma principale activité de recherche porte sur l’évolution et la diversité taxinomique des macromycètes, que j’aborde via l’analyse phylogénétique d’échantillons issus d’un large réseau de mycologues européens partenaires. Je constitue aussi une extractothèque fongique destinée à mettre en évidence et valoriser le potentiel bioactif de ces organismes dans le domaine de la santé humaine.

    My research is mainly focused on the evolution and the taxonomic diversity of higher fungi. I am adressing this issue through the phylogenetic analysis of samples originating from a broad network of European partner mycologists. I am also assembling a fungal extract library, aiming at revealing and promoting the bioactivities of these organisms in the field of human health.

     

    Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

  • Jérôme CORTET

    Professeur(Université Paul-Valéry Montpellier III)

    Tél : +33 (0) 4 67 14 23 15

    Fax: +33 (0) 4 67 14 24 59

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

     

  • Johanne NAHMANI

    Chargée de recherche (CR1) 

    alt

    Responsable de l’équipe BIOFLUX

    Campus du CNRS

    1919, route de Mende
    34293 Montpellier 5
    tel:+33 (0)4 67 61 32 43
    fax:+33 (0)4 67 41 33 36

    e-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

     

    Mots clés : 

    Macroinvertébrés du sol, Diversité, Rôle fonctionnel (Structuration des sols, Décomposition des litières), Perturbations anthropiques et changements globaux, Traits biologiques, écologiques et fonctionnels

  • Lauren GILLESPIE

    Lauren

          Doctorante

    CNRS CEFE (Room 212A)Soil logo v3 change

    1919, route de Mende

    34293 Montpellier

    lauren.gillespie(at)cefe.cnrs.fr

     

    Sujet de thèse :L’impact du changement climatique sur le fonctionnement microbien du sol le long des gradients de diversité des arbres dans des forêts Européennes.

    Thesis subject:Soil microbial functioning under climate change across tree diversity gradients in European forests.

    Encadrants/Supervisors : Stephan HÄTTENSCHWILER, Nathalie FROMIN & Alexandru MILCU

     

    Objectif (français) : 

    Ma thèse fait partie du projet collaboratif « SoilForEUROPE » avec la participation de plusieurs partenaires en France, en Allemagne, en Belgique, en Suède et en Pays-Bas. SoilForEUROPE vise à comprendre la relation entre la diversité des espèces d’arbres et la diversité des organismes du sol, et leurs conséquences pour le fonctionnement des écosystèmes forestiers sous changement climatique à l’échelle Européenne.IMG 20170819 WA0007

    L’objectif de ma thèse est de comprendre les mécanismes sous-jacents de la résistance et la résilience du fonctionnement microbien (l’activité microbien et les flux de gaz) face à des évènements de sècheresse extrême sous conditions contrôlées (sur le terrain et à l’Ecotron Européen à Montpellier). Je vais également interagir étroitement avec l’ensemble des membres du consortium sur différents aspects liés aux activités microbiennes (la diversité microbienne, la diversité de la faune de sol, le fonctionnement des racines, etc.).   

    Objective (english) :

    My PhD is part of the SoilForEUROPE project including several partners from France, Germany, Belgium, Sweden, and the Netherlands. SoilForEUROPE aims to understand the relationships between tree species diversity and soil diversity, and their consequences for ecosystem functioning across major European forest types under climate change.

    The objective of my PhD is to understand the driving mechanisms of ecosystem resistance and resilience of microbial functioning (microbial activity and trace gas fluxes) to extreme drought events under controlled conditions (in the field and at the European Ecotron in Montpellier). I will also closely interact with all members of the consortium on related aspects (microbial diversity, soil fauna diversity, root functioning, etc.).

     

    Publications :

    Hättenschwiler S., Barantal S., Ganault P., Gillespie L., Coq S., (2018). Quels enjeux sont associés à la biodiversité des sols ? Innovations Agronomiques, 69, 1-14.

    Bristiel, P., Gillespie, L., Østrem, L., Balachowski, J., Violle, C., & Volaire, F. (2018). Experimental evaluation of the robustness of the growth–stress tolerance trade‐off within the perennial grass Dactylis glomerata. Functional Ecology, 32(8),1944-1958.
     
    Gillespie, L. M., & Volaire, F. A. (2017). Are winter and summer dormancy symmetrical seasonal adaptive strategies? The case of temperate herbaceous perennials. Annals of botany, 119(3), 311-323.
     
    Yap, T. A., Gillespie, L., Ellison, S., Flechas, S. V., Koo, M. S., Martinez, A. E., & Vredenburg, V. T. (2016). Invasion of the fungal pathogen Batrachochytrium dendrobatidis on California islands. EcoHealth, 13(1), 145.
     
     
    Études/Education :                                
     
    Master 2 (Second year of Master's program) (2015) : La relation entre croissance et survie au stress constitue-t-elle un compromis évolutif ou une relation dynamique: le cas de Dactylis glomerata L.(Is the relationship between growth and stress survival an evolutionary trade-off or a dynamic linkage: the case of Dactylis glomerata L.).  Encadré par : Florence VOLAIRE (Centre d’Ecologie Fonctionnelle et Evolutive – CNRS – 34293 Montpellier – France). Formation : Master 2 Biodiversité, Ecologie et Environnement à l’Université Grenoble Alpes.
     
    Master 1 (First year of Master's program) (2014) : Effets du dérangement humain sur les oiseaux forestiers (Effects of anthropogenic disturbance on forest birds). Encadré par : Yves Bötsch (La Station Ornithologique Suisse – 6204 – Sempach – Suisse). Formation : Master 1 Biodiversité, Ecologie et Environnement – Université Grenoble Alpes – Grenoble – France.
     
    Bachelor (2008 – 2012) : Formation : Biology concentration in Ecology – San Francisco State University – California – USA
     
  • Lise ROY

    Roy Lise small

    Maître de Conférences, Université Paul Valéry Montpellier III

     

    Intéressée par les dynamiques de populations d’arthropodes en agroécosystèmes, j’étudie (1) les effets de l’interférence entre activités agricoles et deux grandes forces évolutives sur les arthropodes - la migration et la sélection naturelle –, (2) les interactions biotiques impliquant des arthropodes bioagresseurs et auxiliaires potentiels. Je dirige ces travaux suivant une approche transdisciplinaire à l'interface entre recherche fondamentale et recherche opérationnelle.

     

    I am interested in the dynamics of arthropod populations in agroecosystems and am studying (1) the effects of interference between farming activities and two major evolutionary forces on arthropods - migration and natural selection - and (2) biotic interactions involving arthropod pests and potential beneficials. I lead this work following a transdisciplinary approach at the interface between fundamental and operational research.

     

    Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

       
  • Mathieu JORON

    Directeur de Recherche / Senior scientist

    I study the evolution of adaptive diversity, using colour patterns in butterflies as a model. In my group, we integrate many different approaches, including ecology, genetics, and modelling, to try and untangle how multiple factors influence the evolution and maintenance of diversity and polymorphisms.

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  • MORIN Xavier

    Directeur de Recherche (DR2)

    CNRS Researcher 

    PhotoXM2022b.jpg

     

    CEFE/CNRS
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier cedex 5

    Tél : +33 (0)4 67 61 32 89
    Fax : +33 (0)4 67 61 33 36

    xavier dot morin @ cefe dot cnrs dot fr

     

    HDR : Impact des changements globaux sur la biodiversité et le fonctionnement des écosystèmes forestiers - soutenue le 11/2/2021
    Lien : HDR Xavier Morin

     

    Thèmes de recherche

    (English follows)

    Mes travaux cherchent à parvenir à une meilleure compréhension du déterminisme de la diversité végétale aux différentes échelles spatiales et temporelles, sa réponse aux changements futurs, et son rôle dans le fonctionnement des écosystèmes forestiers. En particulier, je cherche donc à comprendre et prédire comment la biodiversité des écosystèmes forestiers s’organise selon différentes échelles spatiales, comment elle sera modifiée par les changements globaux, et quelles en seront les conséquences sur le fonctionnement de ces écosystèmes. Pour ce faire j’essaie de développer une approche intégratrice basée sur les processus. Mes travaux se focalisent principalement sur les espèces d'arbres et arbustes. Pour mener à bien ces objectifs, j’utilise aussi bien des résultats issus d’expérimentation, d’observations le long de gradients écologiques in situ, et de modélisation.

  • Nicolas Courbin

    NCourbinChercheur postdoctoral / Postdoctoral researcher

    J'étudie les mécanismes de la répartition spatiale des grands herbivores, des grands carnivores et des oiseaux marins dans le but d'approfondir nos connaissances sur les interactions prédateur-proies (jeu spatial prédateur-proie, stratégie d'alimentation, stratégie de recherche des prédateurs, stratégie anti-prédatrice des proies) et d'améliorer les mesures de gestion et de conservation de la faune.

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. or Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  • Noa RIGOUDY

    Doctorantephoto cefe noa Université de Montpellier

    I am a PhD candidate, working in movement ecology, landscape ecology and animal behavior. My PhD project aims to understand the effects of agricultural practices and landscapes on the behavior of local wildlife, using roe deer as an example species in the South West of France.

    Bureau 306 3ème étage

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    https://orcid.org/0000-0003-1505-3845

     

  • Raphaël MATHEVET

     

     

    altDirecteur de Recherche CNRS (DR1)

      CEFE/CNRS
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier 5

    tél : +33 4 67 61 32 77
    fax: +33 4 67 41 06 16

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

  • Samuel CARO

    CNRS ResearcherCaro ID fieldwork2 sm rotated

    Head of the Behavioural Ecology team

    CEFE/CNRS
    Campus du CNRS
    1919, route de Mende
    34293 Montpellier cedex 5

    Tél : +33/0 4 67 61 33 08
    Fax : +33/0 4 67 61 33 36
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. 

    Bureau 208