Colloque "ART for SCIENCE"

Appel à communication pour l'événement "ART for SCIENCE"

L'événement MUSE "Art For Science - Unlocking Art power for Science&Research" se tiendra à Montpellier, en France, les 27 et 28 septembre. L'objectif est d'explorer de nouvelles façons de produire de la connaissance scientifique grâce à des méthodes et approches de recherche expérimentales non conventionnelles impliquant des médiums artistiques et créatifs. Les contributions peuvent prendre différentes formes : proposition de résumé en vue d'une conférence, exposition, proposition d'atelier ...

 

 

Salon professionnel du RéSEM, 3ème édition !


salon

 

En 2019, venez nombreux à la 3ème édition du Salon Professionnel du RéSEM, qui se tiendra dans le cadre prestigieux du Palais des congrès du Corum de Montpellier !

Fort du succès des deux précédentes éditions de son Salon Professionnel en 2015 et 2017, le Réseau des Serres Expérimentales (et pédagogiques) de Montpellier (RéSEM) va organiser la 3ème édition le 19 novembre 2019, dans les locaux du Corum de Montpellier.

Nous vous rappelons que ce salon est ouvert à toute la communauté des chercheurs(ses), étudiants(es), ingénieurs(es), techniciens(nes), chargés(es) de gestion du patrimoine ou personnels de maintenance.
 

 

Rencontres Scientifiques BioDivMex, Mistrals

BioDivimex


Organisé par Yildiz AUMEERUDDY-THOMAS (CEFE), Anaïs RAMET(CEFE)
et Virginie BALDY (IMBE)

4-5 juillet 2019 à Lauret (34)

Programme

R0 centrality based control of infectious diseases in commute network of Tokyo Metropolitan area

 

Akira SASAKI

Akira Sasaki

Département of Evolutionary Studies of Biosystems, The Graduate University for Advanced Studies, Sokendai, Japan

Le vendredi 5 juillet 2019 - 11h30 Campus Triolet Univ Montpellier: amphi 23.01 - Bât. 23

Identifying the epidemiological key-stone communities in a metapopulation network is primality important in designing efficient control against an infectious disease. Various network centrality measure commonly utilized for this purpose haven’t directly focused on the most important measure in epidemiology: the basic reproductive number, R0, of epidemiological dynamics on the network, which determines whether or not the infectious disease spreads over the whole network. We here introduce a new centrality measure, R0-centratliy, which quantifies how sensitive is the control in each local community to the reduction in R0 of the whole network. Our perturbation analysis then reveals that the largest local population in the network should have extremely large R0 centrality than the others, indicating that all the effort in control should be directed to the largest community. For example, when applied to the commute network of the Tokyo metropolitan area, we found that the impact of control at the largest daytime-population, that around Shinjuku station, is more than 1,000 times stronger than that at the second largest daytime-population, that around Tokyo station, even though the difference between population sizes are only 1.5 times between them.

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Contact du Comité SEEM: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..   Contact du Labex CEMEB: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

De nouveaux éléments en faveur de l'agrobiodiversité

Le 21 juin
 
Rozenn
© Rozenn LE GUYADER / GQE - Le Moulon / CNRS Photothèque
 
L'augmentation de la demande alimentaire mondiale et les changements climatiques menacent la stabilité de la production alimentaire. Il est donc nécessaire d’apporter des solutions à ce problème de sécurité alimentaire. Une étude impliquant Delphine Renard (CEFE – CNRS/Univ Montpellier/Univ Paul Valery Montpellier/EPHE/IRD) et David Tilman (Department of Ecology, Evolution and Behavior, University of Minnesota, St Paul, MN, USA) a testé le potentiel d’une solution basée sur l’agrobiodiversité. L’analyse de 50 ans de données sur 91 pays montre que la diversité de ce qui est cultivé augmente la stabilité interannuelle des rendements nationaux et suggère qu’augmenter cette agrobiodiversité pourrait contrer les effets déstabilisateurs du climat sur les récoltes. Cette étude publiée dans Nature souligne l’intérêt de la diversité cultivée comme solution complémentaire à l'irrigation et l’amélioration variétale pour maintenir la sécurité alimentaire. A lire
 

Journée thématique au CEFE

‘Survie au stress – Stress survival’
le 9 septembre 2019
 
Cette journée de réflexion transversale et pluri-disciplinaire sur le thème de la survie au stress permettra d'aborder des recherches menées dans plusieurs disciplines (écologie, évolution, écophysiologie) sur une diversité de modèles d’études (micro-organismes, animaux, plantes).
 
Pour toute inscription (tardive), merci de contacter:  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
************************
Suite aux 16 présentations ouvertes à tous, nous organisons un atelier de travail avec les seuls intervenants pour évaluer les synergies à développer par des actions communes.
 
Programme
 
9:00 -  Accueil Amphithéâtre de la Délégation CNRS – Route de Mende
9:30 -   Introduction (F. Volaire, L.M. Chevin, D. Gremillet)
9:45 -   Experimental evolution of environmental tolerance in a halophile microalgae (LM Chevin)
10:00 - How do drying and rewetting stress cycles influence forest soil microbial activity? (L. Gillespie)
10:15 - Stress and animal energetics (D. Gremillet)
10:30 - Does the history of environmental stress affect ageing in birds? (S. Bonamour du Tartre)
10 :45 - Measuring stress due to anthropogenic activities on raptors: experiments on wild and captive birds (O. Duriez) Flash talk
 
10 :50 Pause café
11:05 - Plant seasonal dormancy: a strategy to survive abiotic stress (I. Chuine et F. Volaire)
11:20 - Physiological acclimation to long-term increased water stress in Mediterranean oaks (JM Limousin)
11:35 – Transgenerational memory of drought in Quercus ilex trees (L. Garcia de Jalon) Flash talk
 
11:40 - A dynamic model of facilitation on environmental stress gradients (O. Dangles)
11:55 - Effects of biotic interactions on drought-induced mortality in grass mixtures (K. Barkaoui)
12:10 - Neighbor effects on survival of Mediterranean plants under recurrent drought (A. Shihan) Flash talk
12:15 - Modelling drought-induced mortality in forests (H. Davi)
 
12 :30   Pause repas (non pris en charge)
13:30 -  Plant hydraulics in the age of X-ray microCT (S. Delzon)
13:45 -  Methodology to measure cavitation in grasses (C. Picon-Cochard)
14 :00 - The optical technique: lightning up visualization of embolisms in leaves (L. Lamarque)
14:15 -  Non destructive measurements for destructive experiments: how to assess damages? (T. Ameglio)
14 :30 - Questions on presentations
 
15 :00 - 16 :30   Working group (for contributors and guests) : discussion – perspectives
 

Un nouveau regard sur la vigueur hybride

Marianne Elias

Les papillons sont bien connus pour leurs couleurs vives et éclatantes, qui interviennent dans la séduction de partenaires, le camouflage, mais qui peuvent aussi signaler aux prédateurs la présence de toxines. Or, certaines espèces de papillons toxiques ont des ailes transparentes ! Deux études publiées dans Functional Ecology et Proceedings of the Royal Society of London B, menées par des équipes de l’ISYEB et du CEFE lèvent le voile sur les causes écologiques de l’évolution de la transparence chez les papillons toxiques. Ces travaux montrent que la transparence rend ces papillons moins détectables, mais que ceux-ci ne sont pas moins toxiques pour autant. En direct des labos

© Marianne Elias