Archives Thèses, HDR

La soutenance de thèse de Ismaël KEDDAR aura lieu le lundi 4 novembre 2013 à13h dans la salle de conférence de l’Institut Européen des Membranes.

Maintien de l’ornementation mutuelle chez le manchot royal (Aptenodytes patagonicus).

Jury :

Alexis CHAINE, Chargé de recherche,  Station d’Ecologie Expérimentale du CNRS, Moulis, Rapporteur

Nicolas MATHEVON, Professeur, CNPS-ENES, Université St Etienne, Rapporteur

Nathalie CHARBONNEL, Chargée de recherche, INRA-CBGP, Montferriez-sur-Lez, Examinatrice

Marc THERY, Chargé de recherche, MNHN-CNRS, Brunoy, Examinateur

Francesco BONADONNA, Directeur de recherche, CEFE-CNRS, Montpellier, Directeur de thèse

F. Stephen DOBSON, Directeur de recherche, CEFE-CNRS, Montpellier, Codirecteur de thèse

Résumé: Les manchots forment un ensemble de 18 espèces vivant entre l’Equateur et l’Antarctique, dont environ la moitié présente des structures ornementales colorées. Quel est le rôle de ces structures ? L’objectif du programme de recherche au sein duquel s’inscrit cette thèse vise précisément à répondre à cette question. Les travaux menés au cours de ces trois ans poursuivent un projet focalisé sur le manchot royal, une espèce se reproduisant sur les littoraux des iles subantarctiques. Les résultats obtenus suggèrent que les traits colorés exprimés par le manchot royal trouvent leur(s) fonction(s) dans la sélection intrasexuelle, dans la sélection intersexuelle, et dans la compétition pour l’accès au territoire. Mais les manchots sont loin d’avoir révélé tous leurs secrets, et un certain nombre de pistes de travail et de réflexion sont proposées afin de poursuivre et d’approfondir les recherches.

Mots clés :écologie comportementale, sélection sociale, sélection sexuelle, ornementation mutuelle, Aptenodytes patagonicus.