Un nouveau regard sur la vigueur hybride

Marianne Elias

Les papillons sont bien connus pour leurs couleurs vives et éclatantes, qui interviennent dans la séduction de partenaires, le camouflage, mais qui peuvent aussi signaler aux prédateurs la présence de toxines. Or, certaines espèces de papillons toxiques ont des ailes transparentes ! Deux études publiées dans Functional Ecology et Proceedings of the Royal Society of London B, menées par des équipes de l’ISYEB et du CEFE lèvent le voile sur les causes écologiques de l’évolution de la transparence chez les papillons toxiques. Ces travaux montrent que la transparence rend ces papillons moins détectables, mais que ceux-ci ne sont pas moins toxiques pour autant. En direct des labos

© Marianne Elias