Evoluer pour mieux tolérer les nouveaux venus : quand Darwin est réveillé par une invasion

7 décembre 2017


© Jean-Pierre Pointier

L’invasion d’une espèce introduite peut déclencher l’évolution rapide de traits chez les espèces locales avec lesquelles elle entre en compétition. C’est ce que montre une étude menée chez des escargots aquatiques par des chercheurs de l'IRD et du CNRS (dont le CEFE), publiée dans The American Naturalist. L’étude montre qu’une interaction entre espèce peut déclencher une évolution darwinienne en seulement quelques générations. Ces résultats n’auraient pu être obtenus sans la réalisation de suivis à long terme. Lire dans "En direct des labos"