Les évènements climatiques extrêmes renforcent la sélection naturelle

09 mai 2017

Mésange bleue - © Stéphan Tillo

Au travers de l’augmentation des températures ou des évènements climatiques extrêmes, le changement climatique altère invariablement de nombreux habitats. Dans une étude publiée dans Philosophical Transaction of the Royal Society B, des chercheurs du CNRS ont montré, en collaboration avec l’université de Sherbrooke, que la sélection naturelle est renforcée par le nombre de journées extrêmement chaudes subies par les oiseaux. Indépendamment des températures moyennes mensuelles, la force de la sélection naturelle est multipliée par deux lorsque 20 % des nichées subissent une journée extrêmement chaude. Moteur de l’évolution darwinienne, la sélection naturelle se trouve donc altérée par le changement climatique qui devient un acteur à part entière de l’évolution des espèces.

Pour en savoir plus