Séminaire CEFE annulé ! De la niche invasive aux valeurs de la nature


Mardi 17 décembre 2019 – 10h30
Grande salle de réunion du CEFE | 1e étage, aile C
 

Anne Atlan

Directrice de Recherche CNRS, UMR ESO – Espaces et Sociétés, Rennes
 
Le séminaire s'appuie sur la problématique des invasions biologiques pour explorer la pluralité des valeurs liées à la biodiversité en fonction des individus et des groupes sociaux, les circonstances qui fa-vorisent la prise en compte de cette pluralité, et leurs conséquences dans la négociation et l'opé-rationnalité des dispositifs de gestion.
Je présenterai tout d’abord nos travaux sur l'ajonc Ulex europaeus, espèce d’origine européenne devenue invasive à l’échelle mondiale. A partir d’une étude calibrée à La Réunion, nous avons analysé les facteurs naturels et sociaux influençant l'émergence et la diffusion du statut invasif de l'ajonc, et effectué une comparaison entre pays à l'échelle mondiale. Les résultats nous amènent à proposer le concept de niche invasive, que nous définissons comme la somme des conditions naturelles et sociales qui conduisent une espèce à être considérée comme invasive dans un socio-écosystème donné.
Au-delà des invasions biologiques, la pluralité des valeurs liées à la nature a été étudiée par une enquête sociologique dans les îles subantarctiques, dont la situation particulière permet d'explorer un système non-marchand, où les valeurs liées à l’utilisation des ressources naturelles sont moins pré-sentes que dans d'autres territoires. Nous avons d’abord dressé une typologie des valeurs, puis nous étudié les modes d'adhésion à ces valeurs, qui peuvent être partagées ou clivantes, et nous les avons mis en parallèle avec leur légitimité à justifier les principes d'action.
 
 
Contact au CEFE :  Sylvie Blangy
~~~~~~~~~~~~~~~