87A2629

Les photographies présentées sont proposées par Jérôme Cortet et ont été réalisées par Philippe Lebeaux.

Elles présentent des collemboles, arthropodes très abondants dans les sols et qui participent activement au recyclage des matières organiques.
Cette exposition fait suite à une collaboration qui a donné naissance à un ouvrage sur ce groupe, édité chez Biotope.
http://www.biotope-editions.com/index.php?article183/planete-collemboles-la-vie-secrete-des-sols
Vous pouvez retrouver tout le travail de Philippe Lebeaux, en consultant son site internet:
https://www.animailes.com/
Aujourd'hui ces photographies constituent un support de recherche en psychologie cognitive. Nous cherchons en effet à savoir si les émotions (positives ou négatives) dégagées par des photographies qui accompagnent un texte permettent d'améliorer l'apprentissage des notions clés sur la biodiversité des sols chez les enfants.

Appli-Phone-Com

A l’occasion de son exposition Mille milliards de fourmis, le Palais de la découverte propose une application gratuite sur mobiles et tablettes pour entrer dans le monde extraordinaire des fourmis.

Découvrez la grande biodiversité des espèces vivant en France avec des fiches descriptives captivantes accompagnées de magnifiques photos.

Utilisez la grille d’identification pour reconnaître à l’œil nu la plupart des fourmis que vous pourrez rencontrer et prenez connaissance de leurs modes de vie particuliers.

Géolocalisez vos observations et collectionnez vos photos.

Posez des questions à nos spécialistes et participez à une communauté de passionnés de myrmécologie (l’étude des fourmis).

[Universcience : Etablissement public du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l'industrie]

 

- au 1er étage Aile B : « La faune équatorienne des Andes à l’Amazonie »

La faune equatorienne des Andes a lAmazonie
 
L’Équateur concentre une incroyable diversité de biomes sur une superficie deux fois inférieure à celle de la France. Depuis les îles Galápagos jusqu’à la jungle amazonienne, en passant par les volcans culminant à plus de 6000m, la faune équatorienne s’est adaptée à cet éventail d’habitats, offrant une variété de formes étonnantes et de couleurs éclatantes. La biodiversité bouillonne dans ce laboratoire de l’évolution, pour le plus grand plaisir des naturalistes et photographes. Les clichés présentés ici en dévoilent une infime partie. Pourrez-vous retrouver à quel biome appartient chaque animal ?


Cette exposition a été réalisée par Quentin Struelens, doctorant au sein de l’équipe BIOFLUX.