Bienvenue au CEFE

cefe facadeLe CEFE est l'un des plus importants laboratoires de recherche en Ecologie en France.

Le projet du CEFE vise à comprendre la dynamique, le fonctionnement et l’évolution du vivant, de «la bactérie à l’éléphant », et « du génome à la planète ».
Lire la suite

A la une

Motion adoptée à l’unanimité par le conseil de laboratoire du CEFE du 27/02/2020

 cropped 5 mars bandeau profil fb

Lire la suite...

Texte lu lors de la visite au CEFE du Comité HCERES le 30/01/2020

Lire la suite...

Séminaires d'Ecologie et d'Evolution de Montpellier

  • Samuel Alizon

    26 juin 2020, 11h30 (diffusion en visioconférence). COVID-19 crisis epidemiological modelling.

  • Mathilde Dufay

    19 juin 2020, 11h30 (diffusion en visioconférence). Evolution and dynamics of a natural gene drive sys-tem in house mice, the t haplotype.

  • Simon T. Segar

    12 juin 2020, 11h30 (diffusion en visioconférence). Evolution and dynamics of a natural gene drive sys-tem in house mice, the t haplotype.

Agenda

Nicolas Barthes

Ingénieur de recherche au CNRS - Docteur en Chimie des biomoléculesnico

Responsable de la Plateforme d'Analyses Chimiques en Ecologie du CEFE / LabEx CEMEB

CEFE - UMR 5175 CNRS
Campus du CNRS
1919, route de Mende
34293 Montpellier cedex 5

Tél : +33/0 6 01 92 85 05

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

En dehors de la gestion de la PACE, mes activités en Ecologie m'ont conduit au développement d'outils informatiques ou à la rédaction de documents afin de faciliter les interactions entre chimistes et écologues.

Ecochimiothèque : Il s'agit d'une base de donnée à l'interface Ecologie/Chimie initié par le GDR MediatEC en 2010. Elle a pour objectif de réunir les données des deux disciplines, du prélèvement aux molécules identifiées dans l'échantillon.

Petit guide de Chimie pour l'Ecologie chimique (1ère partie, nomenclature et stéréochimie - 2ème partie , voies métaboliques) : Nous rédigeons actuellement avec Olivier Thomas un petit guide des bases nécessaires en Chimie pour travailler en Ecologie chimique. Ce document fait suite à un premier travail réalisé par nos collègues du GDR MediatEC autour du traitement statistique des analyses chimiques.

MZMine : Nous avons développé avec des collègues chercheurs des différentes unités du LabEx CeMEB des modules adaptées au traitement d'analyses GC-MS pour le logiciel open-source MZMine. Ce travail permet de traiter des grands jeux de données analytiques de manière automatisée (donc répétable) quel que soit le format propriétaire exporté par les machines d'acquisition. Notre version du logiciel est disponible sur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.en attendant que nos modules soient reversés dans la branche officielle de MZmine.

 


 

Publications :

« Chemical Profiles of Integumentary and Glandular Substrates in Australian Sea Lion Pups (Neophoca cinerea) », K. Wierucka, N. Barthes, B. J. Pitcher, B. Schaal, I. Charrier,  R. G. Harcourt, Chemical Senses, 2019
 
« Chemical fingerprints suggest direct familiarisation rather than phenotype matching during olfactory recognition in Australian sea lions (Neophoca cinerea) », K. Wierucka, N. Barthes, R. G. Harcourt, B. Schaal, I. Charrier, B. J. Pitcher, Journal of Experimental Marine Biology and Ecology, Vol. 517, pp. 49-53, 2019
 
« Acibenzolar-S-Methyl Reprograms Apple Transcriptome Toward Resistance to Rosy Apple Aphid », R. Warneys, M. Gaucher, P. Robert, S. Aligon, S. Anton, S. Aubourg, N. Barthes, F. Braud, R. Cournol, C. Gadenne, C. Heintz, M.-N. Brisset, A. Degrave, Frontiers in Plant Science, 2018, 9, 1795-.

« Chemical Ecology », A.-G. Bagnères-Urbany, M. Hossaert-McKey, paru aux Editions ISTE-Wiley, 2016.

« Ecologie Chimique - Le langage de la nature », M. Hossaert-McKey, A.-G. Bagnères-Urbany, paru aux Editions du Cherche Midi, 2012.

« Critical thinking in the chemical ecology of mammalian communication: Roadmap for future studies », N. Barthes, M. Charpentier, M. Proffit, J.-M. Bessière, B. Buatois, C. Grison, Functional Ecology, 2012, 26, 769-774.

« Prospective scientifique en Ecologie chimique », N. Barthes, M. Hossaert, Livret édité par l'INEE-CNRS, 2012.

« First General Methods toward Aldehyde Enolphosphates », N. Barthes, C. Grison, Bioorganic Chemistry, 2012, 40, 48-56.

« Genetic structure in a dynamic baboon hybrid zone corroborates behavioral observations in a hybrid population », M. Charpentier, M. Fontaine, E. Cherel, J. Renoult, T. Jenkins, L. Benoit, N. Barthes, S. Alberts, J. Tung, Molecular Ecology, 2011, 21(3), 715-731.

« Colour-scent associations in a tropical orchid: three colours but two odours », R. Delle-Vedove, N. Juillet, J.-M. Bessière, C. Grison, N. Barthes, T. Pailler, L. Dormont, B. Schatz, Phytochemistry, 2011, 72, 735-742.

« Synthesis and antibacterial activity of novel enolphosphate derivatives », C. Grison, N. Barthes, Chantal Finance, Raphael E. Duval, BioOrganic Chemistry, 2010, 38(5), 218-223.

« One pot carbanionic synthesis of P1, P2-diglycosyl, P1, P1, P2-triglycosyl and P1, P1, P2, P2-tetraribosyl methylenediphosphonates », C. Grison, H. Chibli, N. Barthes, P. Coutrot, Journal of Organic Chemistry, 2006, 71 (21), 7978-7988.

« Asymmetric Baylis-Hillman reactions using (R)-4-(3-hydroxy-4,4-dimethyl-2-oxopyrrolidin-1-yl) benzoic acid acrylate derivatives in solution and on solid support », M. Calmès, R. Akkari, N. Barthes, F. Escale, J. Martinez, Tertrahedron Asymmetry, 2005, 16, 2179-2185.

Livres et publications récentes

La fragmentation des habitats est-elle nécessairement mauvaise pour la biodiversité ?

le 22 janvier 2019

j.l Martin

Un consortium d’écologues (Canada, Mexique, Brésil, U.K., USA, France, Australie) montre dans Biological Conservation pourquoi la fragmentation des habitats n’est pas nécessairement mauvaise pour la biodiversité. En effet, les impacts négatifs attendus sur la base de ce qui est observé à l’échelle des fragments ne se retrouvent pas à l’échelle du paysage. A cette échelle, l’accroissement de la diversité des habitats, la dilution des risques, les effets de complémentation entre types d’habitats, sont susceptibles de contrecarrer les effets négatifs observés à l’échelle des fragments individuels. En direct des labos

Autres actualités

Réouverture du CEFE

Aujourd'hui 13 mai, le CEFE réouvre enfin ses portes.

IMG 1865

Des mesures exceptionnelles ont été prises afin de pouvoir accueillir de nouveau le personnel :
- distribution de masques à l'accueil
- mise à disposition de gel hydro-alcoolique
- désinfection des parties communes 2 fois par jour
- respect de la distanciation dans les bureaux, et dans les réunions

IMG 1866

Merci au personnel pour le travail accompli !