Bienvenue au CEFE

cefe facadeLe CEFE est l'un des plus importants laboratoires de recherche en Ecologie en France.

Le projet du CEFE vise à comprendre la dynamique, le fonctionnement et l’évolution du vivant, de «la bactérie à l’éléphant », et « du génome à la planète ».
Lire la suite

A la une

Tribune dans Le Monde du 25 nov. 2020

Le conseil de Laboratoire du Cefe a signé la lettre adressée au président de la république et demandant une nouvelle délibération de la LPR :

- tribune sur le site www.lemonde.fr
- texte de la lettre et framapad permettant de signer la lettre

Le conseil rappelle aussi l'importance des actions menées par d'autres canaux pour faire entendre notre désaccord.

Séminaires d'Ecologie et d'Evolution de Montpellier

  • Sutirth Dey

    16 avril 2021, 11h30 (diffusion en visioconférence). Size matters: Population size and adaptation in bacteria.

  • Meredith Cenzer

    7 mai 2021, 16h00 (diffusion en visioconférence). Maladaptation in a changing world

Agenda

  • Soutenance de Nafissa Dehimeche

    Ce vendredi 24 mars à 14h, Nafissa Dehimeche soutiendra sa thèse intitulée "Rôle des trichomes et des composés organiques volatils dans le dépôt d’ozone et la réponse des plantes de tomate au...

Nicolas Barthes

Ingénieur de recherche au CNRS - Docteur en Chimie des biomoléculesnico

Responsable de la Plateforme d'Analyses Chimiques en Ecologie du CEFE / LabEx CEMEB

CEFE - UMR 5175 CNRS
Campus du CNRS
1919, route de Mende
34293 Montpellier cedex 5

Tél : +33/0 6 01 92 85 05

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

En dehors de la gestion de la PACE, mes activités en Ecologie m'ont conduit au développement d'outils informatiques ou à la rédaction de documents afin de faciliter les interactions entre chimistes et écologues.

Ecochimiothèque : Il s'agit d'une base de donnée à l'interface Ecologie/Chimie initié par le GDR MediatEC en 2010. Elle a pour objectif de réunir les données des deux disciplines, du prélèvement aux molécules identifiées dans l'échantillon.

Petit guide de Chimie pour l'Ecologie chimique (1ère partie, nomenclature et stéréochimie - 2ème partie , voies métaboliques) : Nous rédigeons actuellement avec Olivier Thomas un petit guide des bases nécessaires en Chimie pour travailler en Ecologie chimique. Ce document fait suite à un premier travail réalisé par nos collègues du GDR MediatEC autour du traitement statistique des analyses chimiques.

MZMine : un tutoriel pour le traitement de données GC-MS simple Quad à l'aide de MZmine. Pour la version "custom" utilisée précédemment, elle est disponible sur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 


 

Publications :

« Chemical Profiles of Integumentary and Glandular Substrates in Australian Sea Lion Pups (Neophoca cinerea) », K. Wierucka, N. Barthes, B. J. Pitcher, B. Schaal, I. Charrier,  R. G. Harcourt, Chemical Senses, 2019
 
« Chemical fingerprints suggest direct familiarisation rather than phenotype matching during olfactory recognition in Australian sea lions (Neophoca cinerea) », K. Wierucka, N. Barthes, R. G. Harcourt, B. Schaal, I. Charrier, B. J. Pitcher, Journal of Experimental Marine Biology and Ecology, Vol. 517, pp. 49-53, 2019
 
« Acibenzolar-S-Methyl Reprograms Apple Transcriptome Toward Resistance to Rosy Apple Aphid », R. Warneys, M. Gaucher, P. Robert, S. Aligon, S. Anton, S. Aubourg, N. Barthes, F. Braud, R. Cournol, C. Gadenne, C. Heintz, M.-N. Brisset, A. Degrave, Frontiers in Plant Science, 2018, 9, 1795-.

« Chemical Ecology », A.-G. Bagnères-Urbany, M. Hossaert-McKey, paru aux Editions ISTE-Wiley, 2016.

« Ecologie Chimique - Le langage de la nature », M. Hossaert-McKey, A.-G. Bagnères-Urbany, paru aux Editions du Cherche Midi, 2012.

« Critical thinking in the chemical ecology of mammalian communication: Roadmap for future studies », N. Barthes, M. Charpentier, M. Proffit, J.-M. Bessière, B. Buatois, C. Grison, Functional Ecology, 2012, 26, 769-774.

« Prospective scientifique en Ecologie chimique », N. Barthes, M. Hossaert, Livret édité par l'INEE-CNRS, 2012.

« First General Methods toward Aldehyde Enolphosphates », N. Barthes, C. Grison, Bioorganic Chemistry, 2012, 40, 48-56.

« Genetic structure in a dynamic baboon hybrid zone corroborates behavioral observations in a hybrid population », M. Charpentier, M. Fontaine, E. Cherel, J. Renoult, T. Jenkins, L. Benoit, N. Barthes, S. Alberts, J. Tung, Molecular Ecology, 2011, 21(3), 715-731.

« Colour-scent associations in a tropical orchid: three colours but two odours », R. Delle-Vedove, N. Juillet, J.-M. Bessière, C. Grison, N. Barthes, T. Pailler, L. Dormont, B. Schatz, Phytochemistry, 2011, 72, 735-742.

« Synthesis and antibacterial activity of novel enolphosphate derivatives », C. Grison, N. Barthes, Chantal Finance, Raphael E. Duval, BioOrganic Chemistry, 2010, 38(5), 218-223.

« One pot carbanionic synthesis of P1, P2-diglycosyl, P1, P1, P2-triglycosyl and P1, P1, P2, P2-tetraribosyl methylenediphosphonates », C. Grison, H. Chibli, N. Barthes, P. Coutrot, Journal of Organic Chemistry, 2006, 71 (21), 7978-7988.

« Asymmetric Baylis-Hillman reactions using (R)-4-(3-hydroxy-4,4-dimethyl-2-oxopyrrolidin-1-yl) benzoic acid acrylate derivatives in solution and on solid support », M. Calmès, R. Akkari, N. Barthes, F. Escale, J. Martinez, Tertrahedron Asymmetry, 2005, 16, 2179-2185.

Livres et publications récentes

Plant Evolution in the Mediterranean

La 2nde édition de l'ouvrage Plant Evolution in the Mediterranean par John D. Thompson, est parue cet été chez Oxford University Press

plant evol in the med cover

Ce livre :

  • comprend une synthèse de la littérature sur l'écologie évolutionnelle des plantes de la Méditerrannée
  • explore les processus évolutionnels les plus importants dans un contexte régional, et tout particulièrement les relations avec les activités humains
  • met l'accent sur les problèmes de gestion et de conservation, avec les approches les plus récentes en la matière

Lien vers la page de l'ouvrage sur Oxford University Press

Autres actualités

Exposition dans la Rotonde au RDC

exposition Sami

Au-delà du cercle polaire arctique, au nord de la Norvège, de la Suède, de la Finlande et sur la presqu'île de Kola en Russie vivent, environ 100 000 Sámi. L'ensemble de leurs territoires s’appelle SAPMI. Ils sont unis par une même langue finno-ougrienne à neuf dialectes et une même histoire vieille de plus de dix mille ans. Un peuple féru de chasse, de pêche, de cueillette et d'élevage transhumant de rennes. 10% d’entre eux pratiquent encore l’élevage de rennes aujourd’hui.

Lire la suite...