Floriane JACQUEMIN

Doctorante

CEFE - UMR 5175

1919 route de Mende

34 293 Montpellier cedex 5

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. - This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Engagée par l'Unité de Biodiversité et Paysage de l'ULg Gembloux Agro-Bio Tech (Belgique), j'effectue ma thèse dans l'équipe ECOPAR qui m'accueille pour la durée de ma thèse.

Mes recherches ont pour objectif d'évaluer l'influence de la diversité floristique sur les abeilles sauvages en Belgique.

Encadrement : Marc Dufrêne (ULg, Gembloux ABT) et Cyrille Violle (CNRS/CEFE).

Financement : ULg (Université de Liège).

Le déclin des pollinisateurs est un phénomène mondialement reconnu. Les causes souvent mentionnées sont multiples : la perte d'habitat, le changement climatique, le changement d'occupation du sol, l'urbanisation, l'intensification de l'agriculture et l'utilisation de produits chimiques ou encore les maladies et parasites.

Ma thèse aura pour objectif de vérifier l'hypothèse de la réduction des ressources florales comme facteur de déclin. Pour cela, je vais :

- étudier l'évolution temporelle du réseau plante-pollinisateur

- modéliser la ressource florale sur le territoire belge et évaluer ses dynamiques temporelles

- modéliser le SE de pollinisation sur le territoire belge et identifier les zones où il est en périle.

- proposer des mesures concrètes de gestion et de protection des abeilles sauvages sur base de mes résultats.

J'utiliserai des bases de données (faune/flore/occupation du sol) anciennes et actuelles que j'aurai compilées pour la Belgique.