Articles

Sylvie BLANGY

altIngénieur de recherche CNRS

CEFE/CNRS
Campus du CNRS
1919, route de Mende
34293 Montpellier 5

Tél. : +33/0 4 67 61 33 15
Fax : +33/0 4 67 61 33 36

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

site de Sylvie Blangy

Mots clefs

Interaction hommes-milieux, Arctique, recherche collaborative, recherche action participative, recherche autochtone, impacts miniers, adaptation aux changements globaux, écotourisme, tourisme durable

Mission

La mission qui m’a été confiée depuis le 1er décembre 2011 consiste à concevoir, développer et mettre en œuvre le dispositif de recherche de l'INEE sur les interactions hommes-milieux en vue du développement d'une écologie globale dans la zone polaire arctique au premier rang duquel un Observatoire Hommes-Milieux au Nord Canada, mais également sur l'ensemble de la zone arctique.

Les Observatoires Hommes-Milieux ont été créés en 2007 par l’INEE. Au nombre de 7, ils sont organisés en réseau de manière à favoriser l’animation scientifique et la mutualisation des savoirs. http://www.ohm-inee.cnrs.fr. Ils se consacrent à l’étude de socio-écosystèmes que l’homme a fortement impactés sur les plans écologique, économique et social et qu’un évènement majeur brutal vient transformer profondément. Ils constituent un outil de promotion de l’interdisciplinarité pour une écologie globale. Ils ont pour but de favoriser et d’organiser, autour d’un objet d’étude commun, les interactions entre les sciences de l’environnement. Ils privilégient pour cela l’observation, l’analyse, l’expérimentation et la modélisation des questions et des enjeux environnementaux actuels sur un territoire identifié.

L’OHMI Arctique à l’étude concerne le Nord Québec et se constitue en partenariat avec le Centre d’Etude Nordique (CEN) basé à l’Université de Laval au Québec. Ce projet d’OHMI s’appuie sur plusieurs années de collaboration de recherche dans le cadre d’une bourse Marie Curie et avec l’appui financier de l’IPEV, années au cours desquelles nous avons tissés des relations privilégiées avec les Cris du Québec, les Inuit du Nunavut et les Sami du Nord Suède. Des outils, techniques, approches et méthodologies de recherche ont été développés dans le cadre d’ateliers de recherche participative organisés dans les villages et à l’international. Des chercheurs locaux ont pris la relève et nous ont interpellés pour développer une recherche qui répondent à leurs préoccupations immédiates ; impact de l’exploitation des mines d’or, d’uranium, de nickel sur la santé  des hommes et des caribous, fossé générationnel qui se creuse, perte de la langue, des connaissances accumulées par les Anciens, avenir des jeunes.

Les axes de recherche de l’OHMI concerneront différents thèmes permettant de mieux appréhender le processus de changements, les ruptures ; les équilibres à respecter et les perceptions des communautés du Nord du Québec affectées par les effets cumulatifs du réchauffement climatique, de l’industrialisation, des conditions de vie actuelle et le désir de prise en main et de maitrise de leur destinée. Les conditions, modes de vie et aspirations à une qualité de vie meilleure seront le moteur de ces travaux de recherche.

Les principales questions de recherche qui rentreront dans le cadre conceptuel sont :Quels sont les équilibres passés sur lesquels se sont construits les communautés Inuites, Innues et Cries? Quelle est la compréhension que l’on a de la situation actuelle ? Comment construire l’avenir dans un contexte de développement économique nécessitant des infrastructures nouvelles adaptées au Grand Nord? Quels sont les modèles et scénarios alternatifs de développements économiques envisagés qui tiennent compte des valeurs, de la gouvernance et des modes de vie Inuits, Cris et Innus ?

Autres travaux

J’ai au cours des années précédant ce projet d’OHMI initié, développé d’autres projets qui ont tous eu pour objectif d’étudier les modalités d’une recherche collaborative mieux adaptée au contexte autochtone qui favorise la prise en main et la maitrise des processus de développement par les Peuples Autochtones. Ce travail en cours s’est fait en particulier dans le cadre d’une collaboration intense avec Jacques Chevalier, professeur à l’université de Carleton à Ottawa et concepteur de SAS (Système d’Analyse Sociale) http://www.participatoryactionresearch.net. Chevalier a mis au point une collection d’outils et de logiciels d’analyse qui favorise le dialogue entre chercheurs et acteurs locaux et permet une recherche active, engagée, dont les résultats sont directement utilisables dans la prise de décision et l’adaptation aux changements globaux. Ces travaux se poursuivront à travers l’OHMI. Ils sont illustrés par des articles scientifiques et grand public dont vous trouverez les pdf en ligne. N’hésitez pas à me contacter pour plus d’informations et consulter le site www.aboriginal-ecotourism.org

Parmi les axes et thèmes de recherche développés par ailleurs citons entre autre :

  • Impact du développement minier sur la santé des caribous et des hommes (projet TUKTU) ;
  • Recherche collaborative en ligne pour l’échange, et la co-production de connaissances entre entreprises touristiques autochtones. Création d’un CMS (site de gestion de contenu) combinant carte Google, études de cas, questionnaires Internet, forum de discussion et logiciels d’analyse Impact du développement industriel sur les communautés arctiques ; Baker Lake au Nunavut (projet GEOCOLABORATORY)
  • Etude comparative et regards croisés entre les caribou Inuit, et les Saami, éleveurs de rennes. Impact de l’écotourisme sur les styles de vie traditionnels caribou/renne (projet ECOTRAD)
  • Rôle du tourisme autochtone, dans la gestion de la biodiversité, la reconquête identitaire et culturelle et l’autodétermination des peuples autochtones (bourse Marie Curie);
  • Stratégies d’adaptation aux changements climatiques de l’industrie touristique québécoise (projet Ouranos et UQAM);
  • Rôle de l’écotourisme et du tourisme rural dans la reconquête, la gestion et la structuration des territoires.

 

Evénements marquants 

  • Le doctorat en septembre 2010. « Co-construire le tourisme autochtone par la recherche-action participative et les Technologies de l’Information et de la Communication” Mention très honorable avec félicitations du jury
  • La bourse Marie Curie de 2006 à 2009 sur le thème de « Community-Based Ecotourism, Biodiversity Conservation, and Land Management”
  • Le Guide des Destinations Indigènes publié en 2006 et le site Internet en 2008

 

Publications récentes

Blangy S., Donohoe H.M., Mitchell S.(2012). Developing a geocollaboratory for Indigenous tourism research.Current Issues in Tourism: sous presse.

Donohoe H., Blangy S.(2012). The role of aboriginal ecotourism in supporting and meeting the united nations millennium development goals. In:Sustainable tourism and the millennium development goals: effecting positive change(Bricker K., Black R.S. & Cottrell S., Eds.), Jones and Bartlett Learning, Burlington, Massachusetts, p. sous presse.

Grimwood B., Doubleday N., Laidler G., Donaldson S.,BlangyS.(2012). Engaged acclimatization: towards responsible community-based research in Nunavut.The Canadian Geographer: sous presse.

Blangy S., Pessin O.(2012). Aboriginal ecotourism: 200 case studies. Geocollaboratory for Indigenous tourism research. Electronic resource designed to provide information on ecotourism and indigenous tourism around the world and to develop collaborative research online, URL: http://www.aboriginal-ecotourism.org.

Callaghan T.V., Johansson M., Brown R.D., Groisman P.Y., Labba N., Radionov V., Barry R.G.,BlangyS.,et al.(2011). Changing snow cover and its impacts. In:Snow, Water, Ice, and Permafrost in the Arctic (SWIPA): climate change and the cryosphere, Arctic Monitoring and Assessment Programme (AMAP), Oslo, pp. 4-1 to 4-58.

Beyries S., Blangy S., Chenorkian R., Gauthier E., Gautier E., Roué M.(2011). Les peuples du Nord, en danger ou résilients ? In:Mondes polaires : hommes et biodiversités, des défis pour la science(Raccurt M. & Chenorkian R., Eds.), CNRS; Cherche-Midi, Paris, pp. 117-133.

Bhiry N., Blangy S., Crubezy E., Marguerie D., Marty M.-T.(2011). Sur les traces de l'homme. In:Mondes polaires : hommes et biodiversités, des défis pour la science(Raccurt M. & Chenorkian R., Eds.), CNRS; Cherche-Midi, Paris, pp. 147-159.

Blangy S., McGinley R., Lemelin R.H. (2010).Recherche-action participative et collaborative autochtone: améliorer l'engagement communautaire dans les projets touristiques ?Téoros29-1: [en ligne] URL : http://teoros.revues.org/530.

Blangy, S. (2010). Co-construire le tourisme autochtone par la recherche action participative et les technologies de l’information et de la communication. Une nouvelle approche de la gestion des ressources et des territoires. Thèse de doctorat en Géographie et Aménagement. Université Paul Valéry-Montpellier III, France. 30 septembre 2010.

Blangy S., McGinley R. (2009). Géoportail, routes thématiques et recherche collaborative (territoire traditionnel Cri d'Eeychou Itschee au Québec). In:Tourisme responsable : clé d'entrée du développement territorial durable. Guide pour la réflexion et l'action(Laurent A., Ed.), Chronique Sociale, Lyon, pp. 337-362.

Chevalier J., Buckles D.,BlangyS., Larose-Chevalier Z.(2009).Community based tourism: COTA facilitation manual and tool kit. Dialogue- SAS2 International & COTA (Cree Outfitting and Tourism Association), Ottawa, Canada, 31 p.

Lemelin R.H.,BlangyS.(2009). Introduction to the special issue on aboriginal ecotourism.Journal of Ecotourism. 8: 77-81.

Lemelin R.H.,BlangyS., Eds. (2009). Guest editors for the special issue on "Aboriginal ecotourism".Journal of Ecotourism, 2009, vol. 8, n° 2, pp. 77-220

Blangy, S., McGinley, R., Chevalier, J., 2008. “Aboriginal tourism in Northern Canada : how collaborative research can improve community engagement in tourism projects”.  Proceedings- Celebrating Dialogue : A SAS2 International Forum :  Nov. 1-4,  2008, http://www.sas2.net/news/25/84

Blangy S., A. Laurent. (2007). Le tourisme autochtone, Un lieu d’expression privilégié pour des formes de solidarité innovantes in TEOROS- Revue de recherche en tourisme- Université du Québec à Montréal- numéro spécial sur le tourisme solidaire, Septembre 2007.

Blangy, S., H. Mehta. (2006). Ecotourism and Ecological Restoration. in Journal for Nature Conservation. Vol. 14, Issue 3/4, Page 233-236

Blangy S,. (2006). Le Guide Des Destinations Indigènes, Indigène Editions, Collection Indigène Esprit. 384 pp. http://www.indigene-editions.fr

 

 

 

(2011). Sur les traces de l'homme. In: Mondes polaires : hommes et biodiversités, des défis pour la science (Raccurt M. & Chenorkian R., Eds.), CNRS; Cherche-Midi, Paris, pp. 147-159.

Blangy S., Martin J.-L.

 

 

 

(2002). Integration of biodiversity in cultural heritage in the development of ecotourism. A case study from Haida Gwaii (Queen Charlottes Islands), B.C., Canada. In: Tourism, biodiversity and information (Di Castri F. & Balaji V., Eds.), Backhuys, Leiden, pp. 105-116.

Blangy S., Donohoe H., Mitchell S.

(2012). Operationalizing the indigenist research paradigm: potential problems, pitfalls, and solutions.

 

 

Polar Geography: accepté.

Blangy S., Pessin O.

 

 

 

(2012). Aboriginal ecotourism: 200 case studies. Geocollaboratory for Indigenous tourism research. Electronic resource designed to provide information on ecotourism and indigenous tourism around the world and to develop collaborative research online, URL: http://www.aboriginal-ecotourism.org.

 

Sans l’adresse Cefe :

 

Blangy

 

 

S., McGinley R.

(2009). Géoportail, routes thématiques et recherche collaborative (territoire traditionnel Cri d'Eeychou Itschee au Québec). In: Tourisme responsable : clé d'entrée du développement territorial durable. Guide pour la réflexion et l'action (Laurent A., Ed.), Chronique Sociale, Lyon, pp. 337-362.

Blangy

 

 

S., McGinley R., Lemelin R.H.

(2010). Recherche-action participative et collaborative autochtone : améliorer l'engagement communautaire dans les projets touristiques ? Téoros 29-1: [en ligne] URL : http://teoros.revues.org/530.

Blangy

 

 

S., Avaala V., Labba B.M.

(2012). Tourisme et savoirs locaux : regards croisés entre les caribou Inuit et les Saami éleveurs de rennes. Etudes Inuit Studies 36: accepté.

Blangy

 

 

S., Donohoe H.M., Mitchell S.

(2012). Developing a geocollaboratory for Indigenous tourism research. Current Issues in Tourism: sous presse.

Callaghan T.V., Johansson M., Brown R.D., Groisman P.Y., Labba N., Radionov V., Barry R.G.,

 

 

Blangy S., et al.

(2011). Changing snow cover and its impacts. In: Snow, Water, Ice, and Permafrost in the Arctic (SWIPA): climate change and the cryosphere, Arctic Monitoring and Assessment Programme (AMAP), Oslo, pp. 4-1 to 4-58.

Chevalier J., Buckles D.,

 

 

Blangy S., Larose-Chevalier Z.

(2009). Community based tourism: COTA facilitation manual and tool kit. Dialogue- SAS2 International & COTA (Cree Outfitting and Tourism Association), Ottawa, Canada, 31 p.

Donohoe H.,

 

 

Blangy S.

(2012). The role of aboriginal ecotourism in supporting and meeting the united nations millennium development goals. In: Sustainable tourism and the millennium development goals: effecting positive change (Bricker K., Black R.S. & Cottrell S., Eds.), Jones and Bartlett Learning, Burlington, Massachusetts, p. sous presse.

Grimwood B., Doubleday N., Laidler G., Donaldson S.,

 

 

Blangy S.

(2012). Engaged acclimatization: towards responsible community-based research in Nunavut. The Canadian Geographer: accepté.

Lemelin R.H.,

 

 

Blangy S.

(2009). Introduction to the special issue on aboriginal ecotourism. Journal of Ecotourism 8: 77-81.

Lemelin R.H.,

 

 

Blangy S.

, Eds. (2009). Guest editors for the special issue on "Aboriginal ecotourism". Journal of Ecotourism, 2009, vol. 8, n° 2, pp. 77-220

 

 

 

 Pp