Interactions Bioculturelles

bandeau ibioc3

Les interactions bioculturelles entre les sociétés humaines et leurs milieux sont en constante recomposition face aux changements environnementaux. Notre équipe s’intéresse plus particulièrement à la diversité des stratégies adaptatives des sociétés à l’échelle locale. Une des spécificités de notre approche est de traiter humains et non-humains comme des acteurs interagissant à différentes échelles. Nos travaux portent sur les savoirs locaux, les pratiques, les représentations et les dynamiques socio-écologiques, selon une démarche diachronique soucieuse de tenir compte des contextes historiques. Nous nous intéressons non seulement aux dynamiques locales mais aussi aux interactions entre ces dynamiques et celles qui se produisent à des échelles spatiales, écologiques et socio-politiques plus vastes. L’équipe veille à intégrer divers niveaux d’interactions écologiques (de l’espèce aux communautés d’espèces, écosystèmes et paysages) et sociales (traitant du rôle des individus, communautés, états nations ou communautés planétaires). Les sociétés et biomes étudiés incluent tout autant les peuples de chasseurs cueilleurs que les sociétés agraires, pastorales et péri-urbaines au sein des régions intertropicales, tempérées et méditerranéennes.

Schema Ibioc


Mots-clés : adaptation, biodiversité, agroécosystèmes, agrobiodiversité, pastoralisme, pêche, changements planétaires, diachronie, domestication, interactions, savoir locaux, pratiques, représentations

Nos thématiques de recherche sont :

  1. Agrobiodiversités anciennes et actuelles : domestication, diversification et circulation
  2. Domestication des paysages, construction culturelle de niche et écologie historique
  3. Adaptation aux changements globaux
  4. Interactions entre savoirs locaux et savoirs scientifiques

Lire la suite : Interactions Bioculturelles