Bienvenue au CEFE

Le CEFE est l'un des plus importants laboratoires de recherche en Ecologie en France. Le CEFE développe ses activités sur les grandes préoccupations des sociétés : la biodiversité, les changements à l’échelle planétaire et le développement durable. Une grande partie des recherches porte sur les écosystèmes méditerranéens et tropicaux.
Lire la suite

Welcome to the CEFE

The CEFE is currently the largest French research center in Ecology. Our Mission: perform independent, fundamental scientific research on the dynamics of biodiversity, planetary environmental change, and sustainable development.
Read more

A la une

Article : 15/04/2016 : Erosion de la biodiversité : le scepticisme n’est pas une réponse

le Monde : Biodiversité

 image article

 L’exploitation chaque jour plus intense des ressources naturelles et de la biodiversité à l’échelle planétaire ajouté aux modifications du climat se traduisent par une perte des habitats favorables à de nombreuses espèces. Et pourtant un courant biodiversité-sceptique émerge en France et ailleurs. Son discours questionne la validité du consensus scientifique concernant l’érosion de la biodiversité.

Lire la suite...

Séminaires d'Ecologie et d'Evolution de Montpellier

Livres

Restaurer la nature pour atténuer les impacts du développement

S. Pioch

Analyse des mesures compensatoires pour la biodiversité

H. Levrel, N. Frascaria-Lacoste, J. Hay, G. Martin, S. Pioch

Edition Quae 2015

Les mesures compensatoires sont devenues ces dernières années un outil de gestion majeur dans la conservation de la biodiversité. Elles sont de plus en plus utilisées dans les nouvelles réglementations environnementales. Ce concept de compensation environnementale soulève de nombreux enjeux qui intéressent autant l’écologue, le géographe, l’économiste que le juriste.

Publications récentes

Une colonie de manchots royaux affectée par les anomalies du climat

28 octobre 2015

manchot royal© Cédric-Cotté.

Des scientifiques du CNRS (en particulier du CEFE), du MNHN et de l’IRD étudient depuis le début des années 90 une colonie de manchots royaux de l’archipel de Crozet. En croisant les données accumulées au fil de ces années, sur le suivi en mer durant la reproduction et les paramètres démographiques de cette population d’oiseaux marins avec les anomalies climatiques affectant la température de l’océan dans cette partie du globe, les chercheurs ont démontré que ces dernières influençaient directement la survie de la colonie. Ces résultats publiés dans la revue Nature communications suggèrent que l’élévation de température consécutive au réchauffement climatique pourrait contraindre le manchot royal à délaisser la région d’ici la fin du siècle.

Lire dans "En direct des labos"'

Autres actualités

Article sur la migration des oiseaux

La recherche de F. Bonadonna et S. Benhamou, deux collègues chercheurs du CEFE, a fait l’objet
d’un article sur la migration des oiseaux dans l’édition de Sciences & Avenir d’Avril 2015.