• French (Fr)
  • English (United Kingdom)

Welcome to the CEFE

The CEFE is currently the largest French research center in Ecology.
Our Mission: perform independent, fundamental scientific research on the dynamics of biodiversity, planetary environmental change, and sustainable development. We work at a great variety of field sites around the world, but developed particular expertise in Mediterranean and tropical ecosystems. One of our main objectives is to develop scenarios on the evolution of biological systems, as well as strategies for their conservation and their restoration.
Read more

Publications Récentes

There are no translations available.

Des scientifiques identifient les aires protégées les plus irremplaçables dans le monde

alt

© CNRS Photothèque  /  Dominique Gibert

Quelles sont les aires protégées les plus importantes pour empêcher l’extinction d’espèces de mammifères, d’oiseaux et d’amphibiens dans le monde ? Dans le cadre d’une collaboration internationale pilotée par le CEFE, des chercheurs ont analysé une base de données comprenant 173 000 aires protégées terrestres et 21 500 espèces évaluées par la Liste rouge des espèces menacées de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Ils ont ainsi comparé la contribution de chaque aire protégée pour la survie des espèces sur le long terme.

En savoir plus

Livres récents

There are no translations available.

altRumsaïs Blatrix est chercheur au CNRS où il étudie les interactions entre plantes et fourmis en milieu tropical. Christophe Galkowski, agrégé de Sciences naturelles, est professeur de SVT dans un lycée de Gironde. Claude Lebas est enseignant, membre de l'OPIE (l'Office pour la protection des insectes et de leur environnement) depuis 1977. Philippe Wegnez, diplômé des Eaux et Forêts et guide nature, est président du CEL (Cercle des entomologistes liégeois). Tous sont coauteurs et cophotographes du guide.

référence: Blatrix R., Galkowski C., Lebas C., Wegnez P. 2013. Guide des fourmis de France. Delachaux et Niestlé, 287 pp.

 

Read more...

Hommage à Robert Barbault

There are no translations available.

alt

Mardi 17 décembre

Robert Barbault vient de nous quitter… Professeur émérite à l’Université Pierre et Marie Curie et au Muséum National d’Histoire Naturelle, Robert Barbault a notamment dirigé le laboratoire d’ «Ecologie», unité mixte CNRS – Université Paris 6 – Ecole Normale Supérieure et le département d’ «Ecologie et Gestion de la Biodiversité» du Muséum. Parmi les nombreuses autres fonctions qu’il a assumées, la présidence du Comité MAB France (Programme Man and Biosphere de l’UNESCO) et la vice-présidence de l’Association Humanité et Biodiversité sont probablement celles qui symbolisent le mieux sa conviction qu’être écologue c’est aussi être une force de proposition et de médiation entre science et société, face aux urgences environnementales. Visionnaire, Robert avait très tôt compris le potentiel de développement de l’écologie scientifique et sa signification sociétale.

Prix et distinctions

There are no translations available.

alt

Le CEFE a le plaisir de vous informer que Ana Rodrigues, de l'équipe Dynamique des Paysages et Biodiversité et Anne Charmantier de l'équipe Génétique et Ecologie Evolutive viennent de se voir remettre la médaille de Bronze 2011 et 2013 du CNRS, pour la qualité de leurs travaux de recherche réalisés. La cérémonie de remise des médailles s’est déroulée le mardi 15 octobre 2013 à la Délégation Régionale du CNRS, route de Mende.

 

Voir le compte rendu du CNRS

 

Expositions

There are no translations available.

alt 

Département Dynamique et Gouvernance des systèmes écologiques - Dynamique des systèmes socio-écologiques

- au 1er étage Aile B : Cette exposition a été préparée par Virginie PONS, Perrine Gauthier et Bérengère Merlot  avec la participation de : Alain RENAUX, John THOMPSON, Régina BERJANO, Valentina MURRU, David DOBLAS, Alessandro FISOGNI et Thibault LORIN.

Espèces végétales méditerranéennes : précieuse rareté !

Cette exposition présente le travail de terrain mené depuis 2009 pour l’étude de l’écologie, la dynamique et la conservation d’espèces végétales protégées mais fortement impactées par les activités humaines en région méditerranéenne française.

l'OHM Nunavik

There are no translations available.

alt Le séminaire de lancement de l’OHMI NUNAVIK (Observatoire Hommes-Milieux International) a eu lieu à Québec les 20, 21 et 22 novembre. L’OHMI s’appellera désormais TUKISIGASUAQATIGIT (ᑐᑭᓯᔪᖓ) (comprendre ensemble). Il est le fruit d’une collaboration entre l'Institut Ecologie et Environnement du CNRS (INEE), le Centre d'Études Nordiques (CEN) et l'Administration Régionale Kativik (ARK). Il a été accueilli par le CEN à l’université Laval et l’INRS (Institut National de la Recherche Scientifique) à Québec. 35 personnes ont participé activement : chercheurs québécois, canadiens, français, Conseillers en Recherche Inuit de l’ARK, Conseiller communautaire de Kangiqsujuaq, Conseiller Scientifique de l’Ambassade de France, Directrice Scientifique du Fonds de recherche Nature et Technologies pour le Québec.    

lire la suite...