• French (Fr)
  • English (United Kingdom)

Département Ecologie Evolutive

RECHERCHE Ecologie Evolutive Ecologie spatiale des populations

Ecologie spatiale des populations

Nous nous intéressons à l’écologie de la réponse des individus, des populations et des communautés à la variabilité de l’environnement.

En particulier, nous étudions dans quelle mesure la variabilité spatiale de l’environnement va affecter les comportements de dispersion et de sélection de l’habitat, la communication intra- et interspécifique, la sélection sexuelle, les interactions locales entre espèces et les dynamiques d’extinctions/colonisations au sein des paysages.

Les congénères constituent une partie clef de l’environnement. Nous abordons leur rôle en tant que source d’information sur la qualité des habitats et comme partenaires potentiels.

Pour travailler sur ces thèmes, nous combinons différentes approches, telles que l’analyse de données d'observations et d'expérimentations menées sur le terrain, la modélisation et l’analyse d’échantillons au laboratoire (immunologie, analyse des signaux colorés et acoustiques, biologie moléculaire). Différents modèles biologiques sont utilisés, principalement chez les passereaux, les oiseaux marins et les primates.

Une partie des questions abordées a des implications en biologie de la conservation (dynamique des populations subdivisées, aires marines protégées, fragmentation des paysages et extinctions locales…), mais aussi en éco-épidémiologie (dimension spatiale des interactions hôte-parasite).