• French (Fr)
  • English (United Kingdom)

Département Dynamique et Gouvernance des systèmes écologiques

RECHERCHE Dynamique et Gouvernance des Systèmes Ecologiques Ecologie des Arthropodes et Changements Globaux

Ecologie des arthropodes et changements globaux

Depuis plus de quarante ans, l'Université Montpellier 3-Paul Valéry possède une équipe de recherche en écologie. Localisation : Bâtiment J.-H. Fabre.
Aujourd'hui, cette équipe est intégrée dans l'Unité Mixte de Recherche CEFE.

 Les enseignants-chercheurs de l'équipe "Ecologie des arthropodes & changements globaux" participent en particulier aux formations de l'UFR Sciences humaines et sciences de l'environnement et sont rattachés à l'école doctorale 60 (Territoires, temps, sociétés & développement) de l'Université Montpellier 3
 L'équipe partage en outre la responsabilité de plusieurs licences professionnelles et d'un master professionnel.

Les travaux de l’équipe Écologie des Arthropodes visent à identifier et à comprendre les mécanismes permettant aux arthropodes de s’adapter aux modifications de leurs conditions de vie.

Les modifications étudiées sont de deux ordres :

  1.   changements localisés et immédiats (disponibilité de ressource…)
  2.   changements globaux (climat, paysage…).

 

Les coléoptères coprophages (Scarabaeoidea), les diptères coprophiles et hématophages (Stomoxyinae) ainsi que des parasites et phoriontes associés (Acari) constituent notre matériel d’étude.

Les problématiques développées concernent avant tout :

  • l'étude de relations interspécifiques plus ou moins étroites et exclusives (ex. phorésie acarien – bousier, structure des communautés de bousiers…)
  • l'influence des pratiques agropastorales sur la dynamique et la répartition des espèces (ex. relation stomoxes – bétail, lutte raisonnée…)

Les régions étudiées sont des régions d’interface présentant une dynamique complexe (ex. pourtour méditerranéen…).
Nos travaux doivent contribuer au développement de pratiques agropastorales respectueuses du fonctionnement des systèmes écologiques (protection des espèces non cibles…). Ils sont donc régulièrement conduits en concertation avec les filières professionnelles (GDS élevage…) et les responsables d’espaces naturels sensibles (Parcs Nationaux…).
Nos résultats participent également à la production de connaissances taxonomiques.